Sommaire du numéro 36

L'Economie politique n° 36automne 2007 Aide au développement : de la théorie à la pratique

 

Editorial

Aide au développement : de la théorie à la pratique

  • Les débats intellectuels sur l'aide publique au développement sont nourris. Conférences, colloques, livres et publications multiples y participent en permanence, cette revue s'en fait souvent l'écho. Pourtant, mises à part quelques études pointues - et souvent confinées aux bibliothèques des agences d'aide -, les résultats concrets de l'aide sont moins souvent débattus. Modestement, L'Economie politique tente avec ce dossier de s'intéresser aux dimensions concrètes de l'aide.
    Acheter le document
  • D'un côté, il y a la " Shining India ", " l'Inde qui brille " de sa croissance et de son insertion croissante dans la mondialisation. De l'autre, il y a la campagne, ses huttes en bois, en boue, en dur parfois, ses chemins en terre, ses rues absentes... Dans un district de la banlieue de la grande Kolkata (Calcutta), capitale de l'Etat du West Bengal (Bengale-Occidental), voisin du Bangladesh, l'Inde rurale tente de s'organiser, notamment par la constitution de groupes de femmes, désignés là-bas sous le nom de " self help groups " (SHGs), qu'il est possible de traduire approximativement par "  (…)
    Acheter le document
  • Avec plus de 40 millions de personnes infectées dans le monde, le VIH/sida demeure un problème prégnant de la scène internationale, qui attire particulièrement l'attention des organismes d'aide au développement, non seulement en raison du nombre élevé de personnes séropositives vivant dans les pays en développement, mais également à cause de l'impact que cette pandémie peut avoir sur ces pays déjà fragiles.
    Acheter le document
  • Après que l'Organisation des Nations unies (ONU) a désigné l'année 2005 comme " Année internationale du microcrédit ", le prix Nobel de la Paix a été attribué en 2006 au Bangladais Muhammad Yunus et à sa banque spécialisée dans le microcrédit, la Grameen Bank. Ces dernières années, toutes les attentions politiques se sont portées sur la microfinance, considérée comme un outil privilégié de lutte contre la pauvreté. En conséquence, les institutions de microfinance se multiplient, de même que s'accroissent les financements qu'elles reçoivent.
    Acheter le document
  • La récente publication d'une traduction française d'un recueil de textes de Friedrich A. Hayek est l'occasion de revenir sur l'oeuvre de cet auteur, dont l'influence dépasse désormais le cercle des apologues de la concurrence. Dans Libéralisme et justice sociale (Dupuy, 1992, p. 241), Jean-Pierre Dupuy qualifiait par exemple Hayek de " philosophe majeur de notre temps ", et se démarquait tant de ses " zélateurs " que de ses " contempteurs ". Pour Dupuy, " la philosophie cognitive et sociale de Hayek est remarquable de justesse et profondeur, cependant ses conclusions éthiques et politiques n'e (…)
    Acheter le document
  • La globalisation n'est pas tombée du ciel. Elle constitue une dimension inhérente à la dynamique du capitalisme. Comme l'écrivait déjà Karl Marx, " la tendance à créer un marché mondial est incluse dans le concept même du capital "1, et c'est un moyen de contrecarrer la baisse tendancielle du taux de profit. C'est aussi, pour David Ricardo, un moyen d'éviter l'instauration d'un état stationnaire. Ces thèses ont été reprises par la suite par Rosa Luxemburg et Rudolf Hilferding. Elles ont été corroborées par l'analyse historique avec les travaux de Fernand Braudel et d'Immanuel Wallerstein sur l (…)
    Acheter le document

Comptabilité : une mondialisation pas comme les autres

  • Pendant longtemps, la plupart des économistes ont eu tendance à considérer la comptabilité des entreprises comme une question purement technique, et donc sans enjeu véritable. La mise en oeuvre des nouvelles normes comptables internationales dites IFRS (" international financial reporting standards "), élaborées par l'International Accounting Standards Board (IASB), obligatoire à partir de 2005 pour les comptes consolidés de toutes les sociétés cotées en Europe, a démontré que les questions comptables sont stratégiques. Cette réforme est loin d'être neutre quant au fonctionnement des entrepris (…)
    Acheter le document
  • La comptabilité est trop souvent perçue en France comme une technique neutre - souvent ésotérique aux yeux des profanes - qui ne souffre guère de discussion et qui ne donnerait guère lieu à des objets de recherche. C'est oublier qu'il s'agit, avant tout, d'une convention sociale, historiquement datée, évolutive au gré des grands mouvements économiques, plus ou moins ballottée par des pressions contradictoires et destinée à produire des effets économiques et sociaux, dont le plus important est d'apporter la confiance dans les transactions. Si cet a priori prévaut en France, c'est qu'il n'existe (…)
    Acheter le document
  • En 2000-2002, l'Union européenne a pris la décision stratégique d'adopter les normes comptables internationales IFRS (" international financial reporting standards ", " normes internationales d'information financière "), mises au point par une organisation privée ayant un champ d'action mondial mais pas de légitimité institutionnelle. Par cette décision, l'Union européenne a lancé une expérience à l'échelle de la planète, dont les conséquences se déploient à très grande vitesse et dont le résultat sera porteur d'enseignements pour d'autres segments du secteur financier, et même au-delà. Cette (…)
    Acheter le document