Colloques

Rencontres philosophiques d'Uriage (14-16 octobre 2011) - La justice aux sources du juste

Les rencontres philosophiques se multiplient en France : Lille, Saint-Emilion, Langres, Nantes etc. Le deuxième festival philosophique d'Uriage a tenu ses promesses, autour de la question du juste et de la justice. Il était organisé par la société alpine de philosophie et son président Thierry Ménissier, maître de conférences de philosophie politique et HDR de science politique à l'Université de Grenoble, animateur d'une sympathique équipe de bénévoles à l'écharpe bleue, avec le soutien dynamique de l'office du tourisme d'Uriage. Ces rencontres ont su articuler, avec sérieux et une grande convivialité, un programme philosophique dense, et des animations diverses, largement ouvertes aux nouvelles pratiques philosophiques.

Les plats de résistance en séances plénières.

- Quatre tables rondes largement interdisciplinaires (philosophes, juristes, magistrats, avocats, députés etc.), autour d'une réflexion sur la justice : "A quoi sert la justice ?" ; "La justice aujourd'hui en crise ?" ; "La justice et ses milieux : famille, cité, entreprise, nature et vie" ; "Quel monde juste, demain ?".

- Une conférence de Pierre Manent : "La justice aujourd'hui, ou la promesse des Anciens contre la liberté des Modernes".

- Un regard philosophique sur l'année écoulée, par Yves Michaud, lauréat du prix 2010 des Rencontres philosophiques d'Uriage. Ou comment un philosophe commente l'actualité...

Les animations diverses

On pouvait assister le samedi à midi à un déjeuner philo sur la philosophie avec les enfants, animé par Jean-Paul Mongin et Michel Tozzi, et le samedi soir à un banquet philo, où il était proposé d'étudier par tables en rond des cas où la justice était en cause pour en discuter et proposer une solution argumentée au grand groupe.

Des ateliers de philo divers et originaux étaient proposés le samedi :

  • avec les enfants, où s'impliquaient notamment des étudiants du département de philosophie ;
  • pour une controverse dialectique autour de deux équipes, sous l'oeil d'un jury populaire ;
  • autour de philosophes, qui répondaient aux questions du public ;
  • en petit groupe, pour travailler les représentations sur la justice ;
  • sur la notion de partage équitable, à partir du partage d'un gâteau ;
  • autour de la mémoire de l'école des cadres, car Uriage a un passé militant pendant et après la seconde guerre mondiale ;
  • sans oublier une promenade historique du parc au château de la Richardière...

Le prix des Rencontres Philosophiques d'Uriage 2011 fut attribué par une commission ayant à choisir entre six livres des participants, lus pendant l'été et discutés par des non philosophes, puis présentés à l'assistance. C'est Daniel Innerarity, philosophe basque, directeur de l'Institut de gouvernance démocratique de San Sebastian, qui fut primé pour son ouvrage sur l'hospitalité.

Les Rencontres philosophiques d'Uriage ont trouvé une heureuse formule, où le sérieux est conjugué à la convivialité d'une équipe très accueillante, et où la philosophie s'ouvre largement à l'interdisciplinarité d'une part, aux pratiques nouvelles de la philosophie à l'école et dans la cité d'autre part...

Diotime, n°51 (01/2012)

Diotime - Rencontres philosophiques d'Uriage (14-16 octobre 2011) - La justice aux sources du juste