Chaire Unesco de Philosophie avec les enfants

18es Rencontres internationales sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques (NPP) - 23 et 24 novembre 2019 - Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education de l'Université de Genève

Thématique du colloque : "Philosophie et démocratie"

Document (format PDF) : Programme du colloque

Chantier croisé PhiloPratique - Philoformation

Coanimé par un groupe de recherches belge en didactique de la philosophie :

  • Gaelle Jeanmart, Université Catholique de Louvain-La-Neuve et Université de Liège ;
  • Anne Herla, Université de Liège ;
  • Odile Gilon, Université Libre de Bruxelles ;
  • Anne Staquet, Université de Mons-Hainault.

Il s'agira de travailler l'auto-défense intellectuelle/les ateliers de désintoxication à la langue de bois, dans la lignée du travail de Franck Lepage.Ce travail s'appuie sur une analyse critique du fonctionnement de nos démocraties assez peu directes et lieux de rapports de force puissants, - que la philosophie a pour mission de critiquer et déconstruire. C'est un versant qui ne devrait pas être absent d'une réflexion sur le lien entre NPP et démocratie. La version pacificatrice qui y est à l'oeuvre ne doit pas faire oublier qu'il faut parfois se défendre, ou dénoncer les manipulations dont nous sommes l'objet (manipulations du type : "Quand on ne veut pas changer les choses, on peut changer les mots pour les nommer").

Contacts :anne.herla@uliege.be ;annestaquet@yahoo.fr ; odile.gilon@ulb.ac.be ; gaelle.jeanmart@philocite.eu

Chantier croisé Philocité - École

Co-animé par :

  • Olivier Blond-Rzewuski, formateur, École Supérieure du Professorat et de l'Education, Université de Nantes,
  • Romain Jalabert, chargé d'enseignements aux Universités de Montpellier, Doctorat en cours sur la philosophie avec les enfants et les adolescents, Responsable d'un centre culturel à Narbonne,
  • Johanna Hawken, docteure en philosophie, responsable de la Maison de la Philo de Romainville, chargée d'enseignements à l'Université d'Amiens - Jules Verne,
  • Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l'éducation et en philosophie, formateur et professeur de philosophie à l'École Supérieure du Professorat et de l'Education de Créteil.

Argumentaire

Quel rapport entretient le projet de philosopher avec les enfants avec le projet démocratique ?

Faut-il postuler la démocratie comme une évidence ? Et que mettre derrière ce mot ? En faisant l'hypothèse qu'il y a consensus à ce sujet, toutes les méthodologies s'inscrivent-elles dans cette perspective ? Sont-elles "démocratico-compatibles" ? Un atelier philosophique est-il nécessairement un espace démocratique ? Parvient-il toujours à être et à rester démocratique ? Puis, il n'est pas certain que la philosophie elle-même existe dans une adéquation nécessaire avec la démocratie. Il est donc important de se questionner : philosophie et démocratie doivent-elles avancer main dans la main ? Au-delà de la question démocratique, la philosophie éveille-t-elle les pouvoirs politiques des enfants ?

Si philosopher avec les enfants, dans l'école et dans la cité, c'est les inviter à participer à une micro-société voulant être démocratique, à faire partie d'un espace de débat pluraliste, de réflexion critique, d'expression libre et légitime, dans les multiples lieux où la philosophie se développe, il s'agit alors de faire éprouver, dès le plus jeune âge, certaines puissances sommeillantes : le pouvoir de s'exprimer, le pouvoir de penser le monde, d'être un interlocuteur signifiant, de découvrir et de se frotter à des idées et problématiques cruciales pour toute société humaine. Tel est l'objectif de nombreuses méthodes visant à pratiquer la philosophie avec les enfants. Bien que tous les enfants ne fassent pas partie d'une société démocratique, il semble que la pratique philosophique vise certaines compétences démocratiques. Peut-on dire, alors, que la philosophie participe à l'éducation du citoyen en démocratie ? La discussion philosophique permet-elle d'expérimenter une pratique démocratique ?

Nous explorerons ces questions dans le Chantier croisé PhiloEcole-PhiloCité par divers moments, alliant perspectives théoriques et réalisations pratiques : ateliers philosophiques, communications, table ronde.

L'objectif est d'interroger le lien entre éducation philosophique et éducation démocratique, dans les cadres allant du plus scolaire au moins scolaire, de l'École à la Cité.

Les propositions pourront adopter plusieurs points de vue :

  • Point de vue pédagogique: présentation et analyse d'outils ou méthodes pédagogiques travaillant la question de la démocratie dans la pratique philosophique (dans la cité ou à l'école) ;
  • Point de vue philosophique: présentation et analyse des ancrages historiques qui nourrissent les pratiques philosophiques contemporaines dans leur visée démocratique ;
  • Point de vue empirique: présentation et analyse détaillée de pratiques philosophiques à visée démocratique expérimentées dans la cité ou à l'école ;
  • Point de vue didactique: présentation et analyse des compétences démocratiques visées et convoquées dans les pratiques philosophiques proposées dans la cité.

Dans le souci de nouer et d'entretenir un lien constant entre la théorie et la pratique, ces propositions devront nécessairement s'accompagner d'extraits et/ou de témoignages.

Contacts :philopourtous.romainville@gmail.com ;jean-charles.pettier@wanadoo.fr ; olivier.blond-rzewuski@univ-nantes.fr ; romainjalabert@yahoo.fr

Diotime, n°82 (10/2019)

Diotime - 18es Rencontres internationales sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques (NPP) - 23 et 24 novembre 2019 - Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education de l'Université de Genève