Sommaire du numéro 8

L'Economie politique n° 8automne 2000 Le retour du plein emploi.

 

  • Vers quel plein-emploi ? (Christophe FOUREL)
  • L'idée de "nouvelle économie" a d'abord été synonyme de la notion d'économie fondée sur l'information et le savoir, développée dans les années 90 pour traduire en termes simples des stratégies où les agents pouvaient tout simplement mobiliser plus d'information et de savoir. Cette capacité nouvelle semblait tenir aux modifications provoquées par les évolutions, à long terme, tant de la technologie que de l'internationalisation des économies et du développement de l'éducation.
    Acheter le document
  • Un plein-emploi au rabais ? (Pierre CONCIALDI)
    Un plein-emploi au rabais ? (Pierre CONCIALDI)
    La croissance retrouvée à la fin de la décennie et les perspectives d'un ralentissement du rythme de croissance de la population active ont relancé le débat sur le plein-emploi. Cet objectif évoqué par le chef du gouvernement est aussi celui qui figure, implicitement, derrière l'ambition affichée par les chefs d'Etat européens, à l'issue du sommet de Lisbonne, de porter le taux d'emploi de la population en âge de travailler de 61 % aujourd'hui à 70 % dans dix ans. Plus de vingt années de chômage de masse ont cependant installé chez les décideurs politiques français, de droite comme de gauche, (…)
    Acheter le document
  • L'OCDE entre dogme et réalité (Thomas COUTROT, Marc GUILLAUMIE)
    L'OCDE entre dogme et réalité (Thomas COUTROT, Marc GUILLAUMIE)
    Soumettre ses recommandations à l'épreuve des faits : cela pourrait sembler un devoir d'évidence pour une institution internationale. Pourtant, l'année dernière, en désaccord avec l'obstination de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international à imposer à tous les pays des politiques uniformes d'ajustement structurel et de libéralisation aveugle, en dépit de maints échecs cuisants, Joseph Stiglitz, économiste en chef et vice-président de la Banque mondiale, n'a pu que démissionner. Il est donc bien difficile d'amener de telles institutions sur le chemin de l'autocritique.
    Acheter le document
  • Le retour au plein-emploi sera-t-il un coup de chance ou le produit d'une construction sociale volontariste ? Si l'énoncé de cette alternative est certainement caricatural, la société de demain dépendra fortement de la manière dont les acteurs sociaux et politiques, à travers luttes et compromis autour de projets soumis à confrontation, auront influé sur le chemin pris pour sortir du chômage de masse. Ce bref article ne lève pas le voile d'ignorance à cet égard, mais s'attache à explorer l'environnement qui conditionne l'adoption, par la société, d'un projet de nouveau plein-emploi.
    Acheter le document
  • Démographie et plein-emploi (Hervé LE BRAS)
    Démographie et plein-emploi (Hervé LE BRAS)
    L'une des seules théories consistantes reliant le plein-emploi à la démographie a été proposée dans les années 70 par Richard Easterlin, alors professeur d'économie à l'université de Pennsylvanie1. L'idée en est simple, voire simpliste, mais cela assure parfois le succès. Easterlin condense ainsi son raisonnement : "La pression ou l'absence de pression du nombre est vraisemblablement plus sensible dans les années de jeunesse, mais son effet, qu'il soit bon ou mauvais, se maintient tout au long de l'existence des générations respectives." Autrement dit, puisque les générations issues du baby-bo (…)
    Acheter le document
  • A première vue, on devrait supprimer les politiques de l'emploi dans un contexte de plein-emploi. Rappelons que ces interventions publiques sur le marché du travail peuvent avoir un contenu réglementaire (interdire tel ou tel type d'emploi précaire, instaurer un salaire minimum...) et/ou correspondre à des engagements financiers visant à faciliter tel ou tel comportement des acteurs dans des circonstances données (indemniser le chômage, proposer des incitations à l'embauche...). La panoplie des politiques de lest bien connue et largement déployée sous nos yeux : mesures "passives", qui visent (…)
    Acheter le document
  • Les analyses des marchés du travail en Europe occidentale se présentent sous la forme de deux ensembles hétérogènes : d'une part, l'installation d'un chômage massif et persistant, à partir du début de la décennie 80, dans les pays de la Communauté européenne a donné naissance à la thèse de l'"Eurosclérose" ; par opposition aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Japon et aux pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE : Norvège, Liechtenstein, Islande et Suisse), de nombreux travaux ont cherché à expliquer une incapacité spécifique à créer des emplois ; la plupart de ces études ont vu d (…)
    Acheter le document
  • Pour un nouveau modèle d'emploi (Jean-Christophe LE DUIGOU)
    Pour un nouveau modèle d'emploi (Jean-Christophe LE DUIGOU)
    Depuis l'automne 1999, après la déclaration de Lionel Jospin sur "le plein-emploi, c'est possible", le débat économico-social s'est transformé. La question du contenu du plein-emploi demeure pourtant dans l'ombre. Le discours se focalise sur les pénuries supposées de main-d'oeuvre. Le Medef, quant à lui, tente de réorganiser, à sa main, le marché du travail. Une nouvelle fois, enjeux sociaux et choix économiques semblent dissociés, alors que les débuts de la révolution informationnelle comme les besoins de mutations profondes du travail appellent des transformations positives des règles et des (…)
    Acheter le document