L'Economie politique - Articles écrits par Robert BOYER

Articles écrits par Robert BOYER

Nombre d'articles : 7

Sept scénarios pour l'avenir de l'Union européenne

[Article]L'Economie politique n° 61, p.54, 1/2014, 4366 mots
par : Robert BOYER

Après que les secousses de la crise mondiale causée par la faillite de Lehman Brothers ont atteint l'Union européenne, les actions adoptées pour protéger l'euro ont mis à jour un fossé entre, d'une part, les nations qui ont conservé un gouvernement en bonne et due forme et, d'autre part, l'Union européenne qui n'a qu'une gouvernance supranationale floue, impliquant de trop nombreux acteurs manquant de coordination. Après coup, il apparaît que l'incapacité à surmonter rapidement la crise tient à la faiblesse du processus de décision de la zone euro, qui a une origine profonde : au lieu d'avoir (…)
Acheter le document

Une croissance sans laxisme financier est-elle possible ?

[Article]L'Economie politique n° 52, p.76, 10/2011, 4547 mots
par : Robert BOYER

Après la panique suscitée par les conséquences largement inattendues de la faillite de Lehman Brothers, de vigoureuses interventions publiques se sont attachées à enrayer les risques d'une dépression équivalente à celle de 1929-1932. La reprise qui intervient à partir du printemps 2009 semble justifier l'espoir d'un dynamisme rapide et durable de l'économie mondiale, avant que la communauté financière internationale manifeste son inquiétude à l'égard de la non-soutenabilité des dettes souveraines de quelques-uns des membres de l'Union européenne. A partir de 2011, les politiques d'austérité se (…)
Acheter le document

L'économie en crise : le prix de l'oubli de l'économie politique

[Article]L'Economie politique n° 47, p.46, 7/2010, 14101 mots
par : Robert BOYER

La crise contemporaine est aussi celle du paradigme économique dominant des deux dernières décennies. Sa perte de crédibilité est certes beaucoup moins dramatique que les conséquences économiques et sociales de la récession de 2008-2009, mais l'absence d'une construction alternative risque d'hypothéquer les chances d'une sortie de crise. En effet, si persiste la configuration antérieure au sein du champ des théories économiques standards, s'accroît la probabilité que les stratégies qu'elles suggèrent conduisent en fait à la répétition d'une crise de même type, plus grave encore puisque s'accum (…)
Acheter le document

Les risques de la globalisation financière justifient-ils un patriotisme économique ?

[Article]L'Economie politique n° 31, p.19, 7/2006, 3476 mots
par : Robert BOYER

Chaque époque est perçue par les contemporains comme unique, sans doute parce qu'il est exact que l'histoire ne se répète jamais à l'identique. Pourtant, il est des débats qui sont récurrents et qui gagnent à s'inscrire dans une perspective historique ou comparative. C'est l'un des intérêts de l'article de Keynes de la Yale Review que d'éclairer les débats contemporains sur les relations entre globalisation financière et perte d'autonomie des politiques nationales. Dans l'entre-deux-guerres aussi, cette question a été posée, et elle a suscité quelques débats intéressants. Au demeurant, le plai (…)
Acheter le document

Quand les sumos apprennent à danser

[Note de lecture]L'Economie politique n° 21, p.96, 1/2004, 5903 mots
par : Robert BOYER
ouvrage de : Jean-Marie BOUISSOU

L'avenir de l'économie comme discipline

[Article]L'Economie politique n° 19, p.33, 7/2003, 4241 mots
par : Robert BOYER

L'économie a un passé qui éclaire son futur. Si le capitalisme est innovation et mise en mouvement de l'histoire, pronostiquer les caractéristiques d'une discipline chargée d'en rendre compte relève de la mission impossible. Tentons néanmoins de poser quelques jalons.
Acheter le document

Le tournant des sciences sociales

[Article]L'Economie politique n° 6, p.12, 4/2000, 8487 mots
par : Robert BOYER

Le principe de division des sciences sociales est moins clair que jamais, à une époque tout entière marquée par la victoire de l'individualisme méthodologique1 et l'exportation de nombre des méthodes de l'économiste (théorie des choix rationnels, théorie des jeux, méthodes statistiques et économétrie...) à d'autres champs (sociologie, sciences politiques, histoire). L'idéal d'une clôture complète de chaque discipline sur elle-même est mis à rude épreuve par les interdépendances qui apparaissent dans les sociétés contemporaines, par exemple entre les évolutions des structures sociales, la dynam (…)
Acheter le document