International

Algérie - Des nouvelles sur les Ateliers de réflexion partagée (A.R.P). Du primaire au cycle moyen, en attendant le lycée...

Hamid Taguemout, Inspecteur de langue française - Enseignement Moyen

Des ateliers de réflexion philosophique ont été mis en place dans l'enseignement algérien. Cette innovation, impulsée par Danièle Dupin, qui a formé les responsables, avance sur le terrain...

La réussite considérable enregistrée dans la pratique effective des Ateliers de Réflexion Partagée (ARP), lors de leur mise en œuvre dans des écoles pilotes d'abord, puis dans l'ensemble des écoles du cycle primaire, a conduit à la généralisation de cette pratique innovante au cycle moyen, en tant qu'adjuvant dans l'apprentissage de l'éducation civique et de l'expression orale.

Aujourd'hui, l'enseignant-animateur voit l'école autrement, et son rapport avec ses élèves a bien changé. Affranchi de la réplication, plus soucieux des élèves en difficulté d'apprentissage, il s'interroge en interrogeant sa pratique et celles de ses collègues. La réflexion, le retour sur soi et le questionnement s'installent et prospèrent à pas de philosophie. Même les parents, de plus en plus demandeurs, s'intéressent à ces ateliers de discussions organisées.

La gestion de classe et les stratégies d'apprentissage sont souvent au cœur du débat, que ce soit dans les salles des professeurs, dans la cour ou ailleurs. Et c'est à qui fait mieux en classe : qui a le mieux piqué la curiosité des apprenants indifférents ? Qui a le plus libéré la parole des élèves rétifs ? "Le secret résiderait dans les questions posées en atelier", disent les uns. "Pas que ..." soulignent les autres...

Être ou ne pas être "bon animateur". Et s'il est question de questions ?

Susciter des réponses et libérer l'expression des élèves dépend, en partie, de l'interrogation. Un questionnaire judicieux élaboré en fonction du thème, du niveau, de l'âge et des attentes des apprenants, favoriserait la construction aisée du sens et des différentes impulsions. Mais un assortiment de questions ne peut, à lui seul, garantir une bonne animation. Il y va aussi et surtout de la façon de faire de l'enseignant qui peut donner du punch, de l'originalité et de l'éclat aux différents échanges.

Ces stratégies d'animation s'apprennent, On peut se les approprier. Le bon sens et les bonnes manières s'acquièrent aussi par les apprenants, grâce à l'éducation à la citoyenneté basée sur l'écoute attentive, le respect et le vivre ensemble en paix. Mettons-nous au travail !

L'"Arbre - A.R.P", planté à titre symbolique dans une école pilote à Oran, à l'occasion de la mise en œuvre des Ateliers de Réflexion Partagée, se porte à merveille et vous salue. Il croît bien avec nos enfants et nos enseignants qui le voient mûrir.

Diotime, n°87 (01/2021)

Diotime - Algérie - Des nouvelles sur les Ateliers de réflexion partagée (A.R.P). Du primaire au cycle moyen, en attendant le lycée...