Informations et publications

Deux titres destinés aux enfants

Pierre-Yves BOURDIL,
Oscar BRENIFIER.

Pour les 9-10ans, sur le thème du langage: Histoire du premier motMédium/l'école des loisirs, 240 pages - 6,71 Euros

Des mots, il y en a partout: dans les livres, dans les rues, sur toutes les marchandises qu'on achète, dans la bouche de tous les hommes qui parlent. Il y a de quoi faire avec les mots. Pour tout dire: le monde est quasiment fait de mots. L'Histoire du premier mot raconte ce monde. Elle nous étonne avec notre propre vie. L'amitié, l'amour, la peur, il faut savoir pourquoi on éprouve l'envie permanente d'en parler. De même pour la guerre. De même pour la mort. De même pour la politique. Il faut donner sa chance à l, pour éviter d'être prisonniers du pouvoir de certains mots.

L'Histoire du premier mot met toutes ses forces dans l'entreprise. Avec ses mots, bien sûr, mais sur un ton vraiment inhabituel. Vraiment, puisqu'il fait confiance à la philosophie. Avec des dessins ironiques, pour montrer qu'il ne faut être dupe de rien, et surtout pas de ses convictions. Avec des bandes dessinées, pour suggérer en quelques mises en scènes ce que les mots tout seuls auraient du mal à décrire. Avec des jeux typographiques, pour enrichir la façon d'écrire.

L'Histoire du premier mot est à sa façon un objet à prendre en mains, pour jouer et pour penser. Il n'est jamais trop tôt ni trop tard pour cela parce que, comme dirait Epicure: " dire qu'il est trop tôt ou trop tard pour faire de la philosophie, cela revient à dire que l'heure d'être heureux n'est pas venue ou qu'elle est déjà passée. " Le bonheur vaut bien une citation. Il méritait encore plus un livre tout entier.

Pour les 13-15 ans ou plus, sur le thème de l'identité:La vérité s'est cassée en morceaux Médium/l'école des loisirs, 308 pages, 10,37 euros

Première question: La philosophie a-t-elle encore un mot à dire par les temps qui courent?

Réponse: oui.

Deuxième question: Et les enfants, doit-on leur fiche la paix avec la philosophie?

Réponse: non.

Troisième question: Pourquoi les deux premières questions?

Réponse: Vous trouvez que le monde que nous donnons en spectacle à nos enfants est si beau, si juste, si facile qu'il n'y a qu'à le laisser aller à sa guise? Vous le trouvez simple, le monde où nous les obligeons à vivre?

Cassons donc en morceaux la vérité, pour voir quelle surprise en sortira: c'est l'histoire qu'on raconte ici. Qu'on ne nous dise pas qu'elle n'est pas vraie; qu'on ne nous dise pas que nous ne nous sommes jamais posés les questions du héros de La vérité s'est cassée en morceaux! Et si un philosophe était venu à ce moment-là nous prendre au mot, est-ce que nous n'aurions pas été ravis? Si on n'essaie pas au moins une fois, pour voir, de contester l'idée même de vérité, on n'est pas libre. Si on n'essaie pas au moins une fois, pour voir, de penser qu'on peut améliorer la vie, on n'a pas de chance. On comprend que les gens préfèrent que la télévision commerciale règne et abrutisse les enfants. Les jeux débiles et les feuilletons imbéciles ne corrompent pas la jeunesse, c'est bien connu. Ben tiens! Et même si c'est vrai, comment le savoir si on ne se le demande pas? Voyez: on n'a jamais eu autant besoin de faire de la philosophie. Et en plus, ce n'est pas triste!

Enseigner par le débat

Enseigner par le débat, c'est pratiquer avec la classe le difficile exercice de l'élaboration et de l'expression d'idées, c'est ouvrir un atelier pendant lequel on peut s'essayer à l'interrogation, à la critique et au jugement argumenté. Comme les autres dispositifs d'apprentissage - dont il est complémentaire -, le débat doit être mené par l'enseignant selon des formes inventives mais rigoureuses. Dans cet ouvrage, l'auteur propose les cinq formes principales de discussion qu'il pratique depuis des années en classe: le questionnement mutuel; la lecture de texte; la correction mutuelle; questionner la question; l'exercice de la narration.

Ces ateliers peuvent s'adapter à divers objectifs et situations scolaires: lecture de texte, débat argumentatif, ECJS, enseignement de la philosophie et toute occasion où le professeur souhaite mettre en jeu un rapport différent à la matière enseignée. Des schémas, des exercices préparatoires et un recueil des principales difficultés argumentatives aideront l'enseignant à s'appuyer sur cet autre moteur pédagogique qu'est la discussion.

CRDP de Bretagne, 92 rue d'Antrain, BP 158, 35003 RENNES CEDEX.Prix : 11 Euros.

Diotime, n°15 (07/2002)

Diotime - Deux titres destinés aux enfants