Editorial

Editorial du n° 84

Michel Tozzi, Rédacteur en chef

Avec la réforme du lycée, les élèves de première ont pu choisir à la rentrée 2019 une nouvelle option HLP (Humanités, littérature et philosophie). Il y aura à l'examen "deux questions portant sur un texte relatif à l'un des thèmes du programme de première. L'une des questions, intitulée "question d'interprétation", appelle un travail portant sur la compréhension et l'analyse d'un enjeu majeur du texte. L'autre, appelée "question de réflexion à partir du texte", conduit le candidat à rédiger une réponse étayée à une question soulevée par le texte". C'est un enseignement interdisciplinaire, en philosophie et français, qui, par sa nouveauté, devra être didactisé... C'est la première fois qu'en France la philosophie fait officiellement son entrée en première. A quand la seconde, puis le collège ?

Ce numéro est représentatif des Nouvelles Pratiques Philosophiques (NPP). On y trouvera par exemple une expérience de philosophie en prison, ce que la philosophie peut apporter au management dans l'Éducation nationale, l'ouverture au Collège International de philosophie d'une recherche sur l'enseignement de la philosophie et sa formation, l'évocation de formes culturelles différentes de la discussion "philosophique" (la disputatio au Moyen Âge, la palabre africaine et le débat tibétain), la question du débat sur l'égalité des sexes, une boite à outils pour enseigner l'éthique, des échos du colloque de la Chaire Unesco de philosophie avec les enfants (Genève) à propos du 30e anniversaire de la Convention des Droits de l'enfant, et qui portait sur les relations entre philosophie et démocratie. Nous compléterons ces échos dans de prochains numéros.

Diotime, n°84 (04/2020)

Diotime - Editorial du n° 84