Diotime - Article sur le thème Témoignage

Thème : Témoignage

Résultat de la requête :

Nombre de résultats : 90

L'atelier philo inter-générations : un exemple sur le bonheur

[Article]Diotime n° 58, p.2, 10/2013, 1878 mots
par : Jean-Pierre BIANCHI

Suite à une projection-débat autour du film " Ce n'est qu'un début" que j'avais animé à la médiathèque de Jouars-Pontchartrain, dans les Yvelines, nous avons décidé avec la responsable de la médiathèque de créer un atelier philo inter-générations, l'objectif étant de faire discuter ensemble enfants et adultes, des générations aussi dissemblables que enfants, parents, grand-parents, arrière grand-parents... Nous ne savions pas du tout si le concept allait fonctionner, si l'on allait pouvoir réunir des participants d'âges aussi variés... Nous avons décidé de tenter un premier essai et de voir si (…)
Acheter le document

Philosopher en famille avec de jeunes enfants, pour consolider les liens intergénérationnels

[Article]Diotime n° 58, p.7, 10/2013, 3849 mots
par : Nicole PRIEUR

Que la philosophie maintienne en bonne santé et qu'elle soit accessible à tous, petits et grands, c'est ce que mon expérience de psychothérapeute d'enfants me confirme régulièrement.
Acheter le document

La consultation philosophique

[Article]Diotime n° 58, p.3, 10/2013, 1766 mots
par : Fernand REYMOND

L'auteur développe ici une conception et une pratique de la consultation philosophique inspirée par la psychanalyse
Acheter le document

Un débat philosophique sur le mensonge

[Article]Diotime n° 58, p.6, 10/2013, 1041 mots

Tous les ans, lors des rencontres du CRAP-Cahiers pédagogiques, se tient une soirée "Initiatives", au cours de laquelle depuis maintenant de nombreuses années Michel Tozzi propose aux enfants présents à la rencontre un atelier philosophique devenu emblématique.
Acheter le document

Témoignage réflexif d'un chercheur et considérations épistémologiques (II)

[Article]Diotime n° 58, p.5, 10/2013, 4215 mots
par : Michel TOZZI

Après la description historique de mon itinéraire pour fonder une didactique de l'apprentissage du philosopher dans le numéro précédent de Diotime (n° 57), je vais maintenant tenter une reprise épistémologique de cet itinéraire. Je ne sais si, au-delà du "récit de recherche" tel que narré précédemment, "le récit épistémologique " peut être aujourd'hui considéré comme un "genre" dans l'histoire des sciences et plus précisément des didactiques disciplinaires. Je l'envisage pour ma part au croisement d'une vie de chercheur et des configurations scientifiques existantes de l'époque qui l'habiten (…)
Acheter le document

Témoignage réflexif d'un chercheur et considérations épistémologiques (I)

[Article]Diotime n° 57, p.4, 7/2013, 4820 mots
par : Michel TOZZI

Cette suite de trois articles est dédiée à tous les praticiens, formateurs et chercheurs concernés par le développement de nouvelles pratiques philosophiques à l'école et dans la cité. Elle a pour objectif d'éclairer historiquement l'élaboration récente d'une didactique de l'apprentissage du philosopher, et ses conditions épistémologiques de possibilité...
Acheter le document

L'enseignement de la philosophie aide-t-il à philosopher ?

[Article]Diotime n° 57, p.5, 7/2013, 2962 mots
par : Laurence BOUCHET

I/ Ancrage : étudiante puis professeur de philosophie.
Acheter le document

L'Atelier de Philosophie d'Hérouville Saint-Clair : un bilan après 15 ans d'activité

[Article]Diotime n° 56, p.3, 4/2013, 1324 mots
par : Anne-Marie SIBIREFF / Alain LAMBERT

I) Les principes
Acheter le document

Bilan de 20 années de nomadisme

[Article]Diotime n° 56, p.6, 4/2013, 2756 mots
par : Michel SPARAGANO

Nous continuons, en guise de témoignage, l'histoire d'un collègue de philosophie, en douze épisodes. Voilà la conclusion de son itinéraire.
Le récit de vie professionnelle est aujourd'hui considéré, par les sciences humaines, comme producteur de savoir, en tant que matériau d'analyse, et même, selon Mireille Ciffali, dans une perspective clinique, comme un "espace théorique d'analyse". Cela rejoint l'approche plus philosophique de P. Ricoeur, selon laquelle il prend le sens de l'unité narrative d'une identité professionnelle, plan de vie d'une unité narrative plus globale. Instructif pour ceux qui s'intéressent à la culture de la professionnalité philosophique professorale...
Comme tout témoignage, il n'engage que son auteur.
Acheter le document

J'ai bien aimé vos enfants - The last but not least

[Article]Diotime n° 55, p.12, 1/2013, 12050 mots
par : Michel SPARAGANO

Nous continuons, en guise de témoignage, l'histoire d'un collègue de philosophie, en douze épisodes. Le récit de vie professionnelle est aujourd'hui considéré, par les sciences humaines, comme producteur de savoir, en tant que matériau d'analyse, et même, selon Mireille Ciffali, dans une perspective clinique, comme un "espace théorique d'analyse". Cela rejoint l'approche plus philosophique de P. Ricoeur, selon laquelle il prend le sens de l'unité narrative d'une identité professionnelle, plan de vie d'une unité narrative plus globale. Instructif pour ceux qui s'intéressent à la culture de la professionnalité philosophique professorale...
Comme tout témoignage, il n'engage que son auteur.
Acheter le document

J'ai bien aimé vos enfants - 10) Mes années ariégeoises

[Article]Diotime n° 54, p.7, 10/2012, 17914 mots
par : Michel SPARAGANO

Nous continuons, en guise de témoignage, l'histoire d'un collègue de philosophie, en douze épisodes. Le récit de vie professionnelle est aujourd'hui considéré, par les sciences humaines, comme producteur de savoir, en tant que matériau d'analyse, et même, selon Mireille Ciffali, dans une perspective clinique, comme un "espace théorique d'analyse". Cela rejoint l'approche plus philosophique de P. Ricoeur, selon laquelle il prend le sens de l'unité narrative d'une identité professionnelle, plan de vie d'une unité narrative plus globale. Instructif pour ceux qui s'intéressent à la culture de la professionnalité philosophique professorale...
Comme tout témoignage, il n'engage que son auteur.
Acheter le document

J'ai bien aimé vos enfants - 9) Tarbes

[Article]Diotime n° 53, p.7, 7/2012, 8111 mots
par : Michel SPARAGANO

Nous continuons, en guise de témoignage, l'histoire d'un collègue de philosophie, en douze épisodes. Le récit de vie professionnelle est aujourd'hui considéré, par les sciences humaines, comme producteur de savoir, en tant que matériau d'analyse, et même, selon Mireille Ciffali, dans une perspective clinique, comme un "espace théorique d'analyse". Cela rejoint l'approche plus philosophique de P. Ricoeur, selon laquelle il prend le sens de l'unité narrative d'une identité professionnelle, plan de vie d'une unité narrative plus globale. Instructif pour ceux qui s'intéressent à la culture de la professionnalité philosophique professorale...
Comme tout témoignage, il n'engage que son auteur.
Acheter le document

J'ai bien aimé vos enfants - 8) Un lycée français de l'étranger

[Article]Diotime n° 52, p.4, 4/2012, 21007 mots
par : Michel SPARAGANO

Nous continuons, en guise de témoignage, l'histoire d'un collègue de philosophie, en douze épisodes. Le récit de vie professionnelle est aujourd'hui considéré, par les sciences humaines, comme producteur de savoir, en tant que matériau d'analyse, et même, selon Mireille Ciffali, dans une perspective clinique, comme un "espace théorique d'analyse". Cela rejoint l'approche plus philosophique de P. Ricoeur, selon laquelle il prend le sens de l'unité narrative d'une identité professionnelle, plan de vie d'une unité narrative plus globale. Instructif pour ceux qui s'intéressent à la culture de la professionnalité philosophique professorale...
Comme tout témoignage, il n'engage que son auteur.
Acheter le document

J'ai bien aimé vos enfants - 7) Un lycée d'excellence

[Article]Diotime n° 51, p.7, 1/2012, 8781 mots
par : Michel SPARAGANO

Nous continuons, en guise de témoignage, l'histoire d'un collègue de philosophie, en douze épisodes. Le récit de vie professionnelle est aujourd'hui considéré, par les sciences humaines, comme producteur de savoir, en tant que matériau d'analyse, et même, selon Mireille Ciffali, dans une perspective clinique, comme un "espace théorique d'analyse". Cela rejoint l'approche plus philosophique de P. Ricoeur, selon laquelle il prend le sens de l'unité narrative d'une identité professionnelle, plan de vie d'une unité narrative plus globale. Instructif pour ceux qui s'intéressent à la culture de la professionnalité philosophique professorale...
Comme tout témoignage, il n'engage que son auteur.
Acheter le document

Dans un CM1

[Article]Diotime n° 50, p.11, 10/2011, 393 mots
par : Maite MOLINIER

Et oui, çà y est, j'ai testé le débat philo avec mes élèves! C'était l'an dernier avec mes élèves de CM1 de l'école "Les Anges Gardiens", vers le mois de Mai. J'ai mis un moment à me décider car j'avais une classe très difficile (2/3 des élèves en grande détresse). Et bien je ne regrette pas du tout parce que j'ai trouvé cela vraiment intéressant et les élèves ont semblé très intéressés.
Acheter le document

J'ai bien aimé vos enfants - 6) L'île d'Oléron et le lycée autogéré

[Article]Diotime n° 50, p.12, 10/2011, 14016 mots
par : Michel SPARAGANO

Nous continuons, en guise de témoignage, l'histoire d'un collègue de philosophie, en douze épisodes. Le récit de vie professionnelle est aujourd'hui considéré, par les sciences humaines, comme producteur de savoir, en tant que matériau d'analyse, et même, selon Mireille Ciffali, dans une perspective clinique, comme un "espace théorique d'analyse". Cela rejoint l'approche plus philosophique de Ricoeur, selon laquelle il prend le sens de l'unité narrative d'une identité professionnelle, plan de vie d'une unité narrative plus globale. Instructif pour ceux qui s'intéressent à la culture de la professionnalité philosophique professorale...
Comme tout témoignage, il n'engage que son auteur.
Acheter le document
Comme à chaque Rencontre d'été des Cahiers pédagogiques, Michel Tozzi proposait aux enfants cette année encore un atelier de philosophie à l'occasion de la soirée d'initiatives. Les enfants ont au préalable choisi comme thème "Bien-mal, juste-injuste". Un bien vaste sujet... Le temps étant limité, les enfants et Michel se sont mis d'accord pour se limiter à une question : "Quand une chose est-elle juste ?".
Acheter le document

J'ai bien aimé vos enfants - 5) Montauban, tout le monde descend !

[Article]Diotime n° 49, p.15, 7/2011, 6595 mots
par : Michel SPARAGANO

Nous continuons, en guise de témoignage, l'histoire d'un collègue de philosophie, en douze épisodes. Le récit de vie professionnelle est aujourd'hui considéré, par les sciences humaines, comme producteur de savoir, en tant que matériau d'analyse, et même, selon Mireille Ciffali, dans une perspective clinique, comme un "espace théorique d'analyse". Cela rejoint l'approche plus philosophique de Ricoeur, selon laquelle il prend le sens de l'unité narrative d'une identité professionnelle, plan de vie d'une unité narrative plus globale. Instructif pour ceux qui s'intéressent à la culture de la professionnalité philosophique professorale...
Comme tout témoignage, il n'engage que son auteur.
Acheter le document

J'ai bien aimé vos enfants - 4) Mes années banlieue

[Article]Diotime n° 48, p.7, 4/2011, 22111 mots
par : Michel SPARAGANO

Hommage international à Matthew Lipman

[Article]Diotime n° 48, p.2, 4/2011, 12578 mots