Informations et Publications

Informations et Publications

Informations

- Les Universités de Clermont, de Grenoble et de Lorraine, au travers de leurs laboratoires (Acté & LRL, Lidilem, Interpsy) et de leurs Maisons des Sciences de l'Homme (Clermont-Ferrand & Lorraine), organisent un colloque international sur : "Les discussions philosophiques de 5 à 18 ans en milieu scolaire", qui se tiendra les 2-3 et 4 juin 2014 à l'ESPE de Clermont-Ferrand.

"Réfléchir à l'école est incontournable. Mais, l'école est-elle un lieu favorisant la réflexivité ? Ce colloque s'intéresse à un dispositif d'oral particulier : la "discussion à visée philosophique" ou atelier-philo. Ce dispositif sera à l'honneur dans la mesure où institutionnels, chercheurs, enseignants sont concernés par l'opportunité d'une institutionnalisation possible de pratiques pédagogiques effectives depuis plus de 15 ans en France et 30 ans dans le monde entier.

La communauté des sciences humaines et sociales, composée de linguistes, de psycho- logues, de philosophes, de chercheurs dans le domaine de l'éducation, des sciences du langage, de la formation s'intéresse différemment aux dispositifs mettant en jeu parole, pensée, réflexivité.

Quatre axes sont proposés pour cerner l'impact qu'aurait une réelle prise en considération des dispositifs visant la réflexivité pour accompagner la refondation d'une école républicaine  :

  • Apprentissage : activité de l'élève, développement du langage oral et de la pensée.
  • Enseignement : activité de l'enseignant en situation lors de discussions philosophiques.
  • Formation : réflexion sur les dispositifs et analyse de situation.
  • Corpus : analyse de corpus oral et multimode de type développemental.

Informations et contact sur le site :
http://philosez.univ-bpclermont.fr

Une Journée d'échanges a été organisée par l'Association des Professeurs de Philosophie de

l'Enseignement Public ( APPEP) sur " L'enseignement moral et civique" le samedi après-midi 16 novembre 2013, au Lycée Henri IV à Paris.

"La loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République dispose en son article 41 que "l'école, notamment grâce à un enseignement moral et civique, fait acquérir aux élèves le respect de la personne, de ses origines et de ses différences, de l'égalité entre les femmes et les hommes ainsi que de la laïcité."

Cet enseignement moral et civique sera dispensé à partir de la rentrée 2015, en application d'un programme actuellement en cours d'élaboration.

La création d'un tel cours est justifiée par la nécessité de transmettre les valeurs de la République, dans une école en mal de repères. L'enseignement moral et civique devra amener les élèves "à se forger un sens critique et à adopter un comportement réfléchi". Mais peut-on valablement se fixer un tel objectif, dans une école qui accorde de moins en moins de place aux enseignements disciplinaires et à la transmission des connaissances ?".

Il a paru utile à l'Appep d'organiser une journée d'échanges pour examiner les tenants et les aboutissants, dans l'école contemporaine, d'un enseignement civique et moral.

Programme

14h - Ouverture, Nicolas Franck, vice-président de l'Appep.

Première partie
"La visée d'un enseignement moral et civique"
14h15 - Laurence Loeffel, Inspectrice générale de philosophie, rapporteure de la mission sur l'enseignement moral à l'école, membre de l'Observatoire national de la laïcité,
"Présentation du Rapport sur l'Enseignement laïque de la morale"
14h35 - Claude Bisson-Vaivre, Inspecteur général, Doyen du groupe"Établissements et vie scolaire"
"Vie scolaire et laïcité"
14h55 - Catherine Kintzler, Professeur émérite à l'Université de Lille 3,
"Laïcité, culture critique et morale"
15h15 - Discussion

Deuxième partie
Réflexion sur le contenu de l'enseignement moral et civique
16h - Jean Baubérot, Directeur d'études émérite à l'EPHE,
"Une tentative de renouveau de la morale laïque : les Initiatives citoyennes (1997-1998)"
16h20 - Pierre Hayat, Professeur de philosophie au Lycée Jules-Ferry (Paris),
"Peut-on enseigner la laïcité scolaire ? L'exemple de la loi du 15 mars 2004"
16h40 - Discussion
17h30 - Conclusion

Publications

Le n° 5 des Cahiers du LRL est paru aux Presses de l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand :

Quand les enfants philosophent - Analyses plurielles du corpus Philosophèmes

Contact pour commander un exemplaire :
angelique.charbonnet@univ-bpclermont.fr

Les trois derniers volumes des " Dialogues des Petits Platons " sont parus, respectivement en septembre Exercices d'humanité, de V. Descombes, en octobre 2013 Dialogues de Georges Duby et Guy Lardreau, et en novembre La Couleur du matin profond, par Pierre Magnard.

Cette nouvelle collection proposera à terme un panorama de la pensée contemporaine, à travers des entretiens permettant de récapituler un itinéraire intellectuel et les grandes lignes d'une oeuvre sous la forme d'un volume assumé par l'auteur, et accessible aux non-philosophes.

Cette collection constitue une articulation heureuse, dans le paysage éditorial, entre les textes parfois très techniques de ces philosophes d'aujourd'hui, et des volumes d'introduction écrits par des tiers dont on ne sait pas forcément quel crédit leur accorder.

Rappelons les trois premiers titres parus : de N. Grimaldi, JL. Nancy et JF. Marquet.

Donnons un aperçu du dernier ouvrage paru. Pierre Magnard, professeur émérite de philosophie du Moyen-Âge et de la Renaissance à la Sorbonne, grand spécialiste de Pascal et Montaigne, auteur d'uneoeoeuvre aussi abondante que remarquable honorée par le Grand prix de philosophie de l'Académie française, y développe l'itinéraire singulier qui fut le sien - celui d'un humaniste ayant fait l'épreuve du néant en l'homme et du silence de Dieu, d'un philosophe chrétien aussi, prônant l'usage d'une raison joueuse. La question du rapport de nos sociétés à la tradition, au sacré, à la transmission est coeur de son livre..

Signalons la publication Socrate : Enseigner, ce paradoxe chez l'Harmattan, de Walter Omar Kohan, professeur de philosophie de l'éducation à l'Université d'État de Rio de Janeiro.

Cet ouvrage propose une problématisation philosophique d'une question éducationnelle à partir de la figure paradigmatique et fondatrice de Socrate. Dans ce sens, ce travail offre quelques lectures philosophiques de Socrate (essentiellement, celles de Kierkegaard, Foucault, Nietzsche, Rancière et Derrida) pour penser philosophiquement un problème inscrit dans cette pratique. Autrement dit, ce travail fait de Socrate et de ses lecteurs contemporains des interlocuteurs pour une approche philosophique de la question du sens de l'enseignement, de l'apprentissage de la philosophie, de la valeur philosophique et politique de l'occupation socratique de l'espace de celui qui enseigne dans ce domaine. Il fait de Socrate et de ses lecteurs des interlocuteurs pour penser certains aspects de l'enseignement de la philosophie de nos jours, et en particulier de la philosophie avec les enfants (Voir l'article de W. Kohan dans le n° 61 de Diotime). Tout se passe comme si Socrate non seulement avait instauré la philosophie mais la possibilité même de philosopher à travers une forme de dialogue avec sa figure. Dans une certaine mesure, comme l'a soutenu Foucault, une rencontre avec Socrate ressemble à la pierre de touche non seulement de toute philosophie mais aussi de tout professeur de philosophie.

On trouvera des vidéos philosophiques intéressantes sur www.Philosophies.tv

Contact : noreply@philosophies.tv

Aux éditions Le Passeur, publication du livre d'Isabelle Barth, professeur agrégé en sciences de gestion et Yann-Hervé Martin, agrégé de philosophie et professeur en classes préparatoires. : La manager et le philosophe - Femmes et hommes dans l'entreprise : les nouveaux défis.

"Le monde de l'entreprise néglige trop la part humaine de son capital. Afin de renverser cette tendance, ce dialogue confronte le discours du management à celui de la philosophie. Rien ne semblait prédestiner le monde de la philosophie et celui du management à se rencontrer. À quelque chose malheur est bon, la crise est passée par là, remettant en cause les certitudes les mieux assurées, faisant bouger les vieilles frontières, obligeant chacun à inventer des espaces nouveaux de réflexion et d'analyse. Le monde du management se voit durement interpellé et dans l'obligation de réfléchir autrement. Quant aux philosophes, la crise les oblige à se demander si une philosophie coupée des affaires communes peut encore faire sens. Dans un dialogue sans concession portant sur des notions susceptibles d'intéresser le manager et d'être prises en charge par le philosophe telles que la réussite, l'épanouissement, le pouvoir, le courage, l'exemplarité, le respect, cet ouvrage conduit à porter un regard neuf sur le monde de l'entreprise et sur sa place dans la vie sociale".

Marie Agostini publie son deuxième ouvrage pour la jeunesse aux éditions Rouge safran : Le parfum du crime

"Rien ne va plus à Marseille ! Agression, cambriolage... Et pour couronner le tout, un ami de Mme Grandet, Edgar Ergossian, est retrouvé mort ! Pour Lou, Chloé et Arthur, c'est clair : pas question de laisser leur professeure d'histoire préférée faire face à ce meurtre toute seule ! Ce n'est pas tous les jours qu'on a une bonne prof, alors quand on a en une, on en prend soin ! Immédiatement, Lou flaire une piste : pourquoi M. Ergossian a-t-il envoyé une enveloppe à Mme Grandet, la veille de sa mort ? Aurait-il eu un mauvais pressentiment ? Qu'avait-il bien pu découvrir pour qu'on veuille le tuer ? Apparemment, il serait question d'un mystérieux parfum... Mais un parfum peut-il vraiment conduire quelqu'un à commettre un meurtre ?".

Contact : "Marie Agostini" agomarie@free.fr

Ci-dessous trois publications d'ouvrages de jeunesse proposés par Audrey, de la Médiathèque de Narbonne, sur le thème de l'imagination.

a) Un album pour les tout-petits à partir de 2, 3 ans qui sauront se retrouver très certainement dans les personnages !

Bleu, bleu, bleu de Polly Dunbar

"Bertrand, le héros, adore le bleu. Nous allons par ce biais, pénétrer dans le monde imaginaire de ce petit garçon qui va s'inventer un chien bleu. Jusqu'au jour où apparaît un chien blanc tacheté de noir. Les deux personnages vont devenir amis, Bertrand prénommant le chien : Bleu, fidèle à ses convictions.

Un livre très drôle, plein d'humour. Le texte court est bien rythmé par des répétitions très bien choisies. L'illustratrice accorde beaucoup d'importance aux mimiques, aux gestes, aux mouvements des personnages. Un décor très épuré, dépouillé, avec l'utilisation de trois couleurs seulement (bleu, jaune, blanc). Ce choix donne d'autant plus d'importance aux faits des héros."

b) Un album qui saura ravir les enfants dès 4 ans.

Je voudrais avoir de Giovanna Zoboli

"Le narrateur de cet album rêve de posséder un élément de chaque animal qu'il rencontre de page en page dans un but bien précis. Il voudrait par exemple avoir "le pas plume du tigre pour explorer le silence", ou encore "les oreilles immenses de l'éléphant pour entendre ce que dit le ciel...".

Chaque double page met en lumière les pensées très souvent poétiques du narrateur, et nous plonge dans des univers très proches de la nature. Les dessins sont à la fois très stéréotypés et oniriques. L'animal occupe une place particulièrement importante sur chaque double page. Il est grossi par rapport au reste du décor. Le texte glissé dans un bandeau de couleur se fond à merveille dans l'image qu'il explicite".

c) Un album plein de tendresse, de douceur, très onirique pour tous les enfants à partir de 6, 7 ans.

Les deux géants de Régis Lejonc

"Un petit garçon imagine que deux géants "font tourner le monde". Un est tête-en-l'air, l'autre est très terre-à-terre. Ils ne se croisent jamais, mais si cela arrivait une énorme catastrophe se produirait très certainement.

Voici un livre au format carré, avec des illustrations sur double page qui nous plongent dans des univers très variés, tantôt sombres, tantôt colorés. Les géants se fondent dans le décor. Images et texte sont en parfaite adéquation. Ce dernier est particulièrement bien rythmé, avoisinant les comptines et parfois même la poésie".

Diotime, n°60 (04/2014)

Diotime - Informations et Publications