Sommaire du numéro 25

L'Economie politique n° 25hiver 2005 L'altermondialisme a-t-il un avenir ?

 

  • Alter... mais encore ? (Bruno REBELLE)
    Alter... mais encore ? (Bruno REBELLE)
    Le monde va mal et l'urgence du changement est de plus en plus patente. La guerre d'Irak, que le mouvement populaire du printemps 2003 n'a pu empêcher, fait toujours rage. L'Amérique républicaine de Bush impose sa loi impériale à l'extérieur et muselle ses opposants à l'intérieur. Les multinationales renforcent leur puissance et les politiques, même de gauche, nous expliquent que l'Europe libérale n'est pas si libérale et qu'il faut être réaliste... Rien de bien joyeux !
    Acheter le document
  • Imaginer sans cesse... (René PASSET)
    Imaginer sans cesse... (René PASSET)
    La force initiale du mouvement altermondialiste est d'avoir su transformer une aspiration authentique des peuples en une dynamique. Celle-ci, empruntant des voies nouvelles, a pris à peu près tout le monde à contre-pied. Rappelez-vous la réaction qui devait aboutir, en 1998, au retrait du fameux projet d'accord multilatéral sur l'investissement (AMI), par lequel quelques experts douteusement accrédités ne cachaient pas leur intention ultime de soumettre l'ordre politique des nations aux intérêts des grandes puissances économiques. Puis ce fut Seattle et la suite : "Les gens ne veulent plus êtr (…)
    Acheter le document
  • Les défis à relever (Jean-Marie FARDEAU)
    Les défis à relever (Jean-Marie FARDEAU)
    L'altermondialisme s'essoufle-t-il ? La question mérite d'être posée, après six ans de croissance de cette mouvance qui affirme qu'"un autre monde est possible", pour reprendre le slogan désormais célèbre lancé par les membres du comité brésilien d'organisation du Forum social mondial (FSM). Les forums, lieux majeurs de visibilité de cette mouvance, se suivent et se ressemblent, affirment les uns. Le processus se renouvelle en s'élargissant, constatent les autres. Qui a raison? On peut d'ores et déjà affirmer que cette mouvance - terme que je préfère à "mouvement", qui a une connotation trop o (…)
    Acheter le document
  • Ici et là, l'on entend, le plus souvent annoncé avec délectation et larmes de crocodile, que le mouvement altermondialiste s'essoufflerait. Quelle aubaine pour les néoliberaux et leurs alliés ! Ils croient avoir définitivement imposé leur programme, surtout depuis la capitulation officielle du Parti socialiste français, désormais engagé à fond, aux côtés du Medef, dans la campagne pour le projet de Constitution européenne.
    Acheter le document
  • Une nouvelle étape (Christophe AGUITON)
    Une nouvelle étape (Christophe AGUITON)
    Le dernier Forum social européen, en octobre 2004 à Londres, a réuni plus de 20 000 personnes, mais il y en avait 70 000 à Paris en 2003 ou à Florence en 2002. Les divisions au sein de l'association Attac, en France, sont sur la place publique. Deux ans après la victoire de Lula au Brésil, apparue comme le symbole de l'avancée des idées altermondialistes, les inégalités sociales sont toujours là. On pourrait multiplier les " indices " qui permettent à certains commentateurs d'en conclure à la " crise " du mouvement altermondialiste. Chacune de ces affirmations mérite d'être discutée : se fonde (…)
    Acheter le document
  • La constitution d'un mouvement civique mondial depuis le début des années 1990 est un des faits majeurs des transformations en cours, tant sur le plan politique que sur le plan culturel. Ce mouvement, qui se dénomme lui-même altermondialiste, ne peut cependant se satisfaire, pour caractériser son diagnostic et sa lutte, du concept paresseux de "mondialisation néolibérale". Le symétrique exact serait alors un nationalisme (ou un souverainisme) archéo-autoritaire ! En réalité, l'émergence de cette "civilité mondiale" s'affronte autant aux intégrismes qu'à un capitalisme de plus en plus autoritai (…)
    Acheter le document
  • Le mouvement altermondialiste, dans sa diversité, a largement contribué à la prise de conscience des effets négatifs des politiques liées à la phase actuelle de la mondialisation. La croissance mondiale se traduit par un accroissement de la pauvreté et des inégalités liées aux discriminations; les inégalités entre le Nord et le Sud sont croissantes et alimentent les conflits, les violences et les guerres; les limites de l'écosystème planétaire sont atteintes dans la destruction de la nature, des ressources non renouvelables et de l'environnement, et mettent en danger les droits des générations (…)
    Acheter le document
  • Après le double choc de ce que l'on appelle les "événements de Gênes", à l'occasion du G8 en juillet 2001, et des attentats aux Etats-Unis le 11 septembre suivant, la mouvance altermondialiste a privilégié deux options : son élargissement et son approfondissement. Si le premier a été en partie réussi, cela s'est produit au prix d'un sentiment de dilution de la mouvance, et surtout au détriment de son approfondissement, c'est-à-dire de la volonté de définir une alternative au-delà de la simple dénonciation des effets de la "mondialisation libérale". Le processus des forums sociaux a bien entend (…)
    Acheter le document
  • Après une période où la puissance du capital a dominé, pendant la plus grande partie des années 1990, l'un des événements les plus importants, et dans un sens les plus porteurs d'espoir, dans la politique mondiale, est peut-être l'émergence de formes mondialisées de résistance, que l'on a pu appeler "antimondialistes", "altermondialistes", "anticapi talistes" ou mouvements de "justice sociale". De telles mobilisations cherchent à obtenir un ordre mondial plus juste, plus durable et plus démocratique. La variété des termes utilisés pour les décrire reflète la diversité des objectifs et des inst (…)
    Acheter le document
  • L'essoufflement du mouvement altermondialiste pourrait fournir l'occasion d'une réflexion sur les ambiguïtés, voire les contradictions qui ont présidé à ses orientations jusqu'à présent. Car, sous couvert d'une opposition à la domination sans partage du capitalisme mondialisé, il charrie en fait une quantité de thématiques qui ne sont pas franchement compatibles entre elles, et qui lui interdisent de construire une véritable stratégie politique. En outre, ses formes d'organisation, qui doivent beaucoup à l'Internet, si elles ont montré leur efficacité en matière d'agitation, ne favorisent pas (…)
    Acheter le document
  • La dynamique altermondialiste en France (Olivier FILLIEULE, Eric AGRIKOLIANSKY, Nonna MAYER)
    La dynamique altermondialiste en France (Olivier FILLIEULE, Eric AGRIKOLIANSKY, Nonna MAYER)
    Depuis 1999 et les manifestations de Seattle, la contestation de la mondialisation néolibérale semble en plein essor. Les manifestations, contre-sommets, forums sociaux mondiaux et européens, se multiplient, et une organisation " alter " comme Attac revendique aujourd'hui plusieurs dizaines de milliers d'adhérents en France. Comment comprendre l'émergence de cette nouvelle cause ? Qu'est-ce qui fait la spécificité de ce mouvement social ? Est-il durable ? Pour répondre à ces questions, il faut commencer par tordre le cou à un certain nombre d'idées reçues qui, le plus souvent, ne s'appuient su (…)
    Acheter le document
  • Les organisations non gouvernementales (ONG) sont-elles altermondialistes ? Cette question peut paraître incongrue. Les ONG n'apparaissent-elles pas souvent comme une des forces majeures de la contestation de la mondialisation libérale ? Les noms d'Oxfam, de Médecins sans frontières, d'Amnesty International, de Greenpeace, du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD) sont, en effet, souvent associés à la nébuleuse altermondialiste. L'idée qu'ONG et altermondialistes font partie d'un ensemble relativement homogène d'acteurs partageant les mêmes valeurs et défendant les mê (…)
    Acheter le document