Magazine

Hors champ

Et voilà pourquoi votre dossier est muet

Le bureau voisin ne me l'a pas communiqué. L'informatique est en panne. Une erreur de traitement est survenue. Votre interlocuteur n'est plus chez nous. Je rentre juste de vacances. Ma collègue a égaré les pièces justificatives. C'est incomplet, mais on a oublié de vous demander le complément. Non, je n'ai pas le droit de vous passer mon chef, et surtout ne criez pas comme ça au téléphone, ça ne fera que retarder les choses !

Indigné

Un éditorialiste s'indigne que l'on veuille faire payer la redevance télévisuelle par tous les utilisateurs en utilisant certains fichiers : "liberticide... non-sens économique pénalisant les distributeurs de programmes numériques". La semaine suivante, il s'indigne des "incidents répétés en cours d'audience où des magistrats sont menacés, voire malmenés, par les prévenus". C'est le même qui écrit que "la baisse des impôts ne profite qu'aux riches", mais qui a défendu mordicus le maintien de la déduction fiscale forfaitaire des journalistes. Ce qui est médiatique, ce n'est pas la cohérence, c'est l'indignation !

L'homme qui plantait des arbres

Il y a un siècle, en Haute-Provence, un homme solitaire avait pris l'habitude de planter des arbres. Chaque jour, pendant des années, créant à lui seul une immense forêt et revivifiant ainsi une région désolée. Jean Giono a écrit à ce sujet : "En 1935, une véritable délégation administrative vint examiner la "forêt naturelle". Il y avait un grand personnage des Eaux et Forêts, un député, des techniciens. On prononça beaucoup de paroles inutiles. On décida de faire quelque chose et, heureusement, on ne fit rien..." L'histoire finit bien.

La valeur de l'acte

Queue impressionnante à la Poste. Arrive une femme enceinte qui demande à une autre jeune femme si elle peut passer au guichet avant elle. "Pas question, je suis pressée, mon 4x4 est garé en double file."
Murmure général de désapprobation.
Un monsieur prend la parole : "Madame, en vertu de la loi, vous devez céder votre place." Pas de réponse. Une dame âgée va vers une chaise qui traînait près d'une photocopieuse bleue et jaune, et l'approche silencieusement de la femme enceinte qui s'asseoit. Devant le guichet, la récalcitrante surveille la scène du coin de l'oeil et s'attendrit : "Tenez, prenez ma place !" Cette histoire aussi finit bien.

Ordre public

En 1923, fut inauguré le stade de Wembley lors d'une finale de Coupe d'Angleterre. On attendait 120 000 spectateurs ; il en vint 200 000. Les premiers rangs débordèrent sur l'aire de jeu. Une heure durant, un seul constable monté sur son cheval blanc, aidé de quelques rares bobbies et de la bonne volonté de la foule, fit patiemment et doucement refluer la marée humaine. La rencontre se déroula sans incident. Mais, de nos jours, il en est allé tout autrement au Heysel (1985), à Sheffield (1989) ou, en 2001, à Accra, Johannesburg, voire, d'une façon moins dramatique, au Stade de France pour "France-Algérie".

Comment peut-on ne pas être Français ?

Commentaires télévisés lors de la récente Coupe du monde de rugby (je cite de mémoire) : "Ce n'est pas la première fois que les réalisateurs australiens ratent des images... Si c'était notre réalisateur habituel, on aurait eu le ralenti... Les arrêts de jeu interviennent pour permettre à la télé australienne de passer de la publicité... L'arbitre d'Afrique du Sud demande le contrôle vidéo pour être une minute seul à l'image... Contre la Namibie, même moi j'aurais marqué un essai... L'Irlandais est revanchard." Quant à la prononciation des noms des joueurs japonais : 80 minutes de franche rigolade ! Et une blague pour finir : "Le Français est arrogant, mais il le sait. L'Anglais est arrogant, et il ne le sait pas."

Tooth Fiction

La méchante petite fille de Nemo, le dernier film de Walt Disney, porte un appareil dentaire. La coordination des dentistes envahit le JT du soir pour crier au scandale : 25 % en moins sur les ventes d'appareils ! Le bruit court qu'un prothésiste aurait menacé de se suicider. Une cellule psychologique est mise en place. L'opposition clame que la situation ne cesse de se dégrader et devient d'une gravité sans précédent. Une pétition nationale est lancée. Un débat télévisé oppose deux intellectuels pour ou contre la domination de l'expression culturelle sur ses conséquences économiques. Le gouvernement promet de taxer les dentifrices pour enfants et de subventionner la profession. La coordination trouve ces mesures très insuffisantes. Leur avocat menace le producteur du film d'un procès retentissant. Ce dernier négocie une indemnité. Les dentistes promettent de reverser l'excédent de bénéfices à "Dentistes sans frontières". Etc.

Parlez-vous le sport ?

"Il dit que le public l'a supporté pour qu'il obtienne enfin son goal" : propos du traducteur d'un joueur de tennis à Roland-Garros cette année. "Le coach nous a gueulé dessus (schimpfen über, disait Goethe)à la mi-temps, ça m'a emmerdé", a déclaré un international français de football après la finale de la Coupe de France 2003.

Parlez-vous la finance ?

Offre d'une banque : "Trader plus vite avec des marchés en streaming grâce au Pack Pro-Active Trading."

Parlez-vous le commerce ?

Offre de prêt : "0 % d'intérêt. Seulement 1,25 % ensuite. Un tee-shirt gratuit pour les 1 000 premières réponses." Puis (écrit tout petit en bas de page) : "0 % la première semaine, 1,25 % la seconde et 13,99 % les 25 années suivantes, hors assurance et frais de dossier."

Parlez-vous le politique ?

"À l'aube d'une nouvelle étape de notre développement, on note avec satisfaction les premiers signes d'un ralentissement significatif de l'écart jusque-là tendanciellement peu favorable de nos échanges économiques." Allez savoir pourquoi, cela me fait penser (en moins poétique) à la première phrase d'un roman de Kawabata : "Un long tunnel entre les deux régions, et voici qu'on était dans le pays de neige."

Parlez-vous les sciences humaines ?

"Les interactions communicationnelles dans l'espace clos et socialement marqué de la classe, mettant en scène des interactants aux statuts diversifiés, se finalisent dans un processus dialectique jouant sur des conduites interpersonnelles entrant à l'évidence dans un champ sémiotique." Est-ce ainsi que les élèves vivent ?

Parlez-vous le numérique ?

Exemple de message d'un opérateur de télécommunication : "Tu c si Marco vient avec la muzik ? Vivement ct'apprem ! biz."

Négation de la pédagogie et pédagogie de la négation

"Les vacances, c'est que pour s'amuser", titre d'une affiche dans le métro, de la part d'un éditeur... de devoirs de vacances !

Aphorismes

Un enfant à qui on ne lit rien ne lit pas. Un vieillard à qui on ne parle pas ne parle plus.

Education & management, n°26, page 69 (04/2004)

Education & Management - Hors champ