Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (2,00 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (10,00 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Serge AUDIER
Publication : n° 60
Date : 01/10/2013
Type : Article
Longueur : 11868 mots

Début du document :

Dans les premières décennies du XXe siècle, le libéralisme pouvait sembler une espèce en voie de disparition en Allemagne. En 1927, quand l'économiste autrichien Ludwig von Mises publie son essai Liberalismus, il souligne ainsi que le libéralisme est mort chez les Allemands plus que partout ailleurs : après avoir connu une certaine visibilité grâce à quelques écrivains, dont Wilhelm von Humboldt dans son célèbre Essai sur les limites de l'action de l'Etat (1791), cette tradition libérale se serait éteinte, d'après Mises, supplantée par l'étatisme et le nationalisme. Dix ans plus tard, le grand (…)