Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (2,00 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (10,00 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Arnaud ORAIN
Publication : n° 61
Date : 01/01/2014
Type : Article
Longueur : 7145 mots

Début du document :

Au cours de la "seconde guerre de Cent Ans" (1689-1815) opposant la France et l'Angleterre, et en particulier de la guerre de Sept Ans (1756-1763), l'année 1759 fait figure de véritable annus horribilis pour le royaume de Louis XV. Qu'on en juge : alors que les escadres françaises de Toulon et de Brest sont battues respectivement à Lagos (19 août) et Quiberon (20 novembre), Québec a capitulé le 18 septembre (Montréal suivra moins d'un an plus tard). Aux Antilles, c'est la Guadeloupe qui s'est rendue en mai 1759. Si la situation est un peu meilleure sur le théâtre européen, la France subit égal (…)