Dossier Regards croisés

Synopsis et verbatim de la séance

Regards croisés sur une séance de philosophie menée dans une CLIS (CLasse d'Inclusion Scolaire) : "Croire et Savoir

I) Le synopsis de la séance observée

Le choix a été fait dans le cadre de cette présentation de s'en tenir à un codage des tours de paroles (TR) en référence à la transcription des échanges (Verbatim) plutôt qu'aux indications temporelles, car la vidéo présente quelques interruptions.

Temps 1 (TR1 à TR32) : inscription de la séance dans un continuum : le Maître (M) invite les élèves à se rappeler les enjeux du débat philosophique.

Temps 2 (TR33) : médiation littéraire : le M. lit une anecdote extraite du Goûter philo "Croire et Savoir", de Michel Puech et Brigitte Labbé aux éditions Milan.

"Ne passe pas sous l'échelle, ça porte malheur ! Les chats noirs aussi portent malheur sauf si tu touches du bois tout de suite !" / illustration de croyances / superstitions.

Temps 3 (TR33 à TR49) : étayage de la compréhension du texte lu. Le M. affiche des vignettes au tableau ("une échelle" "un chat noir") tout en invitant les élèves à reformuler l'anecdote.

Temps 4 (TR 50 à TR191) : discussion à l'initiative d'un élève, Kévin 1, qui s'inquiète de savoir si tout ce qui est dit là à propos de l'échelle et du chat noir est vrai alors même que le M. n'a pas annoncé le thème du débat. S'ensuit toute une discussion entre élèves "ce n'est qu'une histoire, une légende... un conte... Les élèves évoquent les châteaux hantés, la dame noire/ la dame blanche, les vampires...

Temps 5 (TR 192 à TR231) : le M. reprend la main et enrichit le milieu en proposant deux nouvelles vignettes "un fer à cheval" et "des doigts croisés" que les élèves reconnaissent comme "porte-bonheurs". Justin fait le lien avec "toucher du bois" en TR227 et Florian avec une "étoile filante" en TR231.

Temps 6 (TR232 à TR255) : le M. lance le thème de la discussion (après un bon moment d'échanges).

M : "la question est : quelle différence vous faites entre croire et savoir ? / oral relayé par l'écrit sur affiche (paperboard) / Les élèves sont invités à y répondre par écrit / Le M. installe la classe dans une ambiance musicale (sorte de rituel incitant à la production écrite) / M. et AVS passent auprès de chacun et offrent une aide individuelle en fonction des besoins.

Temps 7 (TR254 à TR762) : démarrage de la discussion à proprement parler initiée par Florian en TR254 "Maître, on peut lire là ?". Dans un premier temps, Florian puis Nicolas vont énumérer ce à quoi il ne croit pas dont le "je ne crois pas au Père Noël !", ce qu'Hugo va réfuter en affirmant "Moi, je crois au Père Noël !". On verra que cette question va occuper une bonne place tout au long de la séance.

TR288 : la question de la croyance : croire en Dieu, il y en a qui croient d'autres qui ne croient pas !
TR333 : 2+2=4. On l'a appris ! On sait la table !
TR 368 : ce qu'on sait sur les gorilles, en référence à un documentaire "C'est pas sorcier", étudié en sciences.
TR 404 : le Père Noël (2).
TR409 : les us et coutumes, manger avec une fourchette ou avec les doigts.
TR553 : savoir écrire des mots et croire en lui (croire en soi).
TR590 : on sait parce qu'on a vérifié / référence à des expériences menées en classe (le ludion) = l'air est une matière.
TR634 : le Père Noël (3).
TR696 : croire en l'amitié.
TR716 : le père Noël (4).

Temps 8 (TR 763) : Le M. décide de suspendre la séance, pressé par le temps (c'est l'heure du déjeuner).

II) Le verbatim

Codage :

M : Maître, E : élève non identifié, EE : plusieurs élèves en même temps

1. M : La philo... La philosophie, un débat philosophique. Allez On essaye de rappeler. Kevin, vas-y.

2. Kevin 1 : Ben en fait ben on lit un livre ben et puis on pose des questions pour... heu...pour heu... pour... qu'on ... qu'est-ce qu'on a raconté.

3. M : Les autres ? Théophile, tu voulais dire quelque chose, tu avais levé la main.

4. Théophile : On parle...On parle... On parle d'un livre

5. M : On parle d'un livre.

6. Théophile : Toi, tu lis.

7. M : Comment ?

8. Théophile : Toi tu lis.

9. M : Moi je lis.

10. Théophile : Et nous on va chercher dans la tête.

11. M : Et vous vous /

12. Dylan : / Et on écrit. On écrit.

13. M : On écrit. Alors on cherche dans sa tête, on réfléchit, on écrit. Pourquoi on écrit Dylan ?

14. Dylan : Ben/

15. Justin : /Pour savoir pour la prochaine fois

16. M : (à Justin) Attends, attends laisse le parler (en parlant de Dylan)

17. Dylan : Ben pour savoir. Dans sa tête on écrit ce qu'on pense.

18. M : Très bien. Hein le moment où vous écrivez c'est un moment pour vous où vous réfléchissez. Vous mettez.. vous êtes avec vous-même tout seul et vous réfléchissez. Vous écrivez ce que vous pensez dans votre tête à vous. Vous êtes tout seul avec vous. D'accord ? Florian ?

19. Florian 1 : Et aussi... Avant tu as lu Jean de la lune

20. M : Oui, Alors ça c'était le dernier débat philo Jean de la Lune sur la différence on en a parlé tout à l'heure / D'accord. / Alors avant que je commence, on va sortir / Qu'est-ce qu'il nous falloir pour heu / pour écrire ?

21. E : Une feuille

22. E : Un cahier

23. M : Une feuille. Alors nous on n'a pas de cahier. On va prendre une feuille, une feuille de classeur. Vous prenez votre classeur.

24. E : une feuille blanche ?

25. M : peu importe. Une feuille de classeur

26. EE : Une bleue / oui moi aussi une bleue / Une verte ! / Une rose !

27. M : Peu importe peu importe

28. EE : Toi tu prends jaune ... Brouhaha - les élèves continuent à échanger sur la couleur choisie

29. M : Un stylo

Reprise caméra MOV002

30. M : C'est bon ? Tout le monde est prêt ? Pour l'instant on écrit rien parce qu'on sait même pas de quoi on va parler. Seulement là vous êtes prêts. Je vais lire... je vais vous lire un petit texte. D'accord ? Pour l'instant, je ne vous donne pas le thème. Je vais vous le donner après la lecture du petit texte. Théophile ? Pour l'instant je ne vous donne pas le thème, le sujet du débat, je vais d'abord lire un petit texte. Vous allez bien écouter. D'accord ? Fin de l'installation des élèves - M ouvre le livre à la bonne page.

31. M : On écoute ? C'est bon ?

32. EE : Oui

M chuchotant : Nicolas... L'AVS passe auprès des élèves pour les inciter à ranger leur classeur

Lecture par le maître de l'anecdote tirée du "Goûters philo", "Croire et savoir" (Michel Puech, Brigitte Labbé, Milan) " Ne passe pas sous l'échelle !" (pp.12-13)

"- Pourquoi tu me tires par la manche ? Lâche-moi !
- Mais regarde devant toi, il y a une échelle, il ne faut jamais passer sous une échelle, explique Luc.
- Ah bon ? dit Eloi. Qu'est-ce qu'on risque si on passe dessous ?
- Il t'arrive plein de malheurs. Oh ! Là-bas, sur le toit, regarde, il y a un chat, il est noir, vite, faisons demi-tour !
- Pourquoi ? s'étonne Eloi.
- Les chats noirs portent malheur. Sauf si tu touches du bois tout de suite", répond Luc en se précipitant vers une table en bois à la terrasse du café."

33. M : On réexplique ensemble ce qui se passe dans cette petite scène. (Le maître au tableau en parlant affiche les vignettes images " échelle", "chat noir). Alors, il y a deux enfants qui sont dans la rue et puis un lui dit "attention, ne passe pas..."

34. Florian 2 : en dessous l'échelle

35. M : Sous l'échelle. D'accord. Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il lui dit ? Pourquoi ?

36. Florian1 : Ben, y a un chat noir

37. M : Pourquoi ? Pourquoi on passe pas sous l'échelle ?

38. Florian 1 : Heu y a /

39. Justin : / parce qui peut se passer des malheurs

40. Florian1 : Ben c'est des malheurs.

41. M : Florian ? ça porte...

42. Florian1 : malheurs.

43. M : ça porte malheur.

44. Florian1 : y a un chat noir aussi sur...sur le toit

45. M : Oui Florian, il y a un chat noir...(Le maître ajoute la vignette "chat noir" au tableau)

46. Florian1 : Sur le toit.

47. M : Sur le toit. Théophile ?

48. Théophile : Ca peut porter malheur

49. M : Ca porte malheur

50. Kevin 1 : C'est vrai ?

51. M : Comment ?

52. Kevin 1: C'est vrai ?

53. M : Je sais pas.

54. EE : Oui ! Si !

55. Florian 2 : Moi y a un chat noir chez moi y pas de malheur.

56. M : pourquoi y a pas de malheur ?

57. Florian 2: Ben c'est qu'une histoire !

58. Kevin 2 : si !

59. M : Comment ?

60. Florian 2 : Pour moi c'est qu'une histoire, une légende

61. M : c'est qu'une histoire, une légende.

62. Kevin 2 : oui ! C'est des légendes !

63. M : Kevin ?

64. Kevin 2 : C'est des légendes, dans les châteaux

65. M : Dans les châteaux...

66. Kevin 1 : Oui dans les châteaux mais (inaudible) !

67. Kévin 2 : Dans les châteaux

68. E : forts !

69. M : Que dans des châteaux fort alors ?

70. Kevin 1 : Non pas dans les châteaux forts

71. E : Non. Moi j dis non.

72. EE : Non ! si !

73. M : Chut on s'écoute. Alors on essaye de lever la main un petit peu. Parce que là ça va pas / Vas-y Kevin !

74. Kevin 1 : y a pas que dans les châteaux forts, y a aussi dans les châteaux hantés.

75. M : dans les châteaux hantés, ouais...

76. Kevin 1 : Mais c'est rare.

77. M : Mais là... est-ce que... ?

78. E : châteaux hantés...

79. M : D'accord. Et je touche du bois après...

80. E : Ca va...

81. M : Ca va si je touche du bois c'est bon ?

82. E : Oui

83. M : Pourquoi ?

84. EE : réactions inaudibles

85. Florian 1 : Ca porte pas malheur

86. M : Ca porte pas malheur de toucher du bois ? Hugo ?

87. Hugo : Ah peut-être les chats noirs n'aiment pas.

88. M: les chats noirs n'aiment pas.

89. Kevin 1 : Le bois !

90. M : Alors on revient sur le début. Ici (montrant les vignettes au tableau) on dit ne passe pas sous l'échelle.

91. Florian 1 : Oui c'est malheur

92. M : Ça porte malheur. Le chat noir il porte malheur sauf...

93. E : Là t'as le bois

94. M : si on touche du bois.

95. E : Et pourquoi l'échelle, elle (inaudible)

96. M : /Florian (désignant Florian 2 du doigt) Florian a dit c'est une... heu qui a dit c'est une légende ?

97. Kevin 2 et Florian2 : C'est nous deux.

98. M : D'accord. Est-ce que vous en connaissez d'autres... ce que t'appelles des légendes ?

99. Florian 2 : La dame Blanche

100. M  : (écrivant au tableau) : La dame blanche

101. Florian1: Euh elle existe plus, hein !

102. E : La dame noire.

103. M : (tout en écrivant au tableau) la dame blanche

104. Hugo : Ça n'a pas existé

105. E ? : La dame noire

106. E : La dame noire

107. M : Chut chut Attendez j'écris là je peux pas .. je ne vous écoute pas en même temps...

108. Florian 1 : La dame noire / La dame noire /

109. M : Justin ?

110. Justin : Euh attend heu je sais plus...

111. Florian 1 : La dame noire

112. Justin : euh le vampire...

113. M : D'accord. Alors/

114. Justin : /de Dracula

115. M : (écrivant au tableau) Le vampire...

116. Justin : Dracula. Le vampire Dracula, c'est une légende.

117. M : Ouais

118. silence. Chuchotements

119. Florian : (levant les doigts pour parler) Maître

120. M : Florian, pardon !

121. Florian 1 : La dame noire

122. M : La dame noire.

123. Florian 1 : Oui elle existe ! Elle est pas morte.

124. M : Je connais pas la dame noire.

125. Kévin 1 : Oui à la cantine

126. Kevin 2 : Ouais on a parlé des...

127. Hugo : C'est même pas vrai.

128. M : Alors Hugo c'est pas vrai la dame noire ?

129. Hugo : Non

130. M : Pourquoi ?

131. Hugo : La dame blanche elle existe pas.

132. M : Ah. Alors la dame blanche elle n'existe pas ?

133. Kévin 1: Si !

134. Hugo : et la dame noire aussi.

135. Florian 1 : Si la dame noire elle existe !

136. M : Chut. S'adressant à Hugo. Comment tu sais que ça n'existe pas la dame blanche ?

137. Hugo : c'est un conte.

138. M : Comment ?

139. Hugo : C'est un conte. On peut pas être... différent des autres.. 'fin si..

140. E : Ben Dylan il est blanc aussi

141. Justin: Non c'est une légende

142. Hugo : mais on peut pas être tout blanc et tout noir

143. Kevin1 : maître, parce que en fait (lève le doigt pour parler)

144. M : On peut pas être blanc et noir ?

145. E : ... C'est que des habits Hugo..

146. M : Chut. Les autres, est-ce que la dame blanche existe ? Je ne sais pas.

147. Justin : C'est une légende.

148. M : Justin ?

149. Justin : C'est une légende, c'est normal !

150. E : Oui c'est une légende

151. M : C'est-à-dire ? Explique.

152. Justin : C'est une légende la dame blanche et la dame noire c'est comme le vampire Dracula

153. E : Mais non la dame noire /

154. M : / Laissez-le terminer

155. Justin : C'est comme le vampire Dracula c'est une légende

156. M : C'est comme le vampire Dracula. Une légende, c'est quoi alors ?

157. Kevin 1 : Ben peut-être c'est faux. Peut-être c'est vrai.

158. M : Laisse le terminer. Laisse Justin terminer

159. Justin : C'est faux ! /

160. Kevin 1 : ou p't'être c'est vrai.

161. M : Et comment on peut savoir ?

162. Kevin 1 : Ben déjà il faut déjà aller voir

163. M : Aller voir où ?

164. Kévin 1 : Ben voir la dame là

165. Ruben: Mais où ?

166. M : Ruben ?

167. Kevin : Ben ça dépend heu...on sait pas elle est où aussi

168. Justin : Ah peut-être c'est...  !

169. M : Justin ? Justin ?

170. Justin : Ah je crois que en fait la dame blanche c'est Jésus. Ben le... Ben c'est dans...dans le

171. M : Vas-y vas-y ...

172. Justin : dans le pays de Jésus et la dame noire dans...dans le... dans le pays des

173. Kévin 1 : des monstres (chuchoté)

174. Justin : des... du diable.

175. M: Alors voilà Jésus, (écrivant au tableau) Alors ça c'est Jesus et ça c'est le diable... Finissant décrire les deux mots au tableau

176. E : Pas du tout.

177. E : Non. La dame noire.

178. M : chut.. Très bien. Alors ?

179. E : La dame noire

180. M : On s'arrête deux /

181. E : La dame noire

182. M : Ah la dame noire ? Ah pardon Corrige au tableau oh la la. Je me trompe. La dame noire c'est le diable

183. Florian1 : Non, c'est faux ! C'est faux !

184. M : Qui sait / qui est Jésus ?

185. Justin : Un dieu ?

186. Florian 1 : C'est heu .. c'est Dieu

187. M : (écrivant au tableau) Alors ça fait plusieurs choses là. (Tout en notant au tableau) Légendes / Ca c'est des légendes

188. EE : réactions d'élèves inaudibles

189. M : après on a Dieu

190. EE : réactions d'élèves inaudibles (brouhaha).

191. Florian 1 : Mais c'est tout faux Justin. Mais c'est pas ça...

192. M : Alors. Chut ! Moi je vais accrocher d'autres choses, et après, après je vais vous laisser deux minutes pour essayer d'écrire.

193. E : Et aussi /

194. M : / Si j'accroche ça là ? (accroche la vignette images "fer à cheval",

195. E : Un fer de cheval.

196. M : c'est quoi ?

197. E : Un fer de cheval !

198. Justin : Ah oui c'est un porte-bonheur

199. Ruben: non ! Un porte malheur.

200. M : Un porte.. Chut ! Un porte bonheur très bien.

201. E : Pas pour moi.

202. M : Pas pour toi. On va expliquer après pourquoi

203. Kevin 1: Pas pour moi aussi.

204. Kevin 2 : Pas pour moi.

205. EE : Pas pour moi / pas pour moi...

206. M : Là ? accroche au tableau la seconde vignette "croiser les doigts")

207. E : dans tous les films ça porte malheur !

208. E : croiser les mains

209. M : Croiser les

210. E : croiser les mains

211. M : croiser les doigts

212. E : comme ça. M. montre en même temps le geste. D'autres élèves font de même.

213. E : C'est mentir !

214. E : Porte bonheur !

215. M : Chut. Est-ce que ... Dylan, tu peux nous expliquer ce que ça veut dire croiser les doigts, quand je croise les doigts ?

216. E : je sais.

217. Dylan : Heu pour pas donner de piqûre

218. Hugo : Croire à la victoire. Non penser à la victoire.

219. M : Hugo ?

220. Justin : C'est un porte-bonheur

221. Hugo : pense croire à la victoire

222. M : On pense croire à la victoire

223. Ruben : (mimant le geste de croiser les doigts) Quand on dit un mot et comme c'est faux tu croises les mains.

224. E : les doigts !

225. M : D'accord.

226. Ruben : Tu dis un mot faux et puis derrière tu fais ça (mime le geste de croiser les doigts dans son dos).

227. Justin : Ah , c'est comme la table ! C'est comme la table, c'est un porte-bonheur.

228. M : C'est un porte bonheur un petit peu ? D'accord.

229. Justin : les croiser les doigts.

230. M : D'accord. (finit de noter au tableau) Alors la question que je vous pose par rapport à tout ce qu'on a vu, on va en reparler après. Il y a plein de choses.

231. Florian ? : Etoile filante !

232. M : C'est très intéressant ce que vous me dites là. La question c'est : quelle différence vous faites vous entre croire /

233. Kévin 1 ? : / ah ben moi je crois tout alors hein...

234. M : (montrant le tableau) là on a vu des croyances... la différence entre croire et savoir.

235. Kévin 1 ? heu j'fais les deux !

236. M : Donc /

237. Kévin 2 : / savoir écrire...

238. M : (en écrivant sur une affiche / paperboard) / Croire /

239. Florian  ? : On écrit la question Maître ?

240. Kévin 1 ? : Croire / Ecrire croire et/

241. E : et aussi dans les tableaux ? Dans les tableaux ?

242. M : Alors vous sur votre feuille vous allez écrire croire et savoir. D'accord ?

243. E : Dans les tableaux on a croire et savoir

244. M : Je vais vous laisser / Alors si vous n'avez pas d'idées / c'est pas grave on va repartir sur notre discussion mais on essaye quand même / chacun / chacun essaye de / de faire le point un petit peu avec ce qu'on vient de dire , essayer de voir quelle est la différence entre croire /

245. E : / et savoir

246. M : /savoir

247. M : croire et savoir (finit d'écrire sur l'affiche / paperboard).

248. Les élèves écrivent

249. M : (comme se parlant à lui-même) Je vais écrire la différence, d'accord ? Croire et savoir, (entoure sur l'affiche en même temps qu'il énonce) / la différence entre les deux. Alors / comme d'habitude moi je vais mettre une petite musique. Nancy et moi on peut passer pour vous aider à écrire des phrases, des mots. L'objectif après c'est que .. Ecoutez-moi juste. Ce que vous allez écrire ça va vous servir pour le dire aux autres. Donc essayez d'ecrire des phrases simples et nous on va écrire des mots, des phrases simples. D'accord. Comme vous pourrez les dire aux autres. Les relire.

250. Florian 1 : Ah non. Moi, j'y arrive pas.

251. M : On va le faire ensemble. Justement si on écrit des petits mots ou des phrases simples, tu vas y arriver.

252. Florian 1 : Heu j'ai pas mes lunettes

253. M : ah ça c'est autre chose. (Met la musique)

Reprise enregistrement / 7 minutes de travail individuel écriture/dessin. Le maître se déplace pour aider quelques élèves (Florian, Alexy, Nicolas)

Cameraman à Justin  : Qu'est-ce que tu dessines ?

Justin : Une maison

Cameraman : Pourquoi tu la dessines la maison ?

Justin : Parce que pour faire une échelle après.

Cameraman : Ah bon.

254. Florian1 : Maître, on peut lire, là ?

255. M : Oui, on va arrêter là. C'est pas grave si vous n'avez pas fini les dessins on pourra les terminer pour plus tard. Vous allez nous expliquer ce que vous avez fait comme dessins. (arrêt de la musique). Allez. Alors on s'écoute. A partir de maintenant, chacun va essayer de dire ce à quoi il a pensé, ce qu'il a écrit, etc.. Vous n'êtes pas obligé d'avoir écrit. Nicolas il a très bien réfléchi. En fait il n'a pas écrit mais il est capable de nous dire des choses. Alors... croire et savoir, la différence entre croire et savoir. D'accord ? Là des croyances, on a en a vu plein. D'accord ? Maintenant, vous ? Qu'est-ce que vous faites comme différences entre croire et savoir ? Florian, vas y, tu as envie de lire ?

256. Florian 1 : La dame blanche c'est le diable

257. M : Alors, toi tu crois que la dame blanche c'est le diable.

258. Florian 1 : Et la dame noire c'est Jésus.

259. M : D'accord . Donc, toi tu penses que tout ça (montrant au tableau) C'est quoi alors ? C'est croire ? c'est savoir ? c'est quoi ?

260. Pas de réponse de Florian 1

261. M : Nicolas est-ce que tu peux nous dire ? Juste à l'instant tu m'as dit... je crois... je crois pas à des choses. Tu peux nous donner tes exemples ? Vas-y.

262. Nicolas : Je crois pas ... la dame noire, la dame blanche, le Père Noël.

263. M : Donc tu crois pas à tout ça. Tu crois pas à la dame blanche, tu crois pas au Père Noël, à quoi d'autre ?

264. Nicolas : Je crois pas le le fantôme.

265. EE : réactions inaudibles

266. M : D'accord.

267. Nicolas : Je crois pas à les vampires tout ça...

268. M: D'accord. Hugo, qu'est-ce que tu as dit Toi ?

269. Hugo : Hein ?

270. M : Je t'ai entendu réagir à ce qu'il a dit.

271. Hugo : Moi je crois au Père Noël

272. M : D'accord.

273. EE : hein ? !

274. M : Chut ! Kévin ?

275. Kevin 2 : Moi je crois au fantôme et au... au miroir et.. avec des fantômes.. des cadres et des châteaux

276. Florian2 : Oui j'ai vu un reportage, plusieurs reportages...une fois sur M6 et c'était un reportage, c'était un vieux château... de de

277. EE : réactions inaudibles d'élèves dans la classe

278. M : Vas y, vas-y, vas-y

279. Florian2: de quatre siècles avant nous. esprit pour... c'était un hôtel et la dame et prenait des photos... une chose dans l'hôtel qui déplace des choses

280. M : D'accord.

281. Kevin 2 : oui c'est vrai sur la 8 tous les vendredis !

282. M : Donc vous pensez que / Toi c'est parce que tu l'a vu à la télé ça ?

283. Florian2 : Non mais plus de reportages sur ça, des photos. ..

284. Nicolas : Oui Mais c'est normal, ça existe pas !

285. EE : Mais si ! Mais non !

286. M : Alors, vous voyez bien Alors y en a qui / c'est intéressant là : y en a qui croit au Père Noël d'autres qui croit pas.

287. Florian1 : Non. Moi, je crois pas !

288. M : Voilà. Non mais juste, on s'arrête, Florian, on s'arrête là-dessus. C'est ça qui est intéressant Florian. Y a en qui croit, d'autres qui croient pas. Tout à l'heure vous m'avez parlé de Dieu (montre au tableau)

289. E : ça existe ...

290. M : C'est quoi, c'est qui Dieu ?

291. E : Dieu du ciel

292. M : C'est quoi Dieu ? Moi je sais pas. Kevin ?

293. Kevin 1 : Ben alors tu vas à l'église et.

294. M : Vas y explique nous c'est bien

295. Kevin 1 : Ben moi je sais pas voilà !

296. M : Mais si tu as dit quelle chose là. On va à l'église /

297. E : / Pour prier

298. M : Dylan ? qu'est-ce que c'est Dieu pour toi ?

299. Théophile : Moi je sais

300. Dylan : silence

301. M : Théophile ? On s'écoute. On s 'écoute !

302. Théophile : Dieu, il commande la météo,

303. M : Dieu, il ?

304. Théophile : Il fait la météo, le temps.

305. M : Il fait la météo Dieu, c'est ça ?

306. Nicolas : Non !

307. Théophile : Il dit que c'est l'orage et c'est l'orage.

308. M : Tu penses que c'est dieu... qui décide du temps, qui décide si il va avoir des orages ou pas etc.

309. Dylan : Moi je peux lire ?

310. M : Dylan ? Attend, on reste juste sur Dieu là. Justin ?

311. Justin : Moi aussi je crois euh... à Zeus le roi... au ... le roi à tous les dieux

312. M : Oui alors là c'est ...

313. Justin : et heu... c'est lui qui fait les éclairs et tout ça.

314. M : D'accord. Donc ça c'est un dieu... quoi ? c'est un Dieu que tu connais ? C'est un Dieu... tu te souviens ?

315. Justin : Heu...des...

316. M : Un dieu Grec.

317. Justin : Oui un dieu grec.

318. M : D'accord. Donc, tu crois à lui, Toi ?

319. Justin : Oui à tous les dieux...ben, Zeus.. Heu tous les dieux qui est dans la mer

320. M : D'accord. Le dieu des océans... enfin comment ils s'appellent ?... Poséidon.

321. Justin : Poséidon.

322. M : Poséidon. D'accord.

323. Justin : Le dieu aussi du soleil...

324. M : D'accord.

325. Justin : De la guerre...

326. M : D'accord.

327. E : Hein ? Quoi ?

328. Justin : Y a un dieu de la guerre.

329. E : Non !

330. Justin : Si !

331. M : Est-ce que ?... Alors il y a plein de sortes de Dieux... Y a Dieu... Tout à l'heure on a parlé de Jésus Christ. On parle des dieux grecs etc. Quelles différences ? Est-ce que / Est-ce que / Pourquoi / Alors pourquoi... pourquoi certains croient, certains ne croient pas. Pourquoi ? Moi, j'aimerais bien savoir. Pourquoi ? Dylan ?

332. Dylan : Alors croire en Dieu. Croire aux dieux différents. Croire en tous les dieux

333. M : Alors je vais écrire quelque chose au tableau. Regardez. (écrit "2 + 2 = 4"). Chut. Regardez de que / Nicolas, regarde ce que j'ai écrit au tableau

334. EE : Deux plus deux, quatre

335. Théophile : On est en maths ?

336. M : Non, je fais pas des maths là. Qu'est-ce que c'est ? C'est quoi que j'ai écrit ?

337. Dylan : Un calcul

338. M : Un calcul. Hugo ?

339. Hugo : Des nombres

340. M : Des nombres.

341. Justin : Ah non ! 4 porte-bonheur !

342. M : Quoi ?

343. Justin : "4" porte bonheur.

344. EE : réactions inaudibles .. deux deux / oui plus

345. M: Est-ce que vous êtes d'accord avec ça (montrant le calcul) ?

346. EE : Oui !

347. M : Est-ce que vous êtes d'accord avec ça ?

348. EE : Oui.

349. M : Pourquoi ?

350. Florian2: On l'a appris, c'est ça ?.

351. M : On l'a appris.

352. Florian 2 : On sait la table de /.

353. M : /Tu viens de dire "On sait la table".

354. Florian 2 : On sait la table des plus

355. M : On sait la table. On la connaît. Tu viens de dire le mot. On sait.

356. Justin : Ah ! on croit et on... savoir. Croire...

357. E : On réfléchit !

358. M : Alors, vas-y Justin ! Vas-y vas-y !

359. Justin : C'est une croyance.

360. M : Qu'est-ce qui est une croyance ?

361. Justin : Ben les dieux c'est une croyance. Et le savoir, c'est.. heu ..ben... le plus. On sait.

362. M : On sait. C'est-à-dire ?

363. Justin : Ben on./

364. M : / Est-ce que tu peux donner d'autres exemples de ce qu'on sait ? De ce que tu sais Toi ?

365. Justin : Ben on sait que... ils vivent les... ils vivaient en fait les... les...gorilles...c'est... c'est les ... c'est les...

366. E : des animaux

367. Justin : Non c'est pas des animaux les vieux hommes. C'est des...

368. M : Ce sont des cousins.

369. Justin : Oui c'est des cousins d'hommes.

370. Florian1 : On avait regardé une émission sur les gorilles. C'est pas sorcier

371. M : Oui. Voilà, on avait regardé une émission sur les gorilles. On sait ?

372. Justin : On sait que les gorilles c'est les cousins des humains.

373. M : Comment on sait ?

374. Justin : Ben parce que en fait... on... apprend.

375. M : Mais comment on a su que c'était comme ça ?

376. Justin : Ben c'est parce que en fait sur un... DVD

377. M : Oui mais qui a / qui a fait cette découverte que c'étaient des cousins ?

378. Justin : euh...

379. E : des spécialistes...

380. Justin : Des spécialistes ...des animaux.

381. M : Voilà. Il y a des gens qui cherchent, y a des gens qui cherchent, qui font des découvertes et qui disent et ben voilà...

382. Dylan : Comment la nature... construit (inaudible)

383. M : Donc ça, Dylan, donc ça, c'est un savoir... ce que mangent les gorilles, c'est un savoir. Qu'est-ce qu'ils mangent les gorilles ?

384. Justin : des bananes.

385. EE : Des bananes. Des fruits !

386. M : L'autre jour quand on a regardé le reportage ils mangeaient des bananes?

387. Justin : Non.

388. EE : des feuilles !

389. M : Des feuilles.

390. Kevin 2 : et aussi des fois il prend des outils pour attaquer les... de la nourriture carnivore.

391. M : Très bien. Le gorille est capable d'utiliser des outils. Voilà. Donc ça c'est des choses qu'on sait. D'accord ? Oui ou pas ? Tout le monde a compris là ?

392. EE : ouii

393. M : "Deux plus deux, quatre", on sait.

394. EE : Ouii

395. M : Dieu, Justin, toi ?

396. Justin : C'est la croyance.

397. M : C'est la croyance. C'est des choses, quoi ? finalement ? C'est quoi la différence ?

398. Justin : C'est presque pas... vrai. Ben la croyance c'est pas vrai, non? C'est...

399. M : Hugo t'en penses quoi, toi ?

400. Hugo : Ben... je crois que c'est pas vrai.. la dame... blanche

401. M : La dame blanche tu crois que c'est pas vrai.

402. Hugo : Et la dame noire elle /

403. M : / Donc et par rapport à ce que disait Justin donc tu crois /

404. Hugo : /au Père Noël !

405. M : Voilà. On est sur des croyances. Dylan ? Théophile ? ça va ? On est sur des croyances. A la différence de ça (montre le calcul au tableau) on sait !

406. Dylan : Ben c'est un plus un

407. M : Est-ce que... je peux vous montrer deux images là ? Regardez bien ! (prend les deux images sans les montrer)

408. E : T'a pris quoi dans ta main ?

409. M : Moi, l'autre jour j'étais chez des gens et puis on était à un repas et puis il y a une dame qui dit à son fils : "Arthur ! Tes petits pois, tu les manges avec une fourchette ! Tu as une fourchette ! Tu te sers de ta fourchette ! (montre deux vignettes images : des petits pois et une fourchette)

410. Justin : C'est un savoir !

411. M : Elle a dit : les petits pois avec la fourchette !

412. Justin : C'est un savoir ?

413. M : Et puis là y un monsieur qui lui a répondu, un autre monsieur qui était là à table, qui lui a répondu : moi je suis allé au Maroc l'année dernière et là-bas on a mangé, il avait même rapporté une photo (montre une nouvelle vignette), on a mangé tous ensemble autour d'une table. (passe auprès de chaque élève pour montrer la vignette)

414. E : Y a pas le maître

415. M : Ah non non moi je n'y étais pas

416. E : Ah bon ?

417. M : Alors, vous avez vu ce qu'ils font les gens là ?

418. Justin : ah oui, ils piochent dans le même plat !

419. M : Ils mangent comment ?

420. EE : à la main.

421. Justin : Ben avec les mains !

422. M : Alors. Donc la maman là ici (montre les vignettes petits pois et fourchette) elle dit : "tu manges avec ta fourchette !"

423. Florian : Ben ils sont cra cra.

424. Justin : C'est du savoir..

425. M : Son problème à Arthur au bout d'un moment il dit : mais maman moi à chaque fois que je prends es petits pois, ils tombent, ils tombent ! c'est pour ça qu'à un moment il a commencé à manger avec ses mains. Comment...

426. Kévin 2 : Moi je mange avec une cuillère.

427. M : Pourquoi la maman elle n'arrive pas à le convaincre de manger avec sa fourchette ?

428. Florian : Parce que les petits pois ils tombent pas

429. M : quand tu manges les petits pois ils tombent ou ils ne tombent pas ?

430. Justin : Ils tombent.

431. Florian : Ils tombent pas.

432. Dylan : Ben si on met comme ça (fait le geste en même temps) si on met comme ça va pas tomber ! Si on met comme ça (fait un second geste) ça va tomber !

433. M : Alors, le problème c'est qu'Arthur il était pas très grand et il avait du mal un petit peu c'est pour ça qu'il a commencé à manger avec ses mains.

434. Florian : Il a quel âge Arthur ?

435. M : Chut. Pourquoi ces gens là là (montre la vignette au tableau) Pour ces gens-là mangent avec la main ?

436. Florian 1 : inaudible

437. M : Et pourquoi, chez nous, en France /

438. E : / on mange avec des couverts

439. M : /Pourquoi souvent

440. Justin : je sais /

441. M : / on a l'habitude de manger avec des couverts.

442. Justin : je sais.

443. M : Pourquoi ? Je ne sais pas pourquoi. Pourquoi là on voit des adultes qui mangent /

444. E : /à la main

445. M : à la main. Et puis là, à ce repas là, c'est l'adulte qui a disait à l'enfant : "mange avec ta fourchette !" pourquoi ?

446. Justin : Moi je sais !

447. Florian : Le moyen âge

448. Justin : Non, c'est pas pour ça. je sais !

449. M : Je sais que tu sais Justin, mais j'aimerais bien que les autres parlent... Florian tu as dit le moyen âge ?

451. Florian : Oui.

452. M : C'est ça ?

453. EE : oui oui

454. Justin : non

455. M : Attends vas-y C'est-à-dire ?

456. Florian 1 : Oui avant le moyen âge on mangeait à la main.

457. M : ouais/

458. Florian 1 : Y avait pas de fourchette et que un couteau

459. Justin : c'est pas le Moyen Age !

460. M : D'accord

461. Florian : et on mangeait à la main.

462. M : D'accord.

463. EE : Non ! Si ! Non pas du tout !

464. M : Alors si si moi je suis d'accord avec Florian au Moyen Age on mangeait à la main.

465. Kevin 2 : Oui mais ça a commencé /

466. M : / Kevin ?

467. Kevin 2 : / à découvrir les cuillères, les fourchettes, en bois en bois en fer un peu

468. M : On les a découverts ?

469. Kevin 2 : oui

470. M : C'est-à-dire on les a découverts ?

471. Florian 2 : inaudible

472. M : On revient à ça là (montre les vignettes au tableau) Alors, pourquoi au Moyen-âge peut-être au Moyen Age ou avant je ne sais, il y a des moments et des endroits où on mange avec la main, pourquoi ?

473. E : Ben moi je le savais

474. M : à Justin qui lève avec insistance la main. J'arrive, j'arrive Justin. S'adressant à  ??? Tu le savais toi ?

475. E : Moi aussi.

476. Florian : Moi j'ai regardé les ... ???

477. M : D'accord. Florian, Florian vas-y ?

478. Florian 2: Dans les autres pays d'Afrique on est pauvre alors... on peut pas acheter des couverts. Alors on mange avec la main...

479. M : Imaginons, oui.

480. Florian 2: et pour moi au Maroc. Moi j'ai jamais été au Maroc mais pour moi c'est un pays pauvre pour moi... ils mangent à la main. Y a pas encore des couverts....

481. Kevin 2 : Si !

482. Florian : pas au Maroc mais...

483. M : Kevin, toi ? tu es allé au Maroc, y a pas longtemps ? Alors est-ce qu'il y a des couverts là-bas ?

484. Kevin 2 : Oui !

485. M : Ah !

486. Kevin 2 : Oui, dans les restaurants et aussi ailleurs un petit peu... En Afrique dans les pays chauds

487. E : On mange à la main.

488. Kevin 2 : C'est que un bol d'eau et des fois..avec les mains ou avec la cuillère

489. Florian 1 : Ben ouais

490. M : Justin

491. Florian : Oui moi je suis raison avec Kevin Huet là oui !

492. M : (s'adressant à Dylan qui tape du doigt sur sa feuille pour signifier au Maître qu'il veut lire ce qu'il a écrit). Promis Dylan, je fais parler Justin et après je viens à toi, promis. Justin, vas y

493. E : Promis Juré !

494. Justin : Maître parce que ben y a ...c'est .. ben en fait c'est comme Florian... c'est... ben parce que en fait y a pas trop d'argent et donc heu ils peuvent pas acheter des couverts et heu...

495. M : Oui mais sauf que Kevin vient de nous dire qu'il était là-bas et qu'il y avait des couverts déjà

496. E : Ben oui

497. Justin : ah oui parce...

498. M : Alors j'ai pris cet exemple, mais il y a d'autres pays où on mange à la main comme ça et c'est pas une question...

499. EE : Au Maroc ! Ah non pas le Maroc, mais l'Afrique ! Le moyen âge !

500. M : Alors pourquoi en France on mange avec des couverts alors ?

501. E : Ah ben là /

502. Florian : / C'est plus mieux ! C'est plus mieux

503. M : Pourquoi on mange /

504. Florian 1 : C'est pour mieux couper !

505. Kevin 2 : Oui et même on a découvrir ! on a découvrir et... après on s'est habitué et après on avait...

506. M : Très bien. Alors le mot important habitué. On s'est habitué. C'est une habitude... qu'on a prise de manger avec des couverts. Florian ? Une habitude. Il y a d'autres pays où ils ont d'autres ?

507. Florian : Habitudes !

508. M : Habitudes, d'autres ?... Coutumes ?

509. E : Coutumes.

510. M : En France qu'est-ce qu'on vous dit quand vous mangez avec la main ? Qu'est-ce qu'on vous dit généralement ?

511. Kevin 2 : Arrête !

512. M : Pourquoi ?

513. Kevin 2 : Ben c'est sale !

514. E : Ben c'est cracra

515. M : Chut. Kevin ?

516. Kevin : C'est sale.

517. M : C'est sale

518. Kevin 2 : c'est gras, c'est sale.

519. M : (montrant la vignette avec la fourchette) et pourquoi là on vous dit pas pourquoi on dit pas que c'est sale là ? Florian ?

520. Kévin 2: C'est une coutume.

521. M : C'est une coutume.

522. Hugo : et on mange proprement

523. M : On mange proprement. C'est-à-dire

524. Hugo : J'ai lu ça dans un livre

525. M : C'est-à-dire Hugo ? vas-y vas jusqu'au bout.

526. Dylan : Maître ! Maître

527. M : (à Dylan) J'arrive. Promis j'arrive !

528. Hugo : Ben .. en fait

529. M : Vas-y. On mange proprement c'est-à-dire ?

530. Hugo : (inaudible) ah oui j'ai vu que y avait dans quelques villes, dans quelques pays, on mange proprement avec les doigts.

531. M : C'est-à-dire ? Comment on pourrait manger proprement avec les doigts ?

532. Kevin 1 : ben on se nettoie avec /

533. M : /Kevin ?

534. Kevin1 : Avec... du produit.

535. M : On se lave les mains. D'accord. Peut-être que si on se lave bien les mains finalement peut-être que c'est pas plus sale qu'une fourchette qui a traîné... qui a traîné dans un tiroir. Je sais pas.

536. E : Moi le jambon je le mange à la main

537. M : Ah, tu manges le jambon à la main, toi?

538. E : Oui !

539. Justin : Moi je mange les frites à la main !

540. M : Tu manges les frites à la main, tiens !

541. EE : Moi aussi ! les hamburgers, ça peut arriver hein aussi !

542. M : Et pourtant les frites c'est plus facile à piquer que les petits pois... les petits pois on vous les ferait pas manger à la main.

543. E : Ben si

544. M : Vous voyez

545. E : Et ben moi j'ai déjà mangé des petits pois à la main.

546. M : (à Dylan qui se manifeste à nouveau pour lire ce qu'il a écrit) Oui Dylan allez vas-y vas y ! Allez je ferai un petit bilan après. Vas-y !

547. Dylan : Et aussi moi je connais un truc qu'on peut manger à la main.

548. M : Vas-y.

549. Dylan : La galette.

550. M : La galette des rois ?

551. Dylan : fait signe d'acquiescer tout en montrant la feuille qu'il veut lire. Je peux lire ça ?

552. M : Vas-y.

553. Dylan : (lit ce qu'il a écrit) Croire et savoir la différence : savoir écrire les mots et croire en lui.

554. M : Alors, il a dit savoir écrire les mots. Très bien. Quand je sais écrire un mot, c'est bien Dylan, quand je sais écrire un mot... l'orthographe. Nicolas ? Quand je connais l'orthographe d'un mot, c'est quelque chose que je sais... que je tiens pour sûr. Hein ? c'est sûr. Et l'autre, c'était croire...?

555. Dylan : Croire en lui

556. M : Croire en lui. On aurait presque pu continuer là-dessus. Est-ce que... Dylan, tu peux continuer là-dessus ? Croire en lui c'est-à-dire ?

557. Dylan : Ben croire aux autres. Croire aux autres.

558. M : C'est-à-dire ? vas-y.

559. Dylan : Ben... on peut croire à eux... Croire aux autres, croire à lui... Faut croire à lui-même.

560. M : A soi-même ?

561. Dylan : Oui à soi-même.

562. M : C'est-à-dire ? Va jusqu'au bout. Est-ce que toi tu crois à toi ?

563. Dylan : Oui

564. M : Alors c'est-à-dire ?

565. Dylan : Ben...

566. Florian : En dieu

567. M : Non non, là c'est autre chose. Ecoute bien Florian. Tu n'écoutes pas là. Ecoute bien. Il croit en lui, en lui-même. Qu'est-ce que ça veut dire ça ?

568. Dylan : Ben... je crois qu'on va aller voir ma mamie.

569. M : Oui...

570. Dylan : je crois que je vais aller jouer dehors l'après midi et puis c'est tout.

571. M : d'accord

572. Florian 1: Et moi aussi je crois en mamie

573. M : C'est-à-dire ? Tu crois quoi de ta vie Toi ?

574. Florian 1 : Ben aller chez mon papi... pour voir ma mamie au cimetière, elle est morte.

575. Dylan : Moi aussi !

576. M : Alors, est-ce qu'on... juste on fait un petit bilan là sur... je crois qu'on a vu deux grosses choses ensemble, deux gros points. (En écrivant sur le tableau) On a vu ensemble... notre histoire de ce que Justin a très bien dit. Les croyances, lorsqu'on croit. Finalement, c'est ce qu'on peut pas ??

577. E : Vé...

578. M : Vérifier. D'accord ? Ce qu'on peut pas vérifier. C'est une croyance.

579. Florian : C'est quoi dérifier ?

580. M : Vérifier. Tu vois par exemple, moi je peux vérifier que...

581. Justin : Que 4 +2...

582. M : Quand on avait fait les sciences on avait vérifié que l'air...

583. Florian 1 : Elle sort !

584. M : Voilà. L'air sortait. On avait vérifié que ...

585. E : La poussée d'Archimède.

586. M : Voilà. Vas y Justin !

587. Justin : Contrôler et heu... aplatit et heu...

588. E : et elle reprend sa forme

589. Justin : et elle reprend sa forme

590. M : Très bien. Par exemple..

591. EE : réactions inaudibles -

592. E : la bouteille

593. M : Chut ! On ne s'entend plus, là. Tu attends. On avait vu que l'air était compressible. Ça on avait tenu

594. Justin : Et l'eau non.

595. M : On avait vérifié. L'eau non. On avait vérifié. On le sait

596. Dylan : Ben la poussée d'Archimède !

597. M : La poussée d'Archimède. On avait vérifié... (montrant un affichage reprenant les expériences faites lors de la séance de sciences en question) que quand on mettait une bouteille au fond de l'eau, elle remontait. On l'avait vérifié la poussée d'Archimède. D'accord ?

598. Florian 1 : Maître aussi la bouteille d'eau là avec le truc de...

599. Dylan : et aussi la pâte à modeler

600. Florian 1 : non ça descend et après ça remonte ! (mimant en même temps l'expérience)

601. M : Pour faire flotter la pâte à modeler

602. Florian : non moi je parle de la bouteille ! (indiquant un autre affichage)

603. M : Ah la bouteille ! Le ludion. D'accord. Le ludion. C'est pareil. On avait expliqué ça. Est-ce que ça... ce qu'on fait en sciences là depuis le début de l'année, est-ce que ça c'est des croyances ?

604. EE : Non

605. Hugo : Non non

606. M : Hugo ?

607. Hugo : Ben les croyances heu...

608. M : Non. T'écoutes pas. Est-ce que ce sont des croyances qu'on fait en sciences ?

609. E : heu oui !

610. M : Ou est-ce que c'est du savoir ?

611. Kevin 2 : Savoir et croire. Les deux ! Moyen.

612. Hugo : Non Savoir

613. Kevin2 : Non.

614. EE : Savoir. Non !

615. Hugo : Savoir !

616. M : C'est-à-dire ? Pourquoi c'est du savoir ? Hugo ?

617. Hugo : Croire, on le sait pas encore.

618. M : J'ai pas vérifié. C'est ça que tu veux dire ? ou pas ?

619. Hugo : Croire au début de la leçon...On sait pas encore... Croire... Les deux en fait !

620. M : Tu penses que les sciences c'est les deux ? C'est croire et savoir ?

621. Hugo : Oui. Croire, croire la maîtresse... et savoir...

622. M : Vas y ! Vas y !

623. Hugo : Savoir la leçon...

624. Florian 1 : de de ... le soir !

625. M : Florian, toi tu penses que c'est du savoir les sciences ou c'est... croire?

626. Florian : Ben croire à Archimède (montrant l'affichage de tout à l'heure derrière lui)

627. M : Je vous ai un peu perdu je crois là , non ?

628. Florian 1 : Non

629. M : Kevin, tu en penses quoi, toi ?..

630. Florian 1 : Lequel ? (étant donné qu'il y a deux Kévin dans la classe )

631. M : inaudible / Quand on a fait des sciences, est-ce qu'on a vérifié ? Est-ce qu'on a dit ça on sait ? On a vérifié.

632. EE : Oui ! Oui

633. M : Il me semble quand même qu'on a fait plein d'expériences. L'air, c'est une matière. On a fait plein d'expériences pour montrer que l'air c'était une matière. Là on est sur du... savoir. D'accord. Le père Noël c'est une... ?

634. Dylan : Croyance ! C'est notre papa qui fait le père Noël.

635. EE : On le dit pas à Hugo. Il croit au père noël. brouhaha autour du père noël

636. M : (en écrivant au tableau). Croire... Chut ! On finit là, on termine là / cinq minutes (écrivant au tableau).

637. brouhaha

638. M : Donc, croire, (se parlant à lui-même) qu'est-ce que je pourrais mettre, ici ? Croire...

639. Justin : C'est une légende croire

640. M : Chut !

641. Justin : Le Père Noël, c'est une légende

642. EE : réactions à propos du Père Noël.

643. Hugo : Le père noël, il existe !

644. EE : Non ! rire, moquerie

645. M : Hugo, c'est intéressant ce que tu dis puisque c'est tout le débat. Est-ce que le père noël existe ?

646. Hugo : Oui !

647. EE : Non !!!

648. M : Chut ! Est-ce que c'est une croyance ou un savoir ?

649. E : Un savoir.

650. Hugo : C'est...une croyance.

651. M : D'accord.

652. Justin : Une légende !

653. M : On est d'accord ?

654. EE : Oui. Non

655. M : C'est une croyance .. on dit ... tout le monde dit je crois, je crois pas, je crois, je crois pas, donc ça veut dire que c'est bien une croyance... Est-ce qu'on peut vérifier que le père noël existe ?

656. EE : Non !

657. Justin : Si ! Si ! ...

658. Kevin2 : Oui oui on peut le vérifier

659. Justin : aller dans le canapé et après c'est...hop !

660. Kevin 2 : se cacher...Moi j'ai déjà vu !

661. M : Alors Kevin, vas-y !

662. Kevin 2 : Moi j'ai déjà vu... c'était... escalier, j'ai déjà vu mes parents prendre les cadeaux

663. M : Donc quoi ? Qu'est-ce que tu déduis, toi ? qu'est-ce que tu penses si tu as vu tes parents ?

664. Justin : Papa ! C'est papa maman !

665. Kevin 2 : c'est les deux ! Et aussi j'ai entendu plein de bruits... même ma mamie...ma mamie

666. M : Ruben ? (qui levait le doigt pour parler)

667. Ruben : Euh l'autre fois là à noël, elle était chez ma mamie prendre les cadeaux

668. M : Qui ?

669. Ruben : Ma maman ! Et elle les a emmenés devant le sapin et je les ai vus

670. E : (s'adressant à Hugo) Tu vois, Toi tu es que un et nous on est nous tous ...

671. M : Hugo ?

672. Justin : Moi j'étais aux toilettes et en même temps j'ai vu mon papa aller au sapin.

673. M : On s'écoute ! J'ai pas entendu

674. Hugo : Mes parents ils dormaient profondément. Je suis allé dans le salon et il y avait le père noël. C'est impossible...

675. Kevin 2 : Oui mais c'était...

676. Hugo : C'est impossible qu'ils soient levés d'un coup et déguisés.

677. Kevin 2 : Mais si ! Ils étaient déguisés !

678. M : Mais Hugo, toi tu as le droit... finalement ce que tu es en train de dire c'est que tu as le droit d'y croire. C'est ça que tu veux dire ?

679. Justin : Faut tirer la barbe !

680. Kevin 2 : Il faut tirer la barbe !

681. M : Tu as envie d'y croire. Tu as le droit.

682. Hugo : J'ai tiré et c'était.. et c'était/

683. Ruben : / du faux

684. Hugo : Non !

685. Kevin 2 : Ah si il rigole !

686. EE : il rigole ! mais oui, il rigole (tous les élèves de la classe regarde Hugo !

687. Hugo : Non ; Le Père Noël il existe !

688. EE : il rigole Brouhaha sur le père noël

689. M : S'il vous plait ! Brouhaha Est-ce que.... Brouhaha / Nicolas, tu peux aller t'asseoir s'il te plait ? Brouhaha /Tu vas t'asseoir ! Brouhaha / On ne se s'écoute plus là. Moi, je, je... On ne se s'écoute plus du tout. Ca ne va pas. Donc on s'écoute...Donc, on a vu la différence entre croire et savoir. Savoir, on vérifie. Croire... finalement, on ne sait pas, on ne peut pas vérifier. C'est ce qu'on a dit. D'accord ?

690. E : Oui

691. M : Par contre, on peut croire... On a le droit de croire. Par exemple, il y a des gens qui croient en Dieu...

692. Kévin 1 : Moi je crois en Dieu

693. M : Par contre on a le droit de croire, on a le droit de ne.. ?

694. Dylan : Pas croire

695. Kevin 2 : Moi je crois un petit peu

696. M : Kevin si tu veux... Non ! Si vous voulez parler vous levez la main maintenant parce qu'on ne s'entend plus... D'accord ?... L'autre jour, moi j'ai rencontré dans la rue, on termine par ça, j'ai rencontré quelqu'un... dans la rue. j'ai rencontré un vieil ami que je connais depuis longtemps. Cela faisait longtemps qu'on s'était vu. Et puis... il m'a dit : mais tu sais moi je serai ton ami pour la vie... et moi je lui ai dit : j'ai envie de te croire... Est-ce que j'ai raison de le croire ?

697. E : Oui !

698. Florian 1 : Et maître, tu mens !

699. M : Pourquoi je mens ? Pourquoi tu dis que je mens ?

700. Kevin 1 : il ment pas mais par contre ..

701. Florian 1 : Ah, c'est une histoire, peut-être !

702. M : Non non non c'est vrai... Kevin vas-y ?

703. Kevin 1 :ben c'est la vérité parce que... peut-être que quand il était petit il a dit à son copain qu'il veut être son ami pour toujours, alors après si t'as dit oui ben t'as dit oui .. après si vous avez disputé et partir ...ben c'est pas trop un ami. (inaudible)

704. M: D'accord. est-ce que selon toi j'ai raison d'y croire quand même ?

705. Kevin 1 : ouais.

706. M : ouais ?

707. Dylan : Maître et aussi il va t'inviter à manger dans sa maison ?

708. M : Peut être. Justin ?

709. Justin : euh, aussi moi j'ai... ben mon papa était dans le couloir en même temps que... Moi j'ai envie de pipi... j'avais envie de pipi en fait dans la nuit et j'ai vu papa avec... les cadeaux pour les mettre... devant le sapin, hein !

710. EE : brouhaha sur le Père Noël de nouveau ...

711. M : Franchement là Florian tu es fatiguant là. Tu es fatiguant. Je te demande un minimum d'efforts de respect de tes camarades, de leur parole. Tu fais pas l'effort. Là tu me fatigues là et tu fatigues les autres. Vas-y Justin.

712. Justin : heu. c'est tout !

713. M : C'est bon ? J'ai du mal à l'entendre, franchement !

714. Dylan : moi un jour j'avais incompréhensible

715. M : Théophile ?

716. Théophile : Moi, moi, j'ai déjà vu le père noël. J'étais dans ses bras. J'ai titré sur sa barbe et c'était une fausse.

717. Dylan : Moi aussi ! J'ai tiré sa barbe, c'était une fausse !

718. M : Ah ! Donc c'était un vrai, c'était un père noël... ?

719. Théophile : C'était un père noël faux

720. Dylan : Moi aussi !

721. M : Ah d'accord !

722. Justin : C'est un faux père noël !

723. EE : Brouhaha

724. M : Chut ! Juste alors...juste un petit bilan rapidement. (indiquant ce qu'il a écrit auparavant sur l'affiche) Juste, on a vu que croire : on peut pas vérifier. Savoir : on peut vérifier. D'accord ? Ce qu'on a vu en sciences...ce qu'on a vu en sciences, c'est du savoir. D'accord ?

725. Dylan : Je connais une chanson...savoir

726. M : tu connais une chanson ?

727. Dylan : savoir... savoir aimer.

728. M : Ah, savoir aimer d'accord.

729. Dylan : c'est Florian Pagny qui chante.

730. EE : Brouhaha

731. M : Attends juste après là. donc on a vu ça au début... ensuite les... on a vu aussi croire et savoir ça peut être ça aussi (montrant les vignettes). Manger avec les doigts, est-ce que c'est sale, pas sale ?

732. Florian 2 : Pas sale.

733. M : Pas sale. Par contre il y a des gens qui peuvent .. qui croient finalement que c'est sale.

734. Justin : Ben moi !

735. M : C'est ça la différence. Voilà. Donc toi tu crois que c'est sale. Est-ce qu'on peut savoir si c'est sale ou pas ?

736. Hugo : Oui.

737. M :: Vas-y Hugo !

738. Hugo : En mangeant... avec les doigts.

739. M : D'accord. En mangeant avec les doigts et surtout avec les mains ... propres ! donc l'importance des coutumes, d'accord ? Et puis en plus, enfin ce que je voulais vous faire dire un peu et qu'on voit ensemble mais on a pas trop le temps là, c'est croire aussi ça peut être intéressant notamment ça peut être croire en soi. Comme t'as voulu le dire tout à l'heure, Dylan. Moi, je pensais que tu allais nous dire : ben je crois en moi. Je crois que je suis capable d'apprendre des mots, je crois que je suis capable de courir longtemps à la course.

740. EE : Brouhaha

741. M : Oui, c'est demain je sais... Je crois en mon ami. Kevin ? Je crois en mon ami. Bryan ? Je crois que ce sera mon ami. Je veux croire qu'on va être ami plus tard. Je veux croire que je vais avoir une amoureuse et je vais croire en elle ou un amoureux. D'accord ?

742. Dylan : Maître, moi, j'ai une amoureuse et je crois en elle.

743. M : D'accord. Tu crois en elle ?

744. EE : Brouhaha

745. M : Ben tu vois lui il croit... en ses sentiments.

746. Florian: Moi aussi je suis amoureux!

747. EE : Brouhaha

748. M : Stop, on arrête là.

749. Hugo : Moi je veux dire quelque chose !

750. M : Oui, Hugo ?

751. Hugo : Moi, j'ai une preuve que le père noël existe. Mais il est pas tout seul !

752. E : Ah bon ?

753. M : Il est avec qui alors ?

754. Dylan : Des lutins !

755. Hugo : Il va avoir des lutins, des sorcières, tout ça. Il fait pas... il fait pas le monde il fait les déterminants non pas les déterminants les les... les...départements !

756. M : Ah les départements. Il fait juste les départements ?

757. Hugo : Oui.

758. M : Il dépose les cadeaux dans chaque département et après c'est les lutins qui distribuent dans les villes ?

759. Nicolas : Non ! le père noël !

760. M : Donc tu crois au père noël, c'est tout ?

761. Nicolas : Non !

762. EE : Brouhaha

763. M : Ce que je vous propose. Kevin ? Kevin ? On remettra ça un peu au clair plus tard. On refera des dessins. On fera une petite exposition et puis voilà. Bon appétit !

Diotime, n°58 (10/2013)

Diotime - Synopsis et verbatim de la séance