Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (2,00 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (10,00 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Dominique LEVY, Gérard DUMENIL
Publication : n° 37
Date : 01/01/2008
Type : Article
Longueur : 4961 mots

Aperçu :

Dans les premières décennies de l'après-guerre, l'expression " économie de marché " servait à désigner les économies distinctes de celles des pays du " socialisme réel ", dites " économies planifiées ".Même si le capitalisme de cette époque de compromis social n'avait pas la violence propre au capitalisme néolibéral, cette terminologie s'imposait déjà pour désigner les économies capitalistes. De fait, " économie de marché " constitue une manière détournée de dire " capitalisme ". Il est facile de comprendre le succès de cette formule euphémique désormais consacrée, car parler de " capitalisme " suggère directement l'existence de " capitalistes ", c'est-à-dire d'une classe sociale dominant un système hiérarchisé, alors qu'" économie de marché " renvoie à une société d'égaux.