Editorial

Éditorial du n°52

Michel Tozzi

Ce numéro - telle est la vocation de Diotime - donne un bon aperçu de quelques questions posées par le développement des Nouvelles pratiques philosophiques (NPP) à l'école et dans la cité : au café philo, quelle éthique de l'animateur (D. Ramirez) ? À l'école primaire, quels dispositifs pour mettre en place des discussions à visée philosophique (Philolab) ? Quels supports pour les alimenter, par exemple le roman philosophique (A. Ahouandijou) ? En quoi contribuent-elles à la construction des élèves comme sujets (C. Audrain) ?

Comment par ailleurs analyser les pratiques de terrain ? Les regards croisés des acteurs et de différentes disciplines sur une même séquence nous semblent une bonne méthode pour comprendre ce qui se passe réellement dans la classe. Exemple : à partir d'une séance sur "Qu'est-ce qu'une injure ?" dans une zone sensible de Montpellier, sont ici croisés les regards du praticien lui-même avec celui d'un professeur de philosophie et celui d'un didacticien. Dans le prochain numéro, nous prendrons comme support d'analyse la séquence sur l'amour tirée du film Ce n'est qu'un début, avec des regards très diversifiés.

Quel type de recherche mener à l'Université sur ces innovations ? On trouvera ici la conclusion de la thèse de Monique Desault à Montpellier 3 sur l'utilisation de la littérature pour développer le jugement moral des enfants par des discussions à visée philosophique ; ainsi que le projet de symposium coordonné par Edwige Chirouter à l'université de Rennes, sur : "Expérimentations de pratiques philosophiques à l'école primaire, en SEGPA, en lycée professionnel et émancipation : effets sur le rapport au savoir, l'approche de la complexité et l'éveil du sujet". Le compte rendu du dernier colloque sur les NPP qui s'est tenu à l'Unesco en novembre 2011 couvre l'ensemble des champs d'application concernés. Le numéro 13 de la revue du CREN Recherches en éducation (janvier 2012), de l'Université de Nantes en donne un bon aperçu (voir le prochain Diotime). Et les journées d'études de l'Acireph ont bien montré les interrogations que pose l'introduction de nouvelles pratiques de la philosophie en seconde.

La question demeure d'une meilleure prise en compte de la réflexion et de la pratique des NPP par le corps même des professionnels de la philosophie...

Diotime, n°52 (04/2012)

Diotime - Éditorial du n°52