Informations et Publications

Informations et publications

Informations

Sur le blog de " philoCité dans la caverne ", on trouve plein d'outils pratiques et gratuits pour des ateliers philo :https://www.philocite.eu/blog/

On trouvera des entretiens d'une vingtaine de minutes réalisés par les Francas sur YouTube :

* Interview de François Galichet Graines de philo - Intervention "Histoire de la pensée philosophique" - YouTube

* Interview de Jean-Charles Pettier Graines de philo - intervention "l'empathie" - YouTube

* Interview de Myriam Mekouar Graines de philo - intervention "expérience de DVDP dématérialisée" - YouTube

On trouvera les interventions au Colloque de l'Unesco sur les NPP de : Max Hardt (20'), "Le temps d'entrer en philosophie : l'exemple de Descartes" et Malika Temmar (20'), "Les philosophes et les questions d'actualité".

Communications, Max Hardt et Malika Temmar - YouTube

Sur le site ÉPhiScience, voici un jeu philosophique qui ne manque pas d'intérêt, téléchargeable au format PDF(5,18Mo)..

Et si lire un texte de la tradition philosophique devenait une aventure parsemée d'épreuves mêlant dessin, mémorisation, devinette, traduction ironique, métaphores fantasques et biographie imaginaire  ? En nous donnant à voir une multiplicité d'accès ludiques à un même texte philo pourtant exigeant (ici un extrait du Prince de Machiavel), Anne Staquet (Université de Mons, Belgique) nous fournit non seulement 9 outils pour le prix d'un, mais aussi une méthode qui les relie en une seule "chasse aux trésors", organisée en ateliers de 4 ou 5 élèves. Histoire de ne pas tout à fait oublier qu'il fut un temps où travailler en groupe en présentiel était possible et même souhaitable...

Document (format PDF) : Chasse au trésor ou comment rendre la lecture philosophique ludique (philocité)

Une interview intéressante de Alexandra Ibanès sur sa pratique de 20 ans d'ateliers philo sur RCFRadio : Alexandra Ibanès présente : La philo a l'école primaire (rcf.fr)

Vidéographie de Michel Tozzi

Présentation de la philosophie avec les enfants. Emergence, enjeux, intérêt, méthodes... : Michel Tozzi introduction a la philosophie avec les enfants - youtube

* Abécédaire de la philosophie avec les enfants (avec Johanna Hawken) : La PHILO POUR ENFANTS de A à Z: 26 vidéos pour comprendre avec Michel TOZZI, par Johanna HAWKEN - Site de labophilo ! Vous trouverez ci-dessous la transcription écrite de cet entretien au format PDF : Document (format PDF) : Petit abécédaire de la philosophie pour enfants

* 5 courtes vidéos sur la philosophie avec les enfants : Entretien sur la philosophie avec les enfants (Vidéo) | Philotozzi

* Vidéo Tozzi-Galichet sur conceptualiser (nov 2020 colloque NPP) (25') : Une nuit avec les philosophes - Conceptualiser philosophiquement le temps avec Michel Tozzi (NPP) - YouTube La chaine Unesco où elle est postée : Late Night with Philosophers (2020) - YouTube

* Philo pour enfants pour Alain Houfort (Amérique centrale et du sud) (1h28) : Conférence Michel Tozzi - YouTube

* Entretien avec Réseau Canopé sur le thème "Débattre, une pratique à maîtriser pour former un citoyen éclairé et critique" (25') : TOZZI_WEBINAR_ATELIER31 - PeerTube Temporaire de l academie de Montpellier (education.fr)

* Présentation des ouvrages de Michel Tozzi sur la philosophie avec les enfants (video Réseau Canopé, 5') : BIBLIO_COMMENTEE_TOZZI - PeerTube Temporaire de l'academie de Montpellier (education.fr)

* "Pourquoi des règles  ?" dans un CM2 (15') : Pourquoi des règles ? DVDP animée par Michel Tozzi (extraits) - YouTube

* Entretien-analyse avec Romain Jalabert à la suite d'une DVDP sur le thème "Pourquoi des règles  ?" (10') : Entretien avec Michel Tozzi après la DVDP "Pourquoi des règles ?" - YouTube

* La différence en CM2 (36') à l'Unesco : DVDP LA DIFFERENCE TOZZI MICHEL ECOLE LA SOURCE MEUDON CM2 2010 11 18 NPP UNESCO EXTRAIT 36 MIN - YouTube

* Croire et savoir en CM2 à l'Unesco (1h15) : VERSION INTEGRALE DVDP CROIRE ET SAVOIR TOZZI MICHEL ECOLE LA SOURCE CM2 2016 NPP UNESCO - YouTube

* Présentation de PhiloJeunes (Programme franco-québécois de prévention de la violence) (17') : MICHEL TOZZI PRESENTATION PROGRAMME PHILOJEUNES - YouTube  :

* L'atelier philo à l'Unesco (5') : Philosopher à l'école primaire : la méthode Tozzi - YouTube

* Comment organiser un débat  ? (2'30)  : 5 minutes avec... Michel Tozzi, philosophe - Débattre - Michel Tozzi, philosophe - Comment organiser un débat  ? sur Vimeo (vimeopro.com)

* "Est-ce que le mythe fait penser  ?" (46') : Michel Tozzi, Est-ce que le mythe fait penser  ? - YouTube

* Graines de philo sur la pop philosophie et philosopher sur un objet (25') : 2020SalonsPhiloFrancasTozziPopPhilo - YouTube

Publications

Les Cahiers pédagogiquespublient un numéro numérique sur Le débat en classe (n° 56, janvier 2021) : Le débat en classe : modes d'emploi - La librairie des Cahiers pédagogiques (cahiers-pedagogiques.com)

Philéas et Autobule - Les enfants philosophes [8-13 ans] : Philéas & Autobule - Accueil (phileasetautobule.be)

N° 71, oct.-nov. 2020 : " C'est quoi, le futur  ?".

N° 72, déc. 2020-janv. 2021 : " L'argent, pourquoi ça compte  ?".

N° 73, fév-mars 2021 : " Se camoufler, ça cache quoi  ?".

"Comme le caméléon à la peau bariolée, l'espionne en mission ou le soldat dans son treillis, nous cherchons parfois à nous camoufler. Le camouflage peut nous dissimuler, nous protéger, surprendre ou même séduire ! À l'heure du "tracing" et de la vidéosurveillance, serait-il un moyen de recouvrer un peu de liberté  ?

Alors se camoufler, qu'est-ce que ça change  ? Le corps  ? Les apparences  ? L'identité  ? Est-ce risquer de devenir un·e autre  ? De disparaître  ? Est-ce un moyen de révéler son vrai visage  ? Faut-il vivre caché·e pour vivre heureux  ? Pourquoi se fondre dans le décor, dans la nature ou dans la masse  ?".

Le canard des enfants philosophes [5 à 12 ans]. le Canard des enfants-philosophes - un journal fait par et pour les enfants (et les parents) (canardphilo.art)

Un journal réflexif et créatif, qui a démarré en visio pendant le 1er confinement, fait par et pour les enfants (et aussi pour les parents).

Hiver 2020, n° 1. Abonnement un an, 4 numéros : 24 euros.

Philosopher par le dialogue, Quatre méthodes, PhiloCités, Vrin, col. "Pratique philosophique", 2020

"Défendre une philosophie qui s'apprend et se vit dans et par le dialogue s'inscrit au sein d'un projet plus vaste et longtemps négligé : celui d'une philosophie pour tous. Ce manuel, en interrogeant les difficultés inhérentes à un tel projet, entend aider à les surmonter. L'équipe de PhiloCité ouvre les coulisses de ses ateliers et de ses formations pour présenter quatre méthodes d'animation philosophique. Elles se distinguent tant par les dispositifs qu'elles proposent que par les principes pédagogiques sur lesquels elles s'appuient et les définitions du "philosopher" qu'elles véhiculent : la "Communauté de Recherche Philosophique", la "Discussion à Visée Démocratique et Philosophique", l'"Atelier de Réflexion sur la Condition Humaine" et la "réfutation socratique". En vous accompagnant dans cette tâche sans fin, nous entendons contribuer à promouvoir la philosophie comme une pratique à la fois vivante, orale et collective".

La philo à l'école primaire, Alexandra Ibanès, L'Harmattan, 2020.

A l'occasion de ses 10 ans, la maison d'édition Les Petits Platon publie un 31e titre : Ainsi parlait Nietzsche !où le gai savoir est mis à l'honneur, pour faire découvrir à toutes les générations comment la volonté peut nous libérer des fausses idoles, de nos craintes et nos rancoeurs ! Nietzsche prône une pensée libre. Son courage solaire invite ses lecteurs à se dresser contre les idéaux au rabais et les morales rances pour créer de nouvelles valeurs. On découvre toute la puissance de la pensée nietzschéenne du Surhomme : comment gravir des montagnes, être légers comme des danseurs de corde et des créateurs joyeux comme le sont les enfants.

On peut ainsi voyager à travers les scènes oniriques de la mythologie zarathoustrienne grâce à la plume puissante de Nathalie et Christophe Prince ainsi qu'aux illustrations envoûtantes de Yann Damezin.

La philosophie avec les enfants : pour une pédagogie sensorielle (20 euros), Édition Lucas-Lambert, collection "Didac-philo", 2020.

Johanna Hawken travaille depuis 2009 sur l'éducation à la pensée philosophique des enfants de cinq à seize ans et dirige la Maison de la philo de Romainville. Elle a précédemment publié La philo pour enfants expliquée aux adultes, Temps présent, 2019, et 1,2,3... pensez ! Philosophons les enfants ! Chronique sociale, 2019.

Depuis une cinquantaine d'années, la philosophie n'est plus seulement réservée au lycée et à l'université?: elle est entrée à l'école, dès l'âge de cinq ans. Dans le monde entier, sa pratique s'est développée auprès des enfants et des adolescents, portée par la volonté de faire éclore les capacités à penser, à dialoguer, à raisonner, à chercher du sens. Pour cela, de multiples méthodes, dispositifs et outils pédagogiques sont apparus, qui sont présentés ici. Ce livre propose une approche nouvelle de la philosophie avec les enfants, une pédagogie sensorielle qui permet de faire découvrir le monde de la philosophie par les sens, la mise en acte, la mise en corps. Pour enseigner la philosophie aux plus jeunes, il ne suffit pas de solliciter la parole et la pensée?: cela exige une mise en scène sensible, des objets symboliques, des exercices corporels, des supports matériels manipulables. Autant d'éléments qui permettent aux enfants et aux adolescents de comprendre et de mémoriser les principes de la philosophie. À partir d'une pratique professionnelle et d'un engagement personnel mettant en situation, depuis des années, la philosophie avec les enfants dans l'enseignement et l'éducation (écoles, collèges, médiathèques, centres sociaux), l'auteure donne ici à partager une expertise que tout enseignant pourra s'approprier.

François Galichet publie un bel ouvrage : Qu'est-ce que l'art  ?(Illustration David Vanadia).

On peut y réfléchir ensemble sur les questions suivantes :

- Pourquoi certains tableaux nous plaisent et d'autres non  ?

- Tout le monde se fait-il la même idée sur ce qui est beau et sur ce qui est laid  ?

- Comment faire la différence entre le beau et le laid  ?

- Comment définir une belle oeuvre d'art  ? (Est-ce une oeuvre harmonieuse, équilibrée, heureuse, apaisante...  ?)

- Quelle différence fais-tu entre "beau", "joli", "agréable", "élégant", "sublime"  ?

- Comment définir une oeuvre laide  ? (Est-ce une oeuvre disproportionnée, chaotique, grossière, vulgaire...  ?)

- Peut-on imaginer une belle peinture qui représenterait un visage laid  ?

- Une peinture laide mais intéressante, est-ce de l'art  ?

- Qu'est-ce qui fait qu'une oeuvre est intéressante  ? Est-ce son originalité  ? La forte impression qu'elle nous donne (impression de grandeur, de vérité...)

- Peut-on dire que l'artiste est à la recherche de la beauté  ?

- Que cherche-t-il d'autre  ? Que cherche-t-il à nous montrer  ?

- Voit-il quelque chose que nous ne voyons pas  ? Qu'est-ce que cela pourrait être  ? Une idée  ? Une émotion  ? Une autre réalité  ?

- Pourquoi certaines oeuvres nous touchent-elles plus que d'autres  ?

- Pourquoi avons-nous du mal parfois à expliquer ce que nous voyons  ?

- L'artiste peintre est-il capable de faire comprendre sans les mots  ?

- L'art peut-il nous aider à vivre mieux  ? à être plus heureux  ?

Pour réfléchir seul :

- Que t'inspire le soleil  ? Fais-en un dessin original d'artiste !

- Fais une liste des idées que les artistes peuvent nous donner à voir (la liberté, la justice, l'amour, l'espérance, le malheur...)

- Avec un bout de tissu bleu et un autre blanc, déguise-toi en Jeune fille à la perle de Vermeer ou bien tente de reproduire la pose de Rembrandt riant. Et fais-toi prendre en photo.

- Cherche la photo d'une oeuvre qui te touche particulièrement et explique pourquoi aux autres.

Le Pôle philo du centre Laïcité Brabant wallon publie les Actes des Rencontres 2001-2010, téléchargeable au format PDF ici(3 Mo) ainsi que le Recueil des Actes des Rencontres 2010-2020, PDF(3 Mo).

La rubrique Articles | Laïcité Brabant wallon (calbw.be) continue de s'étoffer et toujours plus de Fiches d'animation | Laïcité Brabant wallon (calbw.be) (avec un recueil prévu pour septembre 2021).

Je dessine en philosophant - À la recherche des mots émotions, Evelyne Odier, Chronique Sociale, 2020.

Il s'agit ici d'anticoloriages graphiques et philosophiques. La petite histoire racontée ici permet de mettre des mots sur des émotions, des ressentis et des valeurs, pour en discuter, pour chercher comment vivre de façon harmonieuse. Compléter ce livre, c'est dessiner de façon ludique et créative, mais c'est également s'exprimer, écrire et réfléchir dans le cadre de petits ateliers philo.

George Ghanotakis a écrit un livre Growing Up Wise. Nicole Decostre travaille à sa traduction.

Titre français : À l'école de la sagesse, nouveau paradigme d'éducation par la pratique de la philosophie avec les enfants

Brève description de l'attrait du livre pour un public francophone : " Les étudiants, les enseignants, les formateurs et les chercheurs en didactique du philosopher trouveront dans ce guide théorique et pratique les fondements historiques, pédagogiques, psychologique et philosophiques de l'approche Philo pour enfants (PPE) pour mener des discussions à visée philosophique en classe et promouvoir l'esprit critique, la pensée complexe multidimensionnelle, la discussion réglée par des critères, la créativité et le sens moral et civique des jeunes. Sous l'éclairage d'un atelier inédit du professeur Lipman en discussion avec différents experts du monde de l'éducation émanant de multiples approches, le livre présente pour la première fois M. Lipman en action cernant les enjeux de la pratique philosophique des jeunes en donnant des exemples concrets, des supports et des stratégies pour construire la "communauté de recherche philosophique en salle de classe" pour mieux préparer les citoyens du 21e siècle.

On trouve dans cet ouvrage des réponses claires et précises aux 150 thèmes abordés pour la pratique philosophique, couvrant notamment : les différentes étapes du philosopher de la maternelle au collège, la progression dans les apprentissages, la méthode d'animation, l'utilisation des romans et du matériel didactique. Il présente des informations précieuses sur des expérimentations utilisant des mesures d'évaluation qui ciblent les habiletés de pensée et les compétences de base en français, mathématiques et sciences, offrant un support pour alimenter la pratique sur le terrain, les manières d'enseigner et d'apprendre. "

GFEN Dijon, Former à la problématisation - Quand (re)chercher est indispensable à tout apprentissage, Chronique sociale, 2020.

Les coauteurs de cet ouvrage appartiennent à un groupe de travail associant des formateurs et des formateurs de formateurs au sein de l' Institut Henri Wallon du GFEN (Groupe dijonnais). La finalité de ce groupe de recherche est d'identifier les problèmes que rencontrent les formateurs dans leur pratique professionnelle, de les analyser et de commencer à concevoir des réponses. Réponses qui seront expérimentées avec leurs publics puis formalisées dans un écrit socialisé.

L'objectif de cette publication du GFEN Dijon est de conceptualiser l'acte de problématiser, d'en percevoir la nécessité, d'en éclairer le sens et de proposer des modalités susceptibles d'aider les étudiants à s'approprier cette compétence indispensable à leur réussite. Cependant il ne s'agit pas de se limiter à la seule pratique professionnelle, la problématisation étant une activité indispensable à toute action sur le réel et à toute vie dynamique.

- Comment définir le terme de problématisation pour former les étudiants de manière homogène, cohérente  ?

- Comment voir la problématisation dans le cadre de la rédaction d'un mémoire professionnel (origine des difficultés rencontrées) et au-delà  ?

- La conceptualisation s'intègre-t-elle dans la problématisation et si oui, comment ?

- Comment passer d'un questionnement professionnel à une problématisation ?

- Comment réaliser des liens entre la problématisation et le développement professionnel ? La problématisation serait-elle vue comme un exercice de style pour la rédaction du mémoire ?

- Faut-il prendre conscience que l'on problématise pour que la problématisation soit reconnue, existe ?

- Problématiser c'est comprendre un système, ce n'est pas linéaire. Serait-ce un conflit de systèmes (système de représentations et système du réel) ?

- Problématiser serait-ce individuel  ? Collectif  ? Les deux ?

Pratiques de la philosophie N° 13. Dossier Sexe, genre et philosophie - Enseigner la philosophie : analyses, expériences, perspectives, automne 2020.

"Chaque année notre groupe de travail, le secteur philosophie du GFEN, choisit un thème avec, comme horizon, l'élaboration d'un stage à la fin de l'été. Parfois le choix s'avère déchirant. Il fait l'objet de débats, d'hésitations, voire de votes. D'autres fois il s'impose. Ce fut le cas de la thématique du genre : effet de l'affaire Weinstein et du mouvement #MeToo  ? Sans doute cet embrasement sociétal a-t-il joué. Mais pas seulement. Depuis longtemps cette question était présente et ressurgissait régulièrement. Il a fallu plus de dix ans pour que cette éventualité se transforme en une évidence, à l'image de ce qui s'est passé pour notre société. Depuis des décennies, des mouvements et associations féministes portent les problèmes des inégalités sociales, économiques, culturelles de genre, analysent les rapports de pouvoir entre les sexes et, au sein de chaque groupe sexué, mettent à nu les rouages de la domination masculine, décrivent et dénoncent les violences sexistes et sexuelles. Depuis les années 2000, les études universitaires de genre se sont développées dans toutes les disciplines ; elles ont progressivement fait connaître le travail déjà effectué par le passé, en étudiant notamment l'histoire des femmes et des féminismes. Elles ont examiné l'épistémologie de leurs disciplines en décrivant les impensés masculinistes, elles ont construit de nouveaux objets de recherches. De nombreux articles ont été publiés, les colloques se sont multipliés, des rayons femmes, puis genre, puis intersectionnalité, ont vu le jour dans presque toutes les librairies et n'ont cessé de s'enrichir. Parallèlement est née la troisième vague du féminisme, celle-là même qui a porté le mouvement #metoo. Ce travail universitaire et militant de longue haleine a porté ses fruits. Il a rendu progressivement visible une cause et une problématique que le système patriarcal a toujours cherché à invisibiliser, système qui a également produit ses effets dans les mouvements les plus révolutionnaires, les plus engagés socialement, au sein des militances de gauche, y compris dans les mouvements d'Éducation nouvelle. Mais rien n'est définitivement acquis : l'histoire révèle qu'à plusieurs reprises le féminisme a porté en des termes radicaux des combats qui, cependant, ont continué à être minorés dans la société.

Alors quel rôle pour la philosophie ? Tout au long de ce stage, nous avons souhaité montrer en quoi penser les rapports de sexe et de genre suppose une maîtrise conceptuelle. Afin de donner des repères solides aux élèves, d'éviter des malentendus ou les séductions de théories mal assimilées, il nous faut les mettre au travail sur les notions d'égalité, d'identité, de similitude, de pouvoir, de désir, mais aussi sur des textes scientifiques, littéraires, historiques et philosophiques. Le champ est immense. Les philosophes l'ont peu défriché et la plupart d'entre eux ont pratiqué le déni ; le discours philosophique leur a semblé au-dessus ou au-delà des querelles de genre. Il n'en est rien pourtant et le trouble s'est installé dans notre discipline, porté par des voix s'élevant de la société civile et nous invitant à modifier nos pratiques : nous sommes de plus en plus nom-breuses.eux à user d'une langue épicène, à ne plus utiliser sans sourciller le concept d'homme, à faire lire certaines autrices ainsi que des textes critiquant l'asservissement des femmes ... Et puis les élèves sont là dans leur diversité, curieuses.x, informé.e-s ou rempli.e-s de préventions et de certitudes : quand certain.e-s revendiquent leur transsexualité ou participent avec enthousiasme à des initiatives antisexistes, d'autres refusent de parler du corps, ou déclarent tolérer les homosexuels malgré leur anormalité. C'est alors que les enseignant.e-s de philosophie aux côtés de leurs collègues d'autres disciplines ont une responsabilité : éclairer, rassurer, dénouer les conflits intérieurs, donner quelques repères pour aider les élèves à se penser et se construire en trouvant une place dans une société qui bouscule les identités et les normes. Ce numéro de Pratiques est presque totalement consacré à ces problématiques. Mais il présente aussi d'autres démarches et réflexions pédagogiques que nous soumettons à votre sagacité. Nous vous invitons à les découvrir, à les mettre en pratique à votre tour et à nous rejoindre dans nos joyeuses expérimentations. Car elles ne sont jamais figées dans le marbre" (Geneviève Guilpain).

Diotime, n°88 (04/2021)

Diotime - Informations et publications