Editorial

Éditorial du n°46

Michel Tozzi

Au niveau national, l'actualité philosophique de cette rentrée, ce sera l'élaboration de nouveaux programmes de philosophie pour certaines séries technologiques du baccalauréat. Ce pourra être l'occasion de réfléchir à l'enseignement de la philosophie dans les séries technologiques (ses difficultés, les propositions à faire pour l'améliorer) et peut être plus généralement en classe terminale : échéance importante, car, on le sait, les programmes arrêtés reflètent la réflexion didactique sur une discipline donnée, et son évolution. C'est cette échéance que va travailler l'Acireph (Association pour la Création d'Instituts de Recherche sur l'Enseignement Philosophique)), lors de ses journées d'études les 23 et 24 octobre. Le colloque coorganisé par le Collège international de philosophie (CIPH) le 19 novembre fera de son côté le point sur les enjeux d'une approche par compétences en didactique de la philosophie.

Au niveau international, la journée mondiale de la philosophie organisée par l'Unesco aura lieu cette année à Paris, ce qui lui donnera un impact significatif. La 10e Rencontre sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques des 17 et 18 novembre à l'Unesco fera à cette occasion le point sur les groupes de travail engagés depuis l'an dernier sur la philosophie à l'école, dans la Cité, en entreprise etc. On trouvera par exemple dans ce numéro, dans la perspective de l'Unesco d'étendre la philosophie dans tout le cursus scolaire, un dossier du groupe "cursus en philosophie de la maternelle à la fin du secondaire", sur la notion de progressivité dans l'apprentissage du philosopher.

Diotime poursuit dans ce numéro son travail de diffusion de ces nouvelles pratiques à l'école et dans la cité, en France comme à l'étranger, en publiant des témoignages, réflexions, recherches, informations sur les événements et publications concernant ce domaine...

Diotime, n°46 (10/2010)

Diotime - Éditorial du n°46