Sommaire du numéro 57

L'Economie politique n° 57hiver 2013 Quelles réformes bancaires pour la France ?

 

Editorial

Quelles réformes bancaires pour la France ?

  • Faut-il séparer les banques ? (Christian CHAVAGNEUX)
    Faut-il séparer les banques ? (Christian CHAVAGNEUX)
    Entretien avec Laurence Scialom (professeure à l'université Paris Ouest Nanterre-La Défense, coresponsable du master 2 "Banque, monnaie, marchés", EconomiX (université Paris Ouest)) , Jézabel Couppey-Soubeyran (responsable du master "Contrôle des risques bancaires, sécurité financière, conformité" à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, conseillère scientifique au Conseil d'analyse économique,)
    Acheter le document
  • Avant d'apporter des éléments d'éclairage à la question posée dans le titre, rappelons au préalable pourquoi il convient de séparer les activités de marché des activités de dépôt et de crédit. Cette séparation bancaire ne s'impose pas pour des raisons de morale, mais bien pour des raisons de logique économique2. Laissons parler pour ce faire Pierre-Noël Giraud, professeur d'économie à Mines ParisTech et à l'université Paris-Dauphine, qui a clairement exposé les caractéristiques de la finance de marché dans son ouvrage Le Commerce des promesses. Petit traité sur la finance moderne (Paris, Seuil (…)
    Acheter le document
  • De nombreux travaux ont déjà été consacrés à l'analyse des causes proches ou lointaines de la crise financière ; d'autres, plus nombreux encore, suivront. Mais quels que soient les diagnostics, quelles que soient les origines réelles ou supposées de cette crise, il est incontestable que les insuffisances de la régulation bancaire ont joué un rôle important dans son déclenchement et dans l'ampleur qu'elle a prise. Ce n'est pas seulement que cette régulation n'a pas su s'adapter aux transformations qu'a connues le système financier depuis la fin des années 1990, c'est en fait qu'elle était grave (…)
    Acheter le document
  • Lorsqu'une crise financière perdure depuis cinq ans et entraîne dans son sillage une crise économique majeure aux effets dévastateurs sur la croissance et l'emploi, il est légitime de se poser une question : aurait-on pu, sinon éviter, du moins limiter ce séisme par une meilleure régulation et un contrôle plus élaboré du système financier ?
    Acheter le document

Autres articles