Dossier
Présence, absence

Article : L'absentéisme, une histoire au long cours

Article : Tous impliqués ?

Article : Les exilés volontaires

Article : Et si les absents n'avaient pas tort ?

Article : Être présent peut nuire à la santé !

Article : L'omniprésence face au handicap

Article : Présents, en général et en particulier

Article : Travailleurs de l'ombre : les parents

Article : La proximité du savoir à distance

Article : Collèges raccrocheurs

Article : Conseil d'administration, entre légitimité et crédibilité

Article : Un rôle habile de roulement à billes

Présence, absence. L'opposition des termes est simple. En la choisissant nous souhaitions cependant engager une réflexion sur le sens, l'utilité, l'efficacité de l'Ecole. Nous la poursuivrons dans le prochain numéro avec " gouvernance, performance ". Si les termes " présent ", " absent " évoquent spontanément l'appel rituel des débuts de cours, nous ne pouvions nous limiter à cette approche comptable ! Elle ne vise qu'une catégorie d'acteurs, les élèves et se borne à constater une présence ou absence physique. Encore convient-il de réexplorer l'utilité et la portée symbolique de ce rituel d'accueil ! Nous vous proposons donc un premier temps de contextualisation historique et sociologique autour du choix politique de la scolarisation obligatoire et de ses effets. Cette obligation de présence est vite interrogée par le qualitatif : présence obligée ou présence efficace ? L'écart entre présence du corps et présence mentale conduit à explorer les stratégies de détour et d'évitement, comme une certaine propension au rêve éveillé, ou bien encore une réactivation de la motivation par une acceptation consentie et une réappropriation des activés proposées. Prévert l'a si bien dit ! Le phénomène est tellement important qu'un nouveau terme est apparu depuis quelques années, créant une catégorie particulière : les décrocheurs. Les réponses imaginées en termes de dispositifs spécifiques sont elles suffisantes et pertinentes ? Au-delà des élèves, d'autres catégories d'absents méritent notre intérêt :

  • les enseignants et l'émergence de pathologies professionnelles spécifiques, la difficile question du remplacement des enseignants absents, l'annonce d'une agence spécialisée ;
  • la difficulté à spécifier et à banaliser la présence des enseignants confrontés à la présence des élèves handicapés et à l'émergence d'une autre forme d'hétérogénéité qui ne devrait pourtant pas être considérée comme telle ;
  • le rôle des parents dans un processus d'instruction et d'éducation qui échappe de plus en plus aux simplifications du passé ;
  • l'inégale présence d'acteurs aux statuts et rôles hétérogènes dans les institutions représentatives des établissements scolaires.

Ayant exploré les différentes facettes du problème, reste à témoigner des solutions proposées. Par l'enseignement à distance, alternative construite à la présence physique mais également par le travail de prévention mené par les acteurs, en particulier les personnels d'éducation. Le format du dossier ne permet pas l'exhaustivité. Il ouvre modestement la réflexion en mêlant les disciplines, la recherche des causes et les approches novatrices.

Education & management, n°36, page 16 (12/2008)

Education & Management - Présence, absence