Le réseau Canopé Le portail educ-revues
 
Diversité

Entretien

3 questions à... Jacques Toubon

Entretien avec Jacques Toubon (président du conseil d'orientation de la cite nationale de l'histoire de l'immigration) .

DIVERSITE Tous ceux qui contribuent de près ou de loin à la création de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration s'accordent à dire que vous y êtes très investi. Pourquoi vous a-t-il semblé si nécessaire de créer un tel lieu culturel en France ?

JACQUES TOUBON C'est tout d'abord le fruit de l'expérience de toute ma vie d'élu, local et national. J'ai depuis longtemps compris que chacun désirait connaître la vérité de notre histoire nationale, mais qu'il restait à prendre la conscience exacte de ce qu'est la France aujourd'hui, de sa construction collective et progressive à partir d'une grande diversité d'origines, de religions, de cultures, etc.

Cette histoire, comparable à celle des États-Unis, est unique en Europe ; et, à mon sens, exemplaire.

DIVERSITE Votre point de vue sur l'immigration a-t-il évolué durant l'intense période de travail préparatoire que vous venez de connaître ?

JACQUES TOUBON J'ai approfondi le présupposé qui est à la base du projet : reconnaître la diversité ne remet pas en cause le modèle d'intégration individuelle universaliste.

Le modèle communautariste américain ou britannique s'interroge et évolue. De la même manière, nous devons, par la politique, lutter contre la ségrégation, corriger la discrimination, abattre les obstacles à l'intégration, ce qui permet de remettre en route le modèle républicain ; mais, en même temps, on doit admettre et mettre en valeur la diversité, les particularités.

À travers l'histoire de l'immigration dans l'histoire de la France, on reconnaît que l'intégration par la citoyenneté n'implique plus l'occultation des origines. Notre modèle devient plus proche de la réalité, donc plus efficace.

DIVERSITE Pensez-vous que la création de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration aura une influence sur l'opinion publique et sur les représentations négatives encore très prégnantes en France en matière d'immigration ?

JACQUES TOUBON Naturellement ! C'est notre but et notre espoir. La mission de l'établissement public, en particulier la synthèse historique présentée dans l'exposition permanente "Repères", est spécifique et précise : en transmettant la connaissance exacte de notre histoire, redonner à l'immigration la place qui est la sienne dans notre destin national, hier, aujourd'hui et demain.

Diversité, n°149, page 7 (06/2008)

Diversité - 3 questions à... Jacques Toubon