Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (2,00 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (10,00 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Edward FULLBROOK
Publication : n° 28
Date : 01/10/2005
Type : Article
Longueur : 5672 mots

Début du document :

Il est aujourd'hui courant de parler de l'économie néo-classique comme de l'" économie dominante " car la plupart des universités n'offrent rien d'autre. Sournoisement, le nom stigmatise aussi comme excentriques, bizarres, déviants, louches, ces économistes qui s'aventurent hors des frontières étroites des axiomes néo-classiques. Dans une tentative de comprendre comment cela est arrivé, la première partie du présent article retrace rapidement l'histoire étrange de la science économique depuis les années 1870 jusqu'au défi lancé récemment à l'hégémonie néo-classique par le Mouvement pour une éc (…)