Informations et publications

Publications

- Collection PhiloZenfants, 5 titres parus à ce jour : " Le bien et le mal, c'est quoi ? ", " Les sentiments, c'est quoi ? ", " La vie, c'est quoi ? ", " Le savoir, c'est quoi ? ", " Moi, c'est quoi ? ", texte de Oscar Brenifier, Éditions Nathan.

Une première initiation au questionnement pour aider les enfants qui se posent des questions importantes sur eux-mêmes, la vie, le monde, à jongler avec les idées et regarder derrière les apparences. Chaque titre est constitué de 6 grandes questions qui abordent les différents thèmes de la réflexion. Chaque question donne lieu à 5 ou 6 réponses possibles qui engendrent de nouvelles questions. Parce que la pensée est un chemin sans fin. Parce qu'il n'y a jamais une seule réponse à une question. Un travail méthodique sur le questionnement et la problématisation. Les réponses sont relayées par des dessins d'illustrateurs qui ont su rendre le propos sensible, drôle, poétique ou impertinent...

- Philo à tous les étages, 3e colloque sur les nouvelles pratiques philosophiques, Nanterre - juin 2003, CRDP de Bretagne (13 euros).

Trente activités à visée philosophique décrites et analysées, qui témoignent de la vigueur naissante de ce nouveau genre scolaire.

C'est l'apport effectif de ces nouvelles pratiques que montre cet ouvrage, en décrivant non seulement les dispositifs expérimentés en divers lieux ou moments d'enseignement, mais aussi en en dégageant les principaux objectifs :

- viser l'enseignement des programmes et des disciplines ;

- poursuivre les objectifs transversaux de l'enseignement ;

- éprouver le vivre ensemble ;

- répondre à des préoccupations concrètes et urgentes ;

- vers le philosopher ;

- vers le développement de soi.

Toutes ces activités, transférables de l'école au lycée, se fondent sur des engagements communs : éveiller au sens critique, construire une pensée, favoriser le respect de l'autre, donner du sens et s'interroger sur le monde... Quand l'acte pédagogique rejoint la dimension sociale.

Cet ouvrage est issu des travaux du 3e colloque sur les nouvelles pratiques à visée philosophique qui s'est tenu à Nanterre en juin 2003. Les actes des deux premiers colloques sont disponibles dans la collection Documents, actes et rapports pourl'Éducation, chez le même éditeur ( Nouvelles pratiques philosophiques en classe, enjeux et démarches ; Les Activités à visée philosophique en classe, l'émergence d'un genre?).

- Le n° 9 de Pratiques de la philosophie, revue du secteur philo du GFEN (Groupe Français d'Education Nouvelle), est paru en janvier 2004. On y trouvera :

- un intéressant dossier sur " L'enseignement de la philosophie et le travail " ;

- quelques expériences pédagogiques en terminale (exemple : philosophie et psychanalyse dans une classe difficile);

- un deuxième dossier sur " La philosophie pour enfants " : un article de G. Guilpain montrant en quoi la philosophie en primaire est devenue un " objet de réflexion incontournable pour les professeurs de lycée " ; le développement substantiel par J. Lévine de " la spécificité, la pratique et les fondements des ateliers philo de l'AGSAS " ; et deux témoignages d'instituteurs.

À commander au GFEN, 6 avenue Spinoza, 94200, Ivry sur Seine (8 euros).

- Dans son numéro de janvier-février 2004, la revue de L'APPEP (Association des Professeurs de Philosophie de l'Enseignement Public) publie un dossier spécial" Réflexions sur l'enseignement de la philosophie ". Après l'adoption du programme français de terminale pour les séries générales, c'est l'occasion de faire part des acquis de l'association en la matière. On y trouvera donc des interprétations du nouveau programme, et des articles classiques sur la dissertation, le sujet-texte, les sujets du baccalauréat, les corrections et notations...Une synthèse de la tradition pédagogique de l'enseignement philosophique français.

À commander à Mlle Souriau, 70 rue des chantiers, 78000, Versailles (8 euros).

- Dans un genre fort différent, Écrire pour rire - Oui, mais comment ? de H. Lethierry, L'Harmattan, 2002 (14 euros).

Professeur de philosophie à l'IUFM de Lyon, et spécialiste de " géloformation " (du grec gelao, rire), celui-ci propose, dans la lignée des ateliers d'écriture, de nombreux exercices humoristiques, dont nombre peuvent fournir, par leur orientation, des formes diversifiées et percutantes d'écriture philosophique, tant en terminale qu'en amont avec les enfants, et en aval du cursus scolaire avec des adultes.

- Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire - L'écrit et l'oral réflexif, de J.C. Chabanne et D. Bucheton, PUF, 2002 (23 euros).

Une contribution essentielle, qui montre à quel point tout un courant de la didactique du français est proche des pratiques langagières à visée philosophique : il ne s'agit pas simplement de parler, mais d'un oral " réflexif " : " On parle parce qu'on pense, et non l'inverse " (p. 11). Les développements sur la " réflexivité " sont éloquents. Il s'agit aussi de " se construire " (cf le courant de J. Lévine). Témoin le chapitre de J. Caillier (p. 53 à 92), où il analyse une séquence réflexive avec l'album de jeunesse Yacouba...

- Compte-rendu intéressant d'une expérience avec de jeunes enfants : " Oser parler de la vie et de la mort avec de jeunes enfants - Trois années d'expériences à l'école maternelle ", par F. Denizart, présidente de l'AGIEM de l'Aisne, in Grandir et vieillir. Le défi du 3ie millénaire, la Fondation Nationale de Gérontologie (coord. Forette et Arfenx-Vaucher), 2000.

- Pour ceux qui travaillent sur les mythes avec les élèves, un éclairage psychanalytique de plusieurs mythes, dont celui de Gygès, le phantasme du pouvoir absolu : La psychanalyse à coup de marteau,J.B. Paturet, Eres, 2004.

- Et pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances en philosophie : M. BRIMBERT VANDENHENDE, Voyages en philosophie, Espaces de libertés (coll. Laïcité), Belgique, 2002 (24,50 euros). Préface d'Ilya Prigogine. Ces "Voyages" emmènent sur les chemins de la pensée, vers les grandes destinations philosophiques : l'homme, le bonheur, le sens de la vie, le libre arbitre, société et politique, connaissance et vérité, le temps, l'éthique... Autant d'itinéraires balisés par les grands maîtres de la pensée occidentale, qui guident le parcours métaphysique en quête de vérité. Si Epicure propose le bonheur des plaisirs mesurés, Erasme exalte "sa" folie, tandis que Marcuse récuse la raison... À Pascal qui s'interroge sur le sens de la vie, Nietzsche affirme celui des valeurs morales du "surhomme", et Camus, la morale de la révolte. La liberté ? Bachelard en trouve la source dans le refus ; Spinoza dénonce le carcan des croyances et des préjugés ; et Sartre exhorte l'homme à affronter la fatalité de sa liberté ! Ainsi Michel Serres et Saint Augustin, Prigogine et Epictète, Freud et Russell ouvrent des pistes fécondes de réflexion et de découvertes.

Diotime, n°22 (07/2004)

Diotime - Publications