Sommaire du numéro 12

L'Economie politique n° 12automne 2001 Quelle gouvernance mondiale ?

 

  • Quelle gouvernance mondiale? (Christian CHAVAGNEUX)
  • La gouvernance privée dans le système international (Rodney B. HALL, Thomas J. BIERSTEKER)
    La gouvernance privée dans le système international (Rodney B. HALL, Thomas J. BIERSTEKER)
    Dans le système international contemporain, caractérisé par la mondialisation des idées et des pratiques néolibérales, de nombreux observateurs soutiennent que les frontières du pouvoir des Etats se modifient. L'Etat souverain cède à des acteurs privés les privilèges qu'il avait naguère dans de nombreux domaines. Cette dynamique de changement ne fait guère de doute pour la plupart des observateurs. Tous les jours paraissent des analyses qui s'en réjouissent ou qui le déplorent. Mais quand on veut aller au-delà des explications technologiques ou économiques de la progression de l'autorité privé (…)
    Acheter le document
  • Les biens publics mondiaux et la coopération internationale (Philippe HUGON, Jean-Jacques GABAS)
    Les biens publics mondiaux et la coopération internationale (Philippe HUGON, Jean-Jacques GABAS)
    Le concept de biens globaux est un concept puissant. Il nous aide à examiner en détail les responsabilités spécifiques de la communauté internationale." "Une paix plus solide, une prospérité mieux partagée, un environnement épargné : rien de ceci n'est hors de portée si l'on en a la volonté politique. Mais ni les marchés, ni les gouvernements ne peuvent, livrés à eux-mêmes, réaliser ces biens publics mondiaux. C'est pourquoi nos efforts doivent se tourner vers le terme manquant de l'équation : les biens publics à l'échelle mondiale." Ces deux prises de position, dues respectivement à l'économi (…)
    Acheter le document
  • L'économie politique et la sociologie entretiennent des rapports difficiles, alors qu'elles sont, pour reprendre les intuitions de Saint-Simon, toutes deux filles de la révolution politique, industrielle et intellectuelle qui bouleverse les modes d'existence des sociétés européennes entre les XVIe et XVIIIe siècles. Ces relations difficiles ont partie liée à l'émergence d'une tension durable entre l'économie, en tant qu'elle désigne une dimension autonome de la vie sociale, et la société considérée dans son ensemble, et par la signification politique que cette tension a prise dès le départ pou (…)
    Acheter le document
  • Je fais parfois ce rêve étrange d'une science sociale que j'aime et qui est douce à ceux qui l'aiment. Qui leur est douce, autrement dit qui ne les admoneste pas en permanence sur ce qu'ils ont ou n'ont pas le droit de faire, sur leurs fréquentations, sur les frontières de savoir au-delà desquelles il leur est interdit de pénétrer. Qui ne décourage pas les philosophes de s'intéresser à l'économie, les sociologues d'aller voir du côté de l'histoire ou les économistes de cultiver un penchant pour l'anthropologie etc. Bref, qui ne passe pas son temps à administrer la discipline... Cette science s (…)
    Acheter le document
  • Au début des années 90, il était possible d'établir un diagnostic pessimiste sur l'hétérodoxie en attribuant partiellement son anémie au reflux des mouvements sociaux1. La situation semble aujourd'hui paradoxalement renversée : au moment où l'on tire à balles réelles sur les manifestants qui contestent l'ordre mondial néolibéral, la faiblesse de la critique hétérodoxe n'en apparaît que plus flagrante, surtout si l'on se réfère au champ de l'économie et au cas particulier de la France.
    Acheter le document
  • Une révolution silencieuse s'achève : la démocratisation de l'enseignement secondaire. Passés par le collège unique, plus de six jeunes français sur dix obtiennent aujourd'hui leur baccalauréat, contre un sur dix en 1960. Face à ce succès historique de l'école de la République, la satisfaction devrait être au rendez-vous. Pourtant, jeunes, enseignants et hommes politiques se plaignent, les réformes succèdent aux réformes, la peur de l'insécurité scolaire grandit et il va falloir se mettre à l'heure d'Internet... Comment comprendre ce décalage ? Un peu de recul historique permet de l'expliquer  (…)
    Acheter le document
  • Une lecture de Karl Polanyi (Jérôme MAUCOURANT)
    Une lecture de Karl Polanyi (Jérôme MAUCOURANT)
    Vouloir débattre de questions d'économie politique, comme la présente revue et toute l'oeuvre de Karl Polanyi1 nous y invitent, semble relever, à l'aube du XXIe siècle, d'une absolue gageure. Sur le plan académique, l'économie politique s'est métamorphosée en une "science" économique fondée sous le double sceau de l'individualisme méthodologique et de l'affirmation d'une dichotomie totale entre faits et valeurs. A l'inverse, l'anthropologie de Polanyi se fonde sur un socialisme humaniste qui fut nourri par des lectures de Karl Marx et un ancien projet de "sociologie chrétienne". Sur le plan th (…)
    Acheter le document
  • Humaniser l'économie (Jean-Paul MARECHAL)