Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (2,00 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (10,00 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Roberto CARVALHO DE AZEVÊDO, Haroldo DE MACEDO RIBEIRO
Publication : n° 35
Date : 01/07/2007
Type : Article
Longueur : 2196 mots

Aperçu :

"God is dead. The WTO replaced Him ". C'est ce qu'on pouvait lire sur la pancarte d'un groupe de manifestants devant le siège de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), à l'occasion de la célébration du 50e anniversaire de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (Gatt), en mai 1998 à Genève. Ces événements sont devenus un classique des protestations antimondialisation. Dans leur ligne de mire, l'OMC, symbole fédérateur de ceux qui veulent lutter contre la prévalence, même hypothétique, des intérêts commerciaux sur les questions sociales et environnementales.