Editorial

Editorial du n°53

Michel Tozzi

On trouvera dans ce numéro de quoi alimenter la réflexion sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques (NPP)1 : par exemple le point sur le chantier Philocité au colloque de l'Unesco de novembre 2011 ; l'évocation du processus de résilience pour certains élèves de lycée professionnel suite à ces pratiques ; la façon dont la dimension philosophique peut étayer l'approche de la morale à l'école primaire, ou donner à l'enfant un statut d'élève ; ou un aperçu des recherches menées dans le cadre des sciences de l'éducation sur la question. Certaines s'orientent par exemple sur leur contribution à la compréhension des émotions...

Nous publions aussi un second dossier où des praticiens, formateurs et chercheurs de différentes disciplines croisent leur regard sur une même séquence de classe, en l'occurrence le passage sur l'amour dans le film tourné en maternelle Ce n'est qu'un début, montrant tout l'intérêt de diverses disciplines pour analyser ce type de pratique.

Enfin, il nous a semblé utile de rendre compte du colloque organisé par le Collège international de philosophie et l'association Philolab sur "L'égalité des chances à l'école", tant pour la contribution de ces nouvelles pratiques à une citoyenneté réflexive, que par la déconstruction philosophique de cette expression qui demeure ambigüe, et pour certains même mystificatrice...


(1) L'ouvrage de Michel Tozzi sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques - Répondre à une demande sociale et scolaire, synthèse sur plus de vingt ans de ces pratiques à l'école et dans la cité, est paru à la Chronique sociale en mars 2012 (16,50 euros).

Diotime, n°53 (07/2012)

Diotime - Editorial du n°53