Le réseau Canopé Le portail educ-revues
 
Diversité

Dispositifs

Collège Nova : La Haye (Pays-Bas)

Marie RAYNAL, rédactrice en chef de "Diversité"

Le collège Nova est un établissement public qui accueille 2 700 élèves répartis sur quatre sites.
Des enfants et des adolescents de cinquante nationalités différentes, âgés de 12 à 16 ans, arrivés depuis moins de deux ans aux Pays-Bas, y sont scolarisés sur la base d'un programme de "néerlandisation" qui passe par un apprentissage renforcé de la langue néerlandaise et des niveaux d'études adaptés au profil de chaque élève.

Le programme de l'école Nova comporte 32 heures de cours par semaine et trois phases d'enseignement :

  • La première phase, qui dure neuf à dix mois, est structurée sur la base de 20 heures de cours de néerlandais, 2 heures d'éducation physique, des cours d'informatique, d'enseignement général et des cours d'expression.
  • L'enseignement de la langue est très prioritaire ; mais il faut savoir que les élèves parlent déjà souvent, outre leur langue d'origine, une autre langue (le français par exemple pour ceux qui arrivent du Maroc ou des Antilles).
  • Au début de la deuxième phase de la scolarité, on procède à une évaluation du bagage cognitif de l'élève et on détermine son profil. Pour les élèves qui ont énormément de mal à apprendre, on prépare un programme à dominante de travaux manuels et ils s'engageront ensuite dans la filière pratique. Les cours sont répartis en différentes classes : la classe d'enseignement préparatoire professionnel, la classe de base et une classe qui correspond au niveau le plus élevé, l'enseignement pré-universitaire. L'objectif est d'utiliser au mieux les potentialités de l'élève. Les élèves plus âgés, de 16 à 18 ans, qui peuvent difficilement cohabiter avec des très jeunes, sont très vite réorientés vers les centres régionaux de formation où ils apprendront divers métiers.
  • Lorsque l'élève arrive à la phase trois, on est pratiquement sûr du parcours qu'il va suivre par la suite, mais on se fonde encore sur les aptitudes cognitives des élèves.
  • Toutes les six semaines, les élèves ont un entretien avec l'ensemble des enseignants, qui permet un recadrage de l'élève ; en effet, certains élèves apprennent plus rapidement que d'autres et cela demande beaucoup de souplesse d'organisation.

Parallèlement à cette organisation en trois phases, des accords sont conclus avec les centres régionaux qui procèdent à des échanges d'informations afin que l'intégration des élèves soit réussie. Un suivi des élèves se poursuit pendant encore deux ans.

Le programme de néerlandisation très intensif est le fil rouge de cette organisation qui comprend une prise en charge collective par les élèves des différentes tâches. Les élèves sont par exemple surveillant chacun à leur tour et participent au nettoyage et au rangement de l'école.

Deux heures spécifiques sont dédiées à la citoyenneté et à l'apprentissage de l'interculturalité, des différentes civilisations et des différents groupes de populations.

Il n'y a pas d'enfants néerlandais "d'origine" dans l'école, mais des rencontres sont organisées avec d'autres écoles dites "blanches".

DES PROJETS TOUS AZIMUTS

Différents projets sont par ailleurs conduits :

  • Des projets sportifs : tous les enfants aux Pays-Bas savent nager et faire du vélo dès le plus jeune âge alors que les enfants qui arrivent d'autres pays ne le savent souvent pas. C'est pourquoi on le leur enseigne ; les élèves passent donc un diplôme de natation.
  • Des projets culturels et artistiques appropriés en fonction de la maîtrise de la langue sont également initiés.
  • Un projet religion est conduit conjointement avec une autre école de La Haye. Il fait l'unanimité des élèves, des enseignants, des parents et des autorités. Trois à quatre cours sont dispensés pour apprendre à connaître les différentes religions ainsi que l'"humanisme". Des représentants des différentes religions viennent compléter les informations.

Diversité, n°153, page 143 (06/2008)

Diversité - Collège Nova : La Haye (Pays-Bas)