Sommaire du numéro 63

L'Economie politique n° 63été 2014 Pour une politique économique de gauche

 

Editorial

Pour une politique économique de gauche

  • Le sujet de ce numéro spécial, "Qu'est-ce qu'une politique de gauche ?", n'est pas anodin. Depuis plusieurs mois et, pour certains, depuis plus d'un an, un grand nombre d'électeurs de François Hollande sont désemparés et se demandent où les mène la politique économique conduite par le président de la République et son gouvernement. Les 60 propositions étaient-elles inadaptées à la situation économique, comme ce fut le cas en 1983 quand la gauche dut prendre le tournant de la rigueur ? Pour avoir analysé à trente ans de distance les politiques économiques des deux périodes, je ne le pense pas1. (…)
    Acheter le document
  • "Il n'y a jamais, je dis bien jamais, une seule politique possible, quelle que soit la gravité de la situation."
    François Hollande, Le Bourget, 22 janvier 2012

    Acheter le document
  • Il y avait une alternative (Liêm HOANG-NGOC)
    Il y avait une alternative (Liêm HOANG-NGOC)
    Margaret Thatcher et Tony Blair ont enfanté une fille, TINA ("There Is No Alternative"), dont la plupart des chefs d'Etat et de gouvernement européens sont désormais épris. Les amoureux de TINA ont deux obsessions : la dette et le coût du travail. Le refrain qui séduit à coup sûr TINA est désormais connu : "Aucun gouvernement n'a voté un budget en équilibre depuis trente ans ; la dette publique pèsera sur les générations futures ; les charges d'intérêt deviennent d'ores et déjà insupportables ; elles conduisent à augmenter les prélèvements obligatoires. Ceci alourdit le coût du travail, réduit (…)
    Acheter le document
  • Il est toujours très étonnant de constater le gouffre entre la très forte préoccupation de nos concitoyens sur les questions de santé et le relatif silence des responsables politiques sur ce thème. Et pour cause, une sorte de consensus de gestion de notre système de santé s'est progressivement instaurée entre les grands partis de droite et de gauche, alors même que le contexte sanitaire se dégrade dangereusement et que son avenir n'est plus assuré. Il est plus que temps de repenser notre modèle de santé, qui date de plus de soixante ans.
    Acheter le document
  • Quel contenu donner à une politique économique de gauche en France ? Pendant trois décennies au moins, la relance manquée de 1981 a hanté l'esprit de tous ceux qui se sont posé cette question. 1981 ou la caricature de l'incompétence économique : une gauche archaïque, enchaînée par son surmoi marxiste, refusant d'admettre que le monde des Trente Glorieuses était mort, abîme le pays dans une vague de nationalisations à contre-courant de l'histoire, des embauches absurdes de fonctionnaires et une relance keynésienne par la consommation qui profitera aux concurrents étrangers. Le "tournant de la r (…)
    Acheter le document
  • Lors de sa conférence de presse du 14 janvier, François Hollande a admis se tourner vers une politique d'offre et vouloir "rassembler les forces, mobiliser autour de l'investissement dans tous les domaines : investissement productif, investissement éducatif, investissement écologique, investissement scientifique..." Comment a-t-il pu oublier l'investissement social ? C'est pourtant un élément fondamental pour la réussite d'une telle stratégie économique, et cela lui aurait permis de gagner ses galons de social-démocrate...
    Acheter le document
  • Depuis 2008, l'Europe et la France sont prises dans une sévère récession qui semble sans fin. Le taux de chômage, qui a atteint 12 % de la population active en fin d'année 2013, est supérieur de 4,8 points à ce qu'il était en février 2007. Qui plus est, dans beaucoup de pays de la zone euro, dont la France, le taux de croissance de l'activité est trop faible pour espérer une inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année 2014, voire 2015. Les inégalités sont en train de se creuser au moment même où les patrimoines financiers et immobiliers sont en train de retrouver leur niveau de v (…)
    Acheter le document
  • Définir ce que pourrait être une politique économique de gauche est, dans le contexte actuel, un exercice aussi périlleux que nécessaire. Plutôt que de dérouler un programme, cette contribution se borne à proposer des remarques de méthode, après avoir succinctement rappelé les raisons de l'échec de l'orientation de François Hollande. Deux tâches semblent aujourd'hui indispensables si l'on veut esquisser un programme alternatif : abandonner le fétichisme des outils et des normes pour redéfinir les objectifs d'une politique de gauche et prendre la mesure exacte du degré de rupture nécessaire.
    Acheter le document
  • Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) est sans équivoque : les premiers signes d'un réchauffement rapide de la planète se confirment et, au rythme actuel des émissions de gaz à effet de serre (GES), la température du globe pourrait augmenter de plus de deux degrés avant 2050, voire de plus de quatre degrés en 2100, et rendre la planète quasiment inhabitable... Pour échapper au pire, il faudrait réduire les émissions mondiales d'un bon facteur 21 avant 2050, mais celles des pays occidentaux d'un facteur 4 à 5.
    Acheter le document

Autres articles