L'Economie politique - Articles écrits par Cyrille FERRATON

Articles écrits par Cyrille FERRATON

Nombre d'articles : 4

Des manuels "modèle standard"

[Article]L'Economie politique n° 72, p.55, 10/2016, 3595 mots
par : Cyrille FERRATON

Economics, de Paul Samuelson, paru en 1948, constitue toujours le modèle des manuels actuels. Leur standardisation crée une divergence croissante entre le contenu des manuels et les avancées et controverses de l'analyse économique.

Acheter le document

Albert Otto Hirschman : les fondements d'une société démocratique de marché

[Article]L'Economie politique n° 20, p.89, 10/2003, 3853 mots
par : Ludovic FROBERT / Cyrille FERRATON

Albert Otto Hirschman est né à Berlin en 1915, dans une famille de la moyenne bourgeoisie. Il s'engage au début des années 1930 dans le Parti social-démocrate et participe activement à la lutte contre la montée du nazisme. Il est obligé de quitter l'Allemagne après une année d'études universitaires passée à Berlin en 1932-1933. Il continue sa formation à Paris durant deux années à l'Ecole des hautes études commerciales (HEC), puis obtient une bourse à la London School of Economics (LSE) pour l'année universitaire 1935-1936, devenant à cette occasion l'étudiant de Friedrich von Hayek et de Lion (…)
Acheter le document

John Kenneth Galbraith : le contrôle du pouvoir dans le capitalisme américain

[Article]L'Economie politique n° 20, p.80, 10/2003, 3201 mots
par : Ludovic FROBERT / Cyrille FERRATON

John Kenneth Galbraith appartient à une génération intellectuelle qui, aux Etats-Unis, fut marquée de façon indélébile par le traumatisme de la crise économique de 1929. Cette expérience forgera sa sensibilité progressiste et l'incitera à se positionner à la croisée des milieux politique et universitaire.
Acheter le document

Gunnar Myrdal : l'économie comme science morale

[Article]L'Economie politique n° 20, p.100, 10/2003, 4396 mots
par : Ludovic FROBERT / Cyrille FERRATON

Gunnar Myrdal est né en 1898 en Suède. Sa formation intellectuelle est d'abord marquée par les enseignements de Knut Wicksell, David Davidson, Eli Heckscher et surtout Gustav Cassel, qui sera son directeur de thèse et dont il prendra la succession à la chaire d'économie politique de l'université de Stockholm de 1933 à 1939. Il soutient sa thèse en 1927, intitulée "Le problème de la formation des prix et le changement économique", dans laquelle il introduit la notion d'anticipations, qu'il reprendra ensuite en 1931 dans son ouvrage L'Equilibre monétaire. Myrdal aurait pu être un économiste orth (…)
Acheter le document