Dossier : Regards croisés sur une discussion à visée philosophique dans une classe unique de ZEP

I/ Le script : "Qu'est-ce qu'une insulte ?"

Nous proposons dans ce dossier des regards croisés à partir d'un script de Sylvain Connac dans sa classe multi-âges d'école de zone sensible. L'objectif est d'apporter des analyses différentes et complémentaires sur un même matériau de classe. Nous renouvellerons dans le prochain Diotime ce type d'analyse...

Président : Yassine - Reformulateur : Nourhane - Synthétiseur : enseignant
Nombre de discutants : 17 - Date : le jeudi 4 mars 2010
Molka 6 ans (CP) - Fatima 6 ans (CP) - Jérémy 6 ans (CP) - Mike 6 ans (CP) - Sohayla 7 ans (CE1) - Mohamed 7 ans (CE1) - Amel 8 ans (CE2) - Anton 8 ans (CE2) - Hanane 8 ans (CE2) - Latifa 8 ans (CE2) - Chayma 8 ans (CE2) - Abdellah 9 ans (CM1) - Mouad 9 ans (CM1) - Yanis 10 ans (CM1) - Yassine 10 ans (CM2) - Karim 10 ans (CM2) - Nourhane 11 ans (CM2)

Président - La DVP va commencer. Je serai le président. On ne se moque pas, on écoute celui qui parle et les gêneurs trois fois seront exclus. Un tour de table. Monsieur

Enseignant - Alors le thème de la discussion d'aujourd'hui c'est qu'est-ce qu'une insulte. Donc qui veut répéter les trois exigences que l'on utilise pendant la discussion philosophique ?

Latifa - On doit dire pourquoi, on doit dire des définitions et on doit poser des questions.

Anton - Ben il fait aussi ne pas répéter ce qui a été dit.

Enseignant - Bon ok. Donc le sujet d'aujourd'hui c'est qu'est-ce qu'une insulte. Le président c'est Yassine. Qui veut être synthétiseur, celui qui fait le résumé au milieu et à la fin ? Bon, je le ferai. Qui veut être reformulateur ? C'est celui qui répète les idées importantes qu'il a comprises.

Nourhane - Moi.

Président - On commence par un tour de table. Sohayla.

Sohayla - Je passe.

Fatima - Je passe.

Molka - Je passe.

Mike - Moi je veux dire quand quelqu'un insulte on peut se bagarrer et voilà.

Mouad - Moi je veux dire une insulte c'est pas bien, ça sert à rien. De toute façon si les insultes tant qu'elles sont pas vraies c'est pas la peine de les dire et ça sert à rien et les insultes ça sert juste qu'aux bagarres et quand tu te bagarres ça fait du mal et c'est comme si tu insultes ça fait du mal.

Karim - Moi je veux dire les gros mots c'est nul. Celui qui a dit le gros mot, il veut pas être insulté alors pas besoin qu'il insulte l'autre. Parfois ça provoque des bagarres et après tout le monde se fait mal. Ça sert à quoi de se faire insulter au lieu de le mettre à sa place ? Au lieu de le mettre à sa place ça veut dire sans gros mot sans bagarre.

Anton - Moi je dis qu'une insulte c'est pas forcément un gros mot comme il a dit un peu Yassine et Karim c'est pas forcément un gros mot parce qu'on peut traiter par exemple une insulte ça peut être traiter quelqu'un d'animaux comme le cochon ou quelque chose comme ça quoi.

Nourhane - Ben moi je veux dire une insulte et ben c'est un gros mot quand on dit du mal sur quelqu'un parce qu'on l'aime pas ou qu'on est fâché contre lui ou qu'il nous énerve et aussi des fois sans faire exprès on insulte ou on dit des gros mots parce qu'on le fait pas exprès.

Latifa - Alors moi je veux dire que une insulte ça peut provoquer une grande histoire après. Si par exemple on part voir le maître ou on se pardonne tout de suite et ben ça continue pas l'histoire.

Président - Le tour de table est fini. Qui veut parler ?

Mouad - Je veux poser une question. C'est à quoi ça sert les insultes ?

Enseignant - Attends, avant de poser une nouvelle question on ne s'est pas mis d'accord sur la définition de insulte, qu'est-ce que c'est pour nous une insulte. A partir de quand quelque chose que l'on dit est une insulte ?

Président - Reformulation.

Nourhane - Non, je veux pas reformuler, je veux parler. En fait une insulte c'est comme il a dit le maître ça peut être quelque chose qui n'est pas méchant mais qui devient méchant parce qu'on le dit mal et aussi une insulte c'est quand tu veux pas dire des fois tu peux bien te disputer avec quelqu'un sans lui dire des insultes. Ça crée pas toujours des bagarres, je suis pas d'accord.

Mouad - Moi je veux dire une insulte ça fait rien que des bagarres et sinon il y a un qui lui a insulté et il s'en fiche et voilà il avait raison.

Enseignant - Est-ce que tu réponds à la question en disant ça ?

Mouad - Non.

Enseignant - Qu'est-ce qu'on se demande Mouad ?

Mouad - Qu'est-ce qu'une insulte ?

Enseignant - Oui, et est-ce que tu as répondu à la question ?

Mouad - Non.

Mohamed - Une insulte ça peut faire mal au coeur, ça peut faire plein de choses, on peut se bagarrer et on peut se réconcilier quand on dit des gros mots et on s'excuse et tout.

Nourhane - Je veux reformuler en fait. Le thème c'était qu'est-ce qu'une insulte et j'ai eu cinq réponses. Une insulte ça sert à rien. Une insulte c'est des gros mots. Une insulte crée une bagarre. Et ben ça fait mal au coeur. Et je veux parler aussi. La définition d'une insulte c'est un mot qui se dit pas normalement c'est interdit mais qu'on peut dire des fois. C'est un mot méchant des fois que tu n'acceptes pas et après ça peut dégénérer à cause de ça.

Sohayla - Je veux dire que si tu insultes quelqu'un et après ça lui fait du mal et puis il te ré-insulte. Après ça crée une bagarre comme tout le monde l'a dit et après c'est pas bien, ça fait du mal au coeur de quelqu'un.

Molka - J'ai une question, est-ce qu'on est obligé de s'insulter ?

Enseignant - Pour répondre à la première question qu'on s'est posée qu'est-ce que c'est une insulte, on a trouvé plusieurs idées. On a dit une insulte c'est un mot méchant qui fait du mal au coeur ou qui peut énerver et qui peut faire des histoires. Est-ce que cette définition convient à tout le monde ou est-ce qu'il faut l'améliorer ?

Amel - Moi j'ai quelque chose à dire, j'ai une question à vous poser. Est-ce que par exemple quand quelqu'un vous dit un gros mot est-ce que vous êtes obligés de l'insulter ou par exemple si vous êtes à l'école vous êtes obligé de l'insulter ou vous partez chez le maître ?

Nourhane - Moi je veux répondre à la question de Molka. Ben on n'est pas obligé de s'insulter. Des fois tu peux, ça se règle autrement. Déjà c'est interdit par la loi. Tu peux prévenir un gendarme ou appeler la police si c'est grave et Amel et ben on n'est pas toujours obligé de s'insulter parce que les insultes et les bagarres ça n'a jamais mené à rien.

Sohayla - Je veux répondre à la question de Molka. C'est vrai qu'on n'est pas obligé de s'insulter parce que ça provoque des histoires. Et puis après ça fait du mal aux gens, ça fait du mal dans leur coeur et voilà.

Mike - Moi je veux dire c'est pas bien de dire des gros mots parce qu'en plus ça peut insulter une religion et c'est pas bien après ça peut faire cinquante ans de prison.

Enseignant - Il y a plein d'enfants qui disent que les insultes ça sert à rien, et que c'est pas bien et qu'il ne faut pas. Bon. Mais ça arrive à tout le monde d'insulter. Alors pourquoi des fois on insulte ? Qu'est-ce qui nous pousse à insulter ?

Yassine - Je me donne la parole.

Mouad - Ya rien que toi qui parles.

Président - Amel.

Amel - Ben ce qui nous pousse c'est peut-être qu'il insulte notre grand-mère. Et aussi je veux répondre à ma question. On n'est pas obligé d'insulter parce que si tu insultes tu vas perdre par exemple des points comme dans notre école et on pourra le dire à nos parents et ça serait mieux d'aller à l'enseignant que d'insulter encore plus pire.

Anton - Moi je dis que des fois on insulte parce que voilà ya quelqu'un qui est méchant avec nous, à la fin on l'aime pas, il nous dit plein d'insultes et après nous aussi ça nous donne l'envie de l'insulter on peut pas supporter que il nous traite de quelque chose ou qu'il traite notre grand-père ou notre grand-mère et tout ça.

Enseignant - Donc pour l'instant à la question qu'est-ce qui nous pousse à insulter, on a une réponse, les deux enfants qui ont pris la parole ont dit qu'on insulte pour répondre à quelque chose de méchant parce que comme le disait Anton on ne le supporte pas.

Nourhane - Ça nous pousse à insulter parce que on supporte que quelqu'un nous dise du mal. Déjà des fois on n'a rien à faire dans ces histoires. Des fois on insulte nos parents ou nos grands-mères qui n'ont rien à faire dans ces histoires et que des fois ça nous fait très mal parce qu'on pense à eux. Et aussi à chaque fois que quelqu'un nous pousse à insulter, après c'est toujours de notre faute même si c'est pas nous qui avons insulté, c'est toujours notre faute et après on le regrette, on dit pourquoi moi, pourquoi pas lui parce qu'il a commencé à m'insulter.

Chayma - Moi je dis que pourquoi ça sort les insultes tout seul et ben parce que ça nous embête que les autres nous insultent de je sais pas quoi et ça sort tout seul de notre bouche. On peut pas s'empêcher de le re-insulter de ce qu'il nous a insulté.

Yanis - Moi je veux dire quand on se bagarre quand quelqu'un pique quelque chose et quand a trouvé qu'il l'a piqué et ben ils font une bagarre ils se disputent et ils s'insultent entre eux deux et ils se bagarrent et c'est pas bien.

Karim - Moi je veux dire qu'est-ce qui nous pousse à insulter c'est quand quelqu'un nous pique quelque chose ou il nous insulte ou par exemple je sais pas quelqu'un pour mentir il t'a dit ça et tout et parfois ça fait des problèmes et ça nous pousse à bout. Il dit quelque chose sur nous ou sur nos parents ou sur nos amis ou sur quelque chose d'autre. Ça nous fait ça sort tout seul c'est pour ça que ça nous pousse à bout jusqu'à ce que notre cerveau il explose.

Nourhane - Je vais reformuler ce qu'on avait dit. Une insulte c'est se faire traiter comme un ennemi. Il y avait la question de Molka est-on obligé de s'insulter. On n'est pas obligé parce que ça ne mène à rien de s'insulter parce que aussi on provoque des histoires. La dernière question pourquoi on insulte, pourquoi ça nous pousse à bout d'insulter. Chayma a dit qu'on ne peut pas s'empêcher d'insulter parce que ça nous fait du mal quand on entend un insulte quand on a rien à faire dans l'histoire.

Président - Il reste deux minutes.

Hanane - Je veux dire une question. Quelle est la différence entre insulte et gros mot ?

Abdellah - Et ben une insulte c'est comme par exemple ya quelqu'un il te donne un rendez-vous et toi tu viens pas. C'est une insulte parce que elle elle est venue et toi tu viens pas et si elle a fait beaucoup de kilomètres pour toi et toi tu viens pas à la fin, c'est une insulte. Un gros mot c'est par exemple tu le traites de quelque chose tu lui dis espèce de cochon, tu lui dis des gros mots, des gros gros mots.

Président - On fait un dernier tour de table même si c'est passé et dix. On commence par là-bas.

Sohayla - Je veux dire que une insulte c'est comme Nourhane elle a dit, une insulte c'est un gros mot, une insulte c'est pas bien et puis voilà, c'est méchant de dire une insulte, c'est mal poli et puis voilà.

Mouad - Moi je veux poser une question c'est est-ce qu'une insulte c'est dangereux et pourquoi ?

Yassine - Moi je veux dire que je veux répondre à la question de Mouad. Oui une insulte c'est dangereux, ça peut devenir dangereux, c'est pas dangereux depuis le début, ça peut devenir dangereux parce que ça peut commencer qu'à une bagarre, ça peut continuer à une bagarre et ça peut pousser à, les parents peuvent porter plainte aussi. Ça peut être dangereux mais pas tout le temps. Des fois l'autre il insulte et s'en fiche l'autre, mais c'est rare. Quelques fois c'est dangereux.

Amel - Je veux répondre à la question de Hanane, c'est quoi la différence du gros mot et de l'insulte ? Et ben, c'est pareil, il n'y a aucune différence pour moi c'est pareil et voilà.

Enseignant - Alors je fais la synthèse de ce qui a été dit. C'est bon, vous êtes prêts ? La question de départ c'était qu'est-ce qu'une insulte ? Donc la définition qu'on a trouvée c'est que une insulte c'est un mot méchant, qui fait mal au coeur ou qui énerve et qui peut créer des histoires. Ensuite on s'est posé plusieurs questions. On s'est posé cinq questions...

(La première c'est est-ce qu'on est obligé de s'insulter ? Donc il y a eu deux réponses. La première réponse c'est qu'on n'est pas obligé de s'insulter parce qu'on peut aller voir le maître ou la maîtresse. La deuxième réponse c'est que ça ne mène à rien. Deuxième question, c'est qu'est-ce qui nous pousse à insulter quelqu'un ? Donc là il y a eu deux types de réponses. La première c'est on insulte quelqu'un pour répondre à une insulte qu'il nous a adressée. La deuxième réponse, c'était parce que on a subi un vol, on a subi quelque chose qui nous a poussé à bout. Il y a quelqu'un qui a dit que ça nous a tellement énervé que notre cerveau a explosé. Ensuite il y a eu une troisième question, c'est quelle est la différence entre un gros mot et une insulte ? Donc là on n'est pas allé au bout de cette question. Beaucoup d'enfants ont dit que c'était des synonymes, c'est-à-dire deux mots qui veulent dire la même chose. Alors que d'autres ont dit qu'une insulte, c'était pas forcément un gros mot, ça pouvait être par exemple un nom d'animal qu'on utilise pour traiter un copain. Quatrième question qu'on s'est posée : être impoli est-ce que c'est la même chose qu'insulter ? Donc là il n'y a pas eu de réponse, on n'a pas pu. Et puis il y a eu une dernière question à laquelle on n'a pas eu le temps de répondre c'était : est-ce que c'est dangereux d'insulter et pourquoi ?).

Diotime, n°52 (04/2012)

Diotime - I/ Le script : "Qu'est-ce qu'une insulte ?"