Sommaire du numéro 9

L'Economie politique n° 9hiver 2001 Sciences économiques : un enseignement en crise.

 

  • Réformer les facs d'économie (Christian CHAVAGNEUX)
  • Entretien avec Jean-Paul Fitoussi (professeur des universités à l'IEP de Paris, président de l'Observatoire français des conjonctures économiques)
    Acheter le document
  • Le travers naturel de toute négociation, dans un contexte trop peu consensuel, consiste à éviter soigneusement les questions qui fâchent, parce qu'elles risquent de fermer la voie à tout accord. Mais, outre le fait que cette méthode ne règle pas durablement les problèmes les plus fondamentaux, elle n'empêche pas davantage les conflits d'intérêt latents et les divisions idéologiques refoulées de polluer le débat et de le rendre tout à fait illisible de l'extérieur. On peut justement redouter que le débat sur l'enseignement des sciences économiques ne soit contaminé par ce travers du pseudo-cons (…)
    Acheter le document
  • "L'économie, c'est ce que font les économistes."
    Acheter le document
  • Economistes : la reproduction (Pascal COMBEMALE)
    Economistes : la reproduction (Pascal COMBEMALE)
    Si l'on en juge par la "Lettre ouverte des étudiants en économie" publiée dans Le Monde du mercredi 21 juin 2000, quelque chose ne va pas au royaume de la reine des sciences sociales. De quoi se plaignent ces jeunes gens ? Pour l'essentiel, de trois choses :
    Acheter le document
  • Enseigner l'économie (Jacques LE CACHEUX)
    Enseigner l'économie (Jacques LE CACHEUX)
    La situation est, en apparence au moins, paradoxale : jamais, sans doute, le discours de l'économie n'a été aussi massivement présent, dans les médias, dans les conversations quotidiennes, dans la rhétorique politique ; pourtant, les effectifs étudiants dans les premiers cycles des facultés d'économie ont fortement diminué. Comment expliquer cette désaffection, qui touche spécifiquement les études supérieures d'économie, puisque, dans le même temps, celles de droit et, surtout, celles de gestion, dans les grandes écoles de commerce et dans les facultés, prospèrent ? Après tout, faut-il enseign (…)
    Acheter le document
  • Apprendre l'économie (Denis CLERC)
    Apprendre l'économie (Denis CLERC)
    L'enseignement économique est récent. Certes, la première chaire d'enseignement de l'économie politique fut créée en 1820 au Conservatoire des Arts et Métiers (et confiée à Jean-Baptiste Say). Le Collège de France suivit en 1831 (ce fut également Say qui y fut nommé), puis l'Université, en 1864 (faculté de droit de Paris). Toutefois, l'économie était alors, pour reprendre l'expression de Pascal Le Merrer1, "cantonnée au rang de discipline auxiliaire du droit". Il fallut attendre 1957 pour que les facultés de droit deviennent "de droit et de sciences économiques", 1959 pour que la licence de sc (…)
    Acheter le document
  • Facs d'éco : le débat s'est-il dissous dans les maths ? (Nicolas THIBAULT, Stéphanie LAGUÉRODIE)
    Facs d'éco : le débat s'est-il dissous dans les maths ? (Nicolas THIBAULT, Stéphanie LAGUÉRODIE)
    Les institutions disposent de diverses informations qui leur permettent de se réformer. Comme l'ont bien montré nos chers maîtres, en cas de crise, le changement ne se produit que s'il ne rencontre l'opposition d'aucun individu ou groupe social influent. Mais, c'est dans le lieu même où l'on apprend ces principes qu'ils sont le plus mal respectés. En effet, la demande (d'enseignement) qui s'adresse aux facultés d'économie s'étiole. De moins en moins d'élèves choisissent ces études. En outre, l'offre des facultés d'économie, en termes de diplômés sur le marché du travail, semble subir la même c (…)
    Acheter le document
  • Depuis le mois de juin de l'an dernier, un débat public sur l'enseignement universitaire des sciences économiques en France s'est ouvert. Initiée par une lettre ouverte des étudiants, qu'a suivie une motion de soutien des enseignants, l'affaire ne s'est vraiment développée qu'après la trêve estivale. En ce qui concerne les enseignants "protestataires", les comptes sont les suivants : 210 enseignants du supérieur et chercheurs (CNRS, Insee, Ires...) ont signé la motion. Une liste internationale de signataires ouverte en septembre a recueilli à ce jour 80 signatures environ. Les articles de pres (…)
    Acheter le document
  • Même s'il m'arrive d'en signer, je n'aime pas le débat motion contre motion. Car il pousse les uns et les autres à la caricature et à l'intolérance, au moment où la complexité des théories à analyser et des décisions à prendre exige plus de communication et de passerelles entre les diverses sensibilités s'exprimant sur les questions économiques et sociales. C'est pour contribuer (un peu) au débat repris dans ce numéro de L'Economie Politique que cet article va aborder deux points : d'abord, quelques remarques sur la démarche de l'économiste pour mettre en perspective les interrogations actuell (…)
    Acheter le document
  • La Richesse des nations, publié en 1776, reste l'un des ouvrages majeurs de la science économique, dont il est censé être la pierre fondatrice. A ce titre, et suivant ses intentions, le lecteur s'attend à y trouver les arguments favorables au libre-échange autant que les bases sur lesquelles entamer une critique de l'économie politique : revenir au texte smithien pour y trouver la quintessence de la société marchande, la "main invisible". Y revenir avec les préjugés accumulés au cours de deux siècles d'histoire de la pensée économique comme d'histoire de la science elle-même. Le défenseur de l (…)
    Acheter le document