International

Catalogne (Espagne) : le projet Philosophie 3/18 en Catalogne

Irène de Puig, directrice du GrupIREF1

Le projet Philosophie 3/18 est né en Catalogne (Espagne), grâce à la volonté de quelques professeurs de philosophie, qui désiraient renouveler les techniques de l'enseignement de la philosophie. L'aventure commença il y a dix-sept ans. Elle débuta avec la traduction et l'adaptation de Harry Stottlemaier Discovery (La découverte de Harry) de Matthew Lipman. Un curriculum de 3 à 18 ans a été peu à peu élaboré; d'où son nom.

On a commencé par un modeste premier cours à Santa Cristina d'Aro (province de Girona) en 1987, donné par Lipman lui-même, devant une vingtaine de personnes. Aujourd'hui, mi-2004, on peut évaluer à deux mille personnes ceux qui travaillent au projet en milieu d'expression catalane. Cela veut dire aussi que plus de trois cents établissements (écoles et lycées) publics et privés sont concernés, c'est-à-dire environ vint-cinq mille élèves d'expression catalane. Sans compter les enseignants qui travaillent avec nos programmes dans d'autres communautés espagnoles : l'Aragon, la Galice, l'Andalousie, l'Euskadi, et dans d'autres contrées du monde: le Brésil, l'Argentine, le Mexique, etc.

PENSER DAVANTAGE PAR SOI-MÊME

Notre objectif prioritaire est que les étudiants pensent d'avantage par eux-mêmes. Le but du projet est la conversion des élèves en des hommes plus attentifs au discours, plus réfléchis, plus raisonnables, en leur délivrant les instruments qui doivent améliorer leur capacité de jugement. On ne prétend pas créer de petits philosophes, mais éduquer des citoyens capables de penser et de parler raisonnablement et, en conséquence, d'être plus créatifs et plus heureux.

Penser     Contenus     Histoire de la Philosophie     Quoi ?

Davantage     Techniques     Logique / Éthique      Comment ?

Par soi-même     Attitude Critique,      créatif et attentif     Pourquoi ?

PENSER

" Apprendre sans penser est inutile, penser sans apprendre est dangereux ". (Confucius)

Enseigner à penser n'est pas la même chose qu'enseigner des contenus de pensée. Enseigner les mécanismes de la pensée n'assure pas l'amélioration des habiletés cognitives. Enseigner à penser, en revanche, donne une autonomie aux jeunes qui sont capables de penser par eux-mêmes : ils peuvent désormais chercher des alternatives à leur propre point de vue, découvrir leurs préjugés et trouver des raisons pour leurs croyances.

Or la pensée s'exprime dans le langage: " L'acte de penser est si étroitement lié au langage que nous pouvons soupçonner avec fondement qu'apprendre à parler, à penser et à raisonner sont des activités étroitement liées entre elles ", M. Lipman (Philosophy in the classroom).

Pour mener à bien ce projet, il faut supprimer le monologue typique de l'enseignement traditionnel et adopter une méthode dialogique nouvelle, créative et participative. En tant que projet fondé sur le rapport étroit entre pensée et langage, Philosophe 3/18 prend appui sur quatre types d'activité : entendre, parler, lire et écrire. Autrement dit, on tente d'intégrer dans ces stratégies de base des aspects qui sont en rapport avec le raisonnement et le jugement. Il s'agit d'appliquer les habiletés de pensée aux stratégies de base, dans le but de renforcer les matières d'enseignement habituel.

Cet apprentissage de la pensée implique un idéal pragmatique et pas seulement spéculatif, dans la perspective signalée par J. Bruner dans Apprentissage et éducation, (p. 120) : " Ce que nous avons appris n'importe pas; ce qui importe, c'est ce que nous pouvons faire avec ce que nous avons appris ". Il s'agit donc d'un travail intellectuel qui mène de la pensée spontanée à la pensée cultivée, élevée.

DAVANTAGE

On ne peut confondre penser davantage et penser plus de choses. Ce n'est pas à la quantité, mais à la qualité qu'appelle le terme davantage.

On prend ce mot en deux sens :

a) " davantage " dans un sens effectif : on veut que les élèves perfectionnent la qualité de leur pensée : élimination des préjugés, mise en oeuvre de conclusions logiques et d'inférences claires. C'est une perspective logique.

b) " davantage " dans un sens affectif et moral, tel que l'exprimait Pascal : " Travaillons, donc, en pensant bien: tel est le principe de la morale " (Pensée 488).

PAR SOI-MÊME

" On ne doit pas enseigner la pensée, mais à penser. L'élève ne doit pas être transporté, mais dirigé, si l'on veut que dans l'avenir il soit capable de faire chemin par soi-même " (Kant). Il n'y aura pas de penseurs, si ceux qui pensent ne sont pas autonomes. C'est pourquoi, en définissant un projet d'éducation pour la rationalité, ce projet en est un aussi pour la démocratie. Dans une société démocratique, un des buts essentiels de l'éducation est la promotion d'une vie en commun régie par des principes démocratiques.

Il pourrait sembler qu'améliorer les habiletés cognitives n'a aucun rapport avec une éducation pour la démocratie. Nous soutenons pour notre part que l'éducation pour la démocratie arrive par la rationalité. L'argumentation en tant que méthode de raisonnement ne peut pas quitter la classe, si l'on veut garantir qu'on accepte les points de vue d'autrui, ainsi que la reconnaissance de la variété des alternatives.

Il s'agit de mettre en oeuvre la vieille fable orientale du sage pêcheur, abordé par un jeune homme qui lui demande du poisson. Le vieux sage le lui donne et le jeune homme s'en va. Le lendemain le même jeune homme s'approche du rivage et demande encore un poisson au vieux sage, qui n'hésite pas à le lui donner. Enfin, au troisième jour, lorsque le jeune homme est en train de s'approcher et de faire sa quête, le vieux se lève doucement, regarde le jeune homme en face et sans rien dire lui donne la canne à pêche.2

LE CURRICULUM

Le projet Philosophie 3/18 est en rapport avec le mouvement international connu sous le nom de Philosophy for Children (P4C). Il a eu l'initiative de traduire et adapter quatre des progammes du curriculum de l'IAPC (Institute for advancement of Philosophy for Children, créé par Lipman), concernant les 8 à 16 ans. Pour les étapes restantes, de 3 à 8 et de 16 à 18, il a créé du matériel nouveau plus adapté au système éducatif. En ce moment on travaille à la révision du matériel de 12 à 16 ans.

Éducation infantile

Programme : Jouer à penser

Livre de l'étudiant : Jugar a pensar... con cuentos

Livre du professeur: Jugar a pensar

Âge : de 3 à 5 ans

Éducation primaire

Programme : Éducation de la sensibilité

Livre de l'étudiant : Pébili

Manuel : Persensar. Percibir, sentir y pensar

Niveau éducatif : 6-7 ans

Programme : Philosophie de la Nature

Livre de l'étudiant : Kio y Gus

Manuel du professeur : Admirando el mundo

Niveau éducatif : 8-9 ans

Éducation secondaire

Programme : Logique

Livre de l'étudiant : Pimi

Manuel du professeur : Buscando el sentido

Niveau éducatif : 10-11 ans

Programme : Éthique3

Livre de l'étudiant : Elisa4

Manuel du professeur : Investigación ética y convivencia5

Niveau éducatif : 13-15 ans

Baccalauréat

Pour les cours communs et obligatoires:

- Introduction à la philosophie (16-17 ans)

- Histoire de la philosophie (17-18 ans)

Pour le cours facultatif dans les baccalauréats artistiques:

Livre de l'étudiant : Kalos. Antología de Estética.

QUELQUES OBSERVATIONS SUR LE CURRICULUM

Pour les étapes de 3 à 8 ans, on a questionné quelques-uns des matériels créés par Mathew Lipman, Ann Sharp et Ronald Reed. Ils peuvent certainement être efficaces en situation extrascolaire, en enseignement non réglé etc. Pour la réalité scolaire qui est la notre, nous avons préféré créer des matériels nouveaux, plus aptes à s'adapter aux programmes en vigueur. En connaissant de première main la formation initiale des professeurs d'éducation infantile et de premier cycle d'école primaire en Catalogne, il nous a semblé plus prudent de proposer aux professeurs une approche à partir de leur bagage culturel, compte tenu de la formation délivrée aux futurs enseignants dans les Écoles de Magistère. C'est pourquoi on a eu soin de présenter les manuels en accord avec leur pratique pédagogique habituelle. Pour lesdites étapes, étant donné l'état officiel de bilinguisme, nous avons traduit ces matériels en espagnol.

Pour l'étape d'enseignement secondaire obligatoire (ESO), attendu les changements programmatiques dûs aux différentes applications territoriales de la loi générale d'éducation espagnole, nous avons préféré une rédéfinition et une réadaptation des deux programmes du curriculum originel de Lipman, avec son consentement exprès et certifié. Nous avons tenté de revitaliser et de mettre à jour le conte Lisa, qu'on a rebaptisé Elisa, en le complétant par un cycle de films sur des problèmes d'éthique appliquée, dont les propositions didactiques sont consultables sur le web du GrupIREF.

Les traductions et adaptations de Lipman sont exclusivement en catalan, car en Catalogne tous les enfants reçoivent depuis la première étape éducative des compétences linguistiques suffisantes. La maison d'édition De la Torre a publié des traductions en espagnol mais le GrupIREF n'est pas responsable de cette traduction6.

Pour ce qui en est des matériels concernant l'étape des 16-18 ans, on constate des contraintes sensibles dans la structure du système éducatif espagnol. À notre avis, il serait absurde de planifier un cours de philosophie qui utiliserait la fiction au baccalauréat, lorsque les élèves sont astreints à suivre deux crédits en cette matière : un crédit introductif et générique, appelé " Philosophie ", un deuxième crédit : " Histoire de la Philosophie ". Notre option est le recours à la narration comme moyen auxiliaire en vue de la compréhension, mais à ce stade on va se servir du cinéma, pris et employé comme texte narratif, et travaillé comme s'il s'agissait d'un fragment écrit.

Le curriculum du GrupIREF est donc composé aujourd'hui par des matériels variés, issus des besoins scolaires et de l'élargissement progressif du curriculum lui-même à l'éducation infantile et au baccalauréat. Sont disponibles des programmes au grand complet, concernant les étapes distinctes de l'éducation obligatoire, ainsi que des matériels complémentaires et additionnels, issus d'initiatives intéressantes et de projets européens, tels que le cd-rom Ecodiálogo. Educación ambiental y diálogo filosófico, programme interdisciplinaire et polyvalent, disponible en cinq langues : catalan, espagnol, anglais, allemand et portuguais. On peut aussi consulter une version en espagnol et en anglais sur la page web.

LE GRUPIREF

Le GrupIREH s'occupe de la diffusion, de la formation des professeurs et de la création de matériels nouveaux. C'est une association à but non lucratif, ayant négocié des accords avec diverses institutions. Il fait partie du réseau de formation permanente du Ministère d'Enseignement de la Généralité de Catalogne : l'accord établit la mise en oeuvre des cours introductifs qui sont donnés chaque année. Afin d'assurer son ancrage dans l'université, le GrupIREF a souscrit un accord avec l'Université de Girona. Sur des projets concrets, on a établi des accords avec le Museu Nacional d'Art de Catalunya (en vue de la formation de moniteurs) et la Fundació la Caixa (en vue d'expérimenter un programme autour de la citoyenneté).

Entité autonome, le GrupIREF fait partie de l'ICPIC (International Council of Philosophy for Children, qui regroupe au niveau international nombre d'associations se réclamant des travaux de M. Lipman), et du SOPHIA (Fédération de Centres Européens).

Les tâches menées par le GrupIREF sont les suivantes :

- promouvoir et diffuser le projet Philosophie 3/18 dans la communauté éducative.

- Maintenir des rapports avec des professeurs, des écoles et d'autres organismes en vue de suivre et connaître la mise en oeuvre du projet, compte tenu et de la quantité de personnes concernés et de la qualité du service. Les rapports sont de nature diverse : des contacts à la rentrée avec toutes les écoles (ou tous les enseignants) travaillant au projet ; une édition anuelle de quatre bulletins qui diffusent des expériences et des nouvelles ; un dernier contact (généralement par téléphone) à la fin de l'année scolaire, en vue de tester le développement du projet ; chaque année, parfois tous les deux ans, conférence estivale à laquelle participent plus d'une centaine de professeurs.

- Élaborer et diffuser des matériels : créations inédites, adaptations ou travaux complémentaires, toujours ouverts aux besoins nouveaux qui seront ressentis, et selon les possibilités humaines et économiques qui vont permettre la création du matériel, sa diffusion et la formation du personnel.

- Établir des rapports avec des institutions, des personnes, des centres de recherche pédagogique et autre en vue de collaborer, de lancer des projets communs et de partager les expériences.

- Assurer la formation des enseignants de tous niveaux : maternel, primaire, secondaire, afin qu'ils puissent appliquer convenablement le projet en classe, chacun à son niveau.

FORMATION DES PROFESSEURS

- Cours de formation initiale. Il s'agit d'un cours de 24 à 30 heures, dans lequel on présente extensivement l'ensemble du projet et chacun de ses programmes, avec une orientation fondamentalement pratique.

- Cours d'approfondissement, pensés comme une immersion dans quelques-uns des programmes du projet tout au long du cursus scolaire, prévus à l'égard des professeurs qui travaillent dans le projet depuis plus d'un an.

- Cours monographiques, spécifiques, consacrés à des aspects concernant quelques-uns des programmes touchant des thèmes fondamentaux de l'histoire de la pensée, des questions méthodologiques etc. Ils partent des besoins générés par la pratique et sont des cours intensifs.

- Séminaires et sessions de conseil. Rencontres formatives et informatives pour les enseignants qui, après le cours d'initiation, envisagent de travailler dans certains des programmes disponibles et qui désirent organiser des groupes de travail. Les rencontres peuvent être convoquées périodiquement par zones, par programmes et par cycles, organisées par les Centres de Ressources du Ministère de l'Enseignement catalan.

- Séminaire virtuel, proposé à l'intention des enseignants intéressés à participer aux séminaires, mais qui, à cause du manque de temps ou de la distance, n'ont pas la possibilité de s'y rendre, et pour tous ceux désireux d'avoir des rapports avec le GrupIREF. Une fois par semaine on tente d'entamer un dialogue avec eux par e-mail. Il s'agit de partager des avis, d'avancer des propositions, de suggérer des activités etc., de sorte que le réseau s'étende bien au-delà des classes. L'objectif de ce séminaire virtuel ne serait pas seulement de maintenir un dialogue bilatéral, mais encore de multiplier les contacts entre enseignants partageant préoccupations et souhaits de même nature. Le GrupIREF se pose ainsi comme médiateur entre personnes, idées et volontés distinctes.

- Conférences ou rencontres annuelles pour tous les enseignants qui travaillent dans l'un ou l'autre des programmes de Philosophie 3/18. Ordinairement ils ont une allure analytique, en vue d'évaluer le projet, et fournissent les lignes directrices de la prochaine année scolaire.

- Bulletin Filosofia 3/18, publié tous les trimestres, a un double objectif : il se veut un outil pour échanger l'information et accueillir des suggestions, et d'autre part il consacre l'éditorial et les articles de fonds des pages centrales au travail de réflexion. Il est reçu par souscription anuelle.

CONCLUSIONS PROVISOIRES

Le bilan du projet à la fin du cours 2003-2004 est, nous semble-t-il, hautement positif. Notre pari pour la qualité a été validé par la quantité de demandes en formation, qui en un an n'a cessé d'augmenter.

Nous travaillons avec plusieurs centres de formation et de diffusion en Catalogne : Centres de Ressources Pédagogiques, Centres de Professeurs, Écoles d'été, cours pour les Instituts de Sciences de l'Éducation, Mouvements de Rénovation Pédagogique etc. Il ne faut pas oublier les cours donnés dans des centres qui, n'appartenant pas à la Catalogne, ressortent du domaine linguistique catalan : Majorque, Minorque, Ibiza, Valence, Alacant. Nous exerçons une tutelle et nous conseillons des professeurs et des collectifs d'autres parties de l'Espagne, en Galice, Aragon (Teruel), Salamanque, Communauté Canarienne et Euskadi.

La demande de formation tant intérieure (en Catalogne) qu'extérieure, en Espagne ou dans des pays de langue espagnole, est devenue tellement pressante qu'on a dû mettre en oeuvre un curriculum nouveau exclusivement en espagnol, qu'on a baptisé NORIA, et qui concernera les 2 à 12 ans; on espère qu'il sera prêt fin 2004.

" Et pourquoi les instituteurs trouvent-ils cette expérience passionnante ? Peut-être parce qu'ils voient les enfants passionnés par cette activité ; parce qu'ils sont surpris par la capacité d'interrogation et de réflexion sur les problèmes essentiels de l'existence de leurs propres élèves, qu'ils croyaient connaître et (re)découvrent ; parce qu'ils sont eux-mêmes interpellés personnellement par les questions existentielles que posent et leur posent les enfants ; parce qu'ils ne sont plus des "bouche-trous" de l'ignorance, mais des accompagnateurs de recherche... où ils s'accompagnent eux-mêmes dans la réflexion ". (M. Tozzi, L'éveil de la pensée réflexive à l'école primaire, CNDP-Hachette, 2001, p. 17).


(1) GrupIREPH: Groupe d'enseignement et de recherche pour l'enseignement de la philosophie. Adresse : GrupIREF. Sant Agustí 3-5, 1er B. 08012 Barcelona. Tel/Fax: 93.217.97.61. E-mail: grupiref@grupiref.org. Web: www.grupiref@grupiref.org

(2) Sólo hace falta un repaso de la geografía política para damos cuenta de que en el mundo hay muy pocas sociedades democráticas; incluso algunas llamadas formalmente "democráticas" están muy lejos de la idea originaria. En las sociedades democráticas la escue- la suele quedar fuera y al margen de estas ideas, tanto por lo que se refiere a las estructuras de los sistemas educativos como a las metodologías que se emplean. A primera vista puede parecer que el objetivo de aprender a pen- sar mejor por uno mismo no tenga nada que ver con una educación para la democracia. Pero sólo hace falta refrescar la memoria y recordar que ya en la Grecia clásica el ejercicio de la democracia pasaba por el discurso racional. La argumentación como forma de razonamiento está necesariamente presente en los debates de acciones públicas, para poder garantizar la capacidad de aceptación de posturas diversas y divergentes; así como el reconocimiento y respeto de las distintas alternativas. No hay democracia si no hay un espacio abierto a la discusión y a la diversidad de perspectivas. Si de verdad queremos colaborar en el desarrollo de las sociedades democráticas, no nos hace falta esperar a la "mayoría de edad". Desde bien temprano podemos crear aquellos ambientes y propiciar aquellas prácticas que privilegian el ejercicio de la convi- vencia. Queremos recordar aquí que el proyecto Philosophy for Children ha sido recomendado por el Consejo de Europa (Documento: DECS/SE/BS/Donau -93- 2) como uno de los proyectos educativos que contribuyen a la educación democrática.

(3) Parution septembre 2004.

(4) Proposition pour films en web.

(5) Manuel en CD pour 2005.

(6) Le curriculum est publié en catalan par Editorial Eumo. Les traductions en espagnol du materiel créé par le GrupIREF (Éducation infantile et premier cours d'éducation primaire) sont publiées par Editorial Octaedro.

Diotime, n°23 (10/2004)

Diotime - Catalogne (Espagne) : le projet Philosophie 3/18 en Catalogne