Magazine

À l'anglaise...

Bernard R. Gorrin, principal

Quatorze chefs d'établissement et décideurs en matière d'éducation européens ont participé à une visite d'étude sur le leadership et le management éducatif à Coventry, Royaume-Uni, du 10 au 15 octobre 2004. Outre un cycle de conférences sur les enjeux du management éducatif, la stratégie éducative nationale britannique, l'innovation, les stages en entreprises pour chefs d'établissement, les liens avec le monde du travail et le monde économique, l'intelligence émotionnelle et la communication, le groupe a eu la possibilité de rencontrer quatre chefs d'établissement particulièrement performants et de visiter trois écoles (élèves de 12 à 18 ans) à la pointe de la réforme du système éducatif anglais voulue par Tony Blair. Si l'on ne peut transposer tel quel le "nouveau" système britannique en France, on pourrait cependant retenir quelques grandes idées et... quelques moins grandes : autonomie et culture du résultat (des résultats grâce à une grande autonomie et aux moyens qui l'accompagnent) ; interpénétration du monde éducatif et du monde du travail ; des conseillers en métiers/professions qui connaissent les métiers et les professions et qui organisent les stages en entreprises des élèves ; les écoles spécialisées (par exemple en maths et informatique ou en langues ou en commerce et gestion, ce qui permet auxdites écoles d'obtenir des financements importants du secteur privé !).

En comparant notre système français au système britannique et aux autres systèmes européens, nous n'avons pas à rougir, bien au contraire. Prenons garde cependant à ce que l'on ne prenne pas chez les autres (culture du résultat, par exemple) sans nous donner les moyens qui vont avec (autonomie) et à ne pas nous laisser distancer dans le domaine de l'innovation éducative, clé d'enjeux socioéconomiques plus vastes.

Education & management, n°28, page 59 (01/2005)

Education & Management - À l'anglaise...