Informations et publications

Colloque sur les nouvelles pratiques philosophiques

Michel Tozzi

Le deuxième colloque sur les nouvelles pratiques philosophiques s'est tenu au CRDP de Rennes les 22 et 23 mai 2002, avec plus de 120 inscrits, une majorité de praticiens du premier degré et de collèges, et quelques professeurs de philosophie, surtout d'IUFM.

Le Recteur avait tenu à venir saluer les acteurs de ces innovations. J.-P. Gabrielli, Directeur du CRDP, ouvrait la séance en s'interrogeant sur le sens du développement de ces pratiques, en amont de la terminale et dans la cité. A. Beretetsky pour la fondation 93, animateur de la première table ronde, posait la question de la " philosophicité " de ces pratiques. F. Galichet, professeur d'université en philosophie, soutenait qu'elles l'étaient moins par leurs objets, leurs démarches ou même leur finalité que par l'audace d'aborder la philosophie avec les enfants, en leur reconnaissant le droit et la capacité à philosopher. A. Pessel, Inspecteur général de philosophie honoraire, montrait que l'expérimentation de la philosophie en Lycée professionnel, outre l'égalité de traitement pour leur baccalauréat que revendiquaient V. Caruana, professeur dans l'expérimentation, et D. Martz, Directeur du Cabinet du Recteur de Reims, posait les problèmes de fond de l'enseignement philosophique que l'on n'osait poser ailleurs. M. Tozzi rappelait que nous n'avons guère de pratiques sociales de référence d'une discussion philosophique orale nombreuse dans la tradition philosophique pour didactiser la discussion à visée philosophique, et qu'il fallait donc innover, ce qui interrogeait sur l'âge du philosopher, la place de la discussion dans l'apprentissage du philosopher, et le lien entre philosophie et démocratie à l'école et dans la société.

Deux demi-journées étaient consacrées à des ateliers divers.

- Une séquence de présentation de pratiques dans le premier degré, de la maternelle au CM2, au collège, en Segpa, avec des handicapés, dans des établissements expérimentaux, en LP et en prison...

- Deux séquences de mise en situation puis analyse, à la manière de Lipman (S. Brel, M.S. Prugne), selon le protocole de l'équipe Lévine (V. Schütz), avec le dispositif d'A. Delsol, la " méthode de l'intervenant " de J.-F. Chazerans, la " maïeutique " selon O. Brenifier, la méthode des dilemmes moraux de Kölberg avec C. Legros. La possibilité de vivre deux situations permettait des comparaisons instructives sur leurs présupposés.

- À un autre moment étaient proposés trois ateliers autour de thèmes distincts: " Faut-il être un spécialiste pour mener une pratique philosophique? ", où était notamment abordé le problème de la formation; " L'enjeu des pratiques philosophiques dans la cité ", autour surtout des cafés-philo (la veille au soir un café-philo avec deux styles différents d'animation avait été proposé); et " Le point sur les recherches " concernant toutes ces pratiques: sur une quarantaine de participants, vingt et un firent part de leurs travaux, du mémoire professionnel à la thèse en passant par la recherche-action ou formation, le mémoire de maîtrise ou le DEA. Preuve qu'il existe en France un pôle de recherche sur la question. Le colloque fut l'occasion de lancer la recherche ci-après pour l'année en cours.

Une dernière table ronde enrichissait les apports: C. Legros, inspectrice de morale laïque belge rendait compte des quinze ans de travaux et recherche en pédagogie de la morale diffusés par Entre-vues, à un moment où l'on introduit la philosophie dans le cours de la 6e à la terminale; G. Guilpain résumait les innovations pédagogiques du secteur philo du GFEN en classe terminale et première depuis dix ans, publiés dans Pratiques de la philosophie; R. David définissait " l'élémentaire en philosophie ", tel que mis en oeuvre au CLEPT de Grenoble, de la 6e à la terminale.

Le réseau constitué lors du premier colloque en 2001 s'est encore élargi.

Banque de données sur www.pratiques-philosophiques.net

Recherche ci-dessous par le biais de la liste de diffusion du site.

Pour y participer, contactez:

francois.chazerans@ac-poitiers.fr

ou

michetozzi@aol.com

À l'occasion du 2e colloque sur les nouvelles pratiques philosophiques des 22 et 23 mai 2002, deux recherches sont proposées sur la discussion à visée philosophique à l'école primaire et au collège.

1. Le rôle du maître dans les pratiques de discussion " philosophiques "

- Son rapport au pouvoir, au savoir, à la parole, au sens de l'école dans la mise en oeuvre de ces pratiques.

- Les fonctions, statuts, postures, places, positions qu'il est amené à tenir, au niveau pédagogique et didactique, théorique et praxéologique, déontologique et éthique.

- Les démarches et dispositifs, procédures et processus qu'il met en place, les supports, outils, techniques qu'il utilise à cet effet.

- Les conséquences de telles pratiques sur la construction et l'évolution de son identité professionnelle, en particulier dans le processus enseignement-apprentissage et sa mission de socialisation.

2. Le questionnement des élèves dans les pratiques " philosophiques "

- Relevé méthodique des questions d'enfants et d'adolescents qui émergent dans la classe, et description du contexte précis dans lequel elles émergent.

- Esquisse d'une typologie de ces questions en fonction de leur contexte d'énonciation, du contenu des interrogations et de la formulation de ces questions.

- Analyse des effets sur l'enfant, le groupe et le maître de cet espace ouvert pour et par les élèves dans la classe, en particulier en matière d'apprentissage et de socialisation.

Actes du 1er colloque 24/25-04-2001 à l'INRP

" Nouvelles pratiques philosophiques en classe: démarches et enjeux "

CNDP-CRDP de Rennes, 2001. 15 euros.

Colloque sur les 10 ans de cafés-philo Novembre 2002

Les 23 et 24 novembre prochains, se tiendra le troisième colloque international des cafés-philo sur le thème:

" Ouverture et recherche de sens "

à Noisy le Grand (93), Espace Michel Simon, 36 avenue de la République. Organisé par l'Agora 93 avec le concours de diverses revues, dont Diotime - L'AGORA, il réunira des animateurs de cafés-philo de différents lieux (France, Pays-Bas, États-Unis...).

La première journée se déroulera sur le thème:

" Une autre façon de philosopher: le je et le nous "

avec des débats introduits par Dries BOELE (Pays-Bas),

Gunter GORHAN (Autriche-France),

Yannis YOULOUNTAS (Grèce-France).

En soirée, trois cafés-philo animés simultanément et respectivement par

Oscar BRENIFIER,

Jean-François CHAZERANS et

Pascal HARDY.

La seconde journée aura pour thème:

" Conceptualisation et recherche du sens "

avec un forum le matin et des débats introduits par

Bernard ROY (États-Unis) et

Michel TOZZI (France).

Ce colloque est ouvert à tous: animateurs, enseignants, journalistes, chercheurs, participants ou simples curieux...

Pour les deux jours: tarif normal 13 Euros - tarif réduit 9 Euros.

Pour tout renseignement: Tél.: 01 43 04 46 37 ou http://agora81.free.fr

Diotime, n°15 (07/2002)

Diotime - Colloque sur les nouvelles pratiques philosophiques