En classe et dans la Cité

Présentation actualisée d'ARP-Philo

Danièle Dupin de Saint Cyr, présidente d'ARP-PHILO

I) Historique rapide et principes généraux

L'association a, en 2017-2018, connu une accélération tant au niveau de son activité internationale que locale dans le sud-ouest, mais aussi nationale, avec le Mouvement Poursuivre. Le partenariat s'est intensifié et confirmé avec Poursuivre, l'OCCE, le cercle Condorcet 09, Coup de soleil Midi Pyrénées, Vie Nouvelle, ATSCAF31, AMPC Tunis, FOSE et Praxis Marrakech, AEP Tipaza.

Notre travail est centré sur la pratique philosophique en ateliers de réflexion partagée, de 5 à 95 ans, et sur la formation à l'animation d'ateliers de réflexion partagée à visée philosophique. En formation, tout part pour nous de la pratique et y revient avec des temps de métacognition et de conduite accompagnée. Les mises en commun d'expériences sont suivies de moments de théorisation et de visionnement avec débat de films montrant des expériences menées ailleurs ("Des enfants philosophent", " Ce n'est qu'un début", "Philosopher à l'école primaire"...) . Elles sont complétées par des réflexions de grands praticiens comme Michel Sasseville, Michel Tozzi et, plus récemment Frédéric Lenoir avec SEVE ou encore Oscar Brennifier. D'autres courants comme l'AGSAS sont aussi présentés.

En 2017 et 2018, le plus gros du travail en France s'est fait :

  • avec Nicole Talleux dans le nord de l'Occitanie, autour de l'école et des bibliothèques ;
  • avec Marie-Laure Dupin en Vendée et ailleurs, animation de moments philo et de formations ;
  • avec Danièle Dupin, rue Bayard dans les ateliers intergénérationnels, en lien avec Poursuivre national pour une session à St Jacut de la Mer puis à Sète.

Différentes rencontres et collaborations ont enrichi notre réseau, notamment en Algérie celle du Dr Malika Bendouda de l'Université de Tipaza et au Maroc l'implication de Said Bouibil, formateur des jeunes professeurs de philosophie à Marrakech et animateur d'ateliers de pratique avec PRAXIS.

II) Présentation de nos actions

A) Actions engagées par Danièle Dupin en France, ou plus largement validées par Arp-Philo

1 - Ateliers philo au 19 rue Bayard, une fois par mois, une vingtaine de personnes venues d'horizons divers (de Poursuivre, Vie Nouvelle, Coup de Soleil...) participent à l'un ou l'autre des ateliers proposés à midi ou le soir

Le local de l'ATSCAF a été utilisé en 2018 le jeudi à midi.

Les ateliers se déroulent régulièrement depuis 10 ans selon le principe suivant : le thème choisi est suivi tant qu'il intéresse, des textes supports de réflexion sont collectés et envoyés. Une question est choisie en début de séance. Le protocole est court ou documenté ou encore inventé-adapté, l'atelier est un laboratoire !

Accueil : l'atelier est ouvert, chaque membre peut inviter un ami, il suffit de prévenir. Ce qui renouvelle bien la participation tant en âge qu'en qualité et statut !

2 - Initiatives prises par des membres d'ARP-PHILO se référant à la formation reçue :

À St Orens, une association s'est créée : Phil'orens avec Françoise Merlin Godfroy. L'association Phil'Orens, depuis 6 ans, anime des ateliers philo pour les enfants dans les CLAE (Centres de Loisirs Associés à l'Ecole) de Saint-Orens et à la médiathèque (enfants de 7-10ans). Parallèlement, ont lieu des ateliers pour adultes, une fois par mois, à la médiathèque, ainsi que des conférences en lien avec notre objectif : "Penser par soi-même, pour soi-même, avec les autres sans jugement et dans le respect des différences". D'une année sur l'autre, l'intérêt et la participation s'accroissent, pour tous les âges, nous confirmant la nécessité d'approfondir notre recherche sur ces nouvelles pratiques philosophiques.

À Toulouse, au centre culturel Jean Rieux, avec Jacqueline Dussolin, JF Alleman, Michèle Begni et Daniele Trabet, qui animent des ateliers enfants et adultes. Les enfants sont issus de l'immigration pour la plupart et en difficulté scolaire souvent. Les ateliers Arp-philo, enfants-adultes ont commencé en septembre 2017. Michèle Begni nous a mis en contact avec la responsable de l'Economie sociale et familiale du centre culturel Jean Rieux, Sylvia Péchiné. Les ateliers adultes ont fonctionné par à-coups, mais pour les enfants c'est une fois par mois. Le protocole choisi est le protocole court avec pratiquement toujours un support écrit-image, souvent initié par Danielle Trabet. Notre collaboration est très enrichissante. Ces enfants sont scolarisés dans deux écoles publiques du quartier et ils sont tous d'origine étrangère. Leurs instituteurs nous ont dit avoir remarqué de nets progrès dans de nombreux domaines. Nous sommes en recherche de volontaires pour nous épauler.

2019 - Nouveauté une action en école maternelle s'amorce au centre-ville, grâce à l'intervention d'une grand-mère assidue aux ateliers de la rue Bayard, soucieuse de voir son petit-fils bénéficier avec sa classe et son école d'un atelier philo, ce qui est fait en co-animation entre Micheline Kouas et Danièle Dupin, c'est parti!

B) Actions engagées et suivies par Nicole Talleux en Occitanie Nord

1 - Des actions inspirées par les formations et l'accompagnement d'ARP Philo se poursuivent et prennent de l'essor dans le nord de l'Occitanie. C'est le cas de l'action Phil'osons commune à plusieurs départements de la région Occitanie-ouest, née grâce au travail des animatrices pédagogiques OCCE qui, après avoir été formées au protocole ARP-Philo, ont été poussées par cette envie de faire philosopher les élèves et de former les enseignants à la pratique d'animation d'ateliers philo. Ainsi, chaque année, un thème commun aux 4 départements est choisi et proposé aux classes. Les enseignants reçoivent des inducteurs (texte, image, vidéo...) et après avoir mené des ateliers sur le thème proposé, les classes envoient aux animatrices des "traces" qui sont recueillies et partagées avec les autres classes inscrites [voir en annexe l'article extrait de la revue Animation et Education publiée par l'Office Central de la Coopération à l'École (OCCE)].

ARP philo reste associé aux AD pour organiser chaque année des formations ou animations pédagogiques pour différents niveaux (débutants à expérimentés ...).

À noter qu'une formation Phil'osons est inscrite annuellement pour les étudiants en Masters (stage de 18h inscrit dans leur formation à l'ESPE sur la connaissance des associations proches de l'Ecole).

Rappelons aussi qu'ARP philo a établi une convention de Partenariat dans le Lot depuis 2015.

2 - Autre engagement fort pour ARP Philo dans le Lot : l'implication dans un projet de prévention contre les addictions avec la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et Conduites Addictives (MILDECA).

Ce projet, financé par la Préfecture du Lot, est porté sur le terrain par les infirmières scolaires et assistantes sociales et concerne tous les secteurs de collèges-écoles du Sud du Lot. L'objectif à travers les ARP est de développer les capacités à gérer les émotions "perturbatrices", de développer l'esprit critique, la capacité à s'écouter et la confiance en soi. Maîtriser aussi les outils de la Communication Non Violente et mettre en valeur la potentialité du groupe.

Ainsi des formations à l'animation d'ateliers philo ouvrant sur la CNV sont conduites depuis 2016 par ARP Philo auprès d'enseignants des premier et second degrés, de personnels infirmiers, assistants sociaux, psychologues d'orientation et réseau d'aide.

3 - Actions régulières en Médiathèque dans le Tarn et Garonne. Depuis 2016 des ateliers philo sont animés par NT en soirée 5 fois (par périodes scolaires) auprès d'un public multicatégoriel et multiâge

En projet pour Avril 2019, lancement d'ateliers philo dans une seconde médiathèque toujours dans le 82.

C) Actions engagées et suivies par Marie-Laure Dupin dans l'Ouest

(En Vendée mais aussi Loire-Atlantique et Deux Sèvres) avec l'association ARP philo-Ouest et l'entreprise MLD-Formation :

1 - Animations

Animation depuis 2013 de deux cafés philo mensuels en Vendée à Grues (en coanimation avec Jean Boisset) et à Luçon.

Animation mensuelle d'ateliers philo approfondis (2h à partir d'un support déclencheur) pour adultes à Nantes (44), à Luçon (85), à La Roche sur Yon (85), pour enfants ou intergénérationnels à Champsdeniers (79), et ponctuellement au collège d'Aizenay (85).

Animation de moments philo "événementiels" ancrés sur le territoire et en partenariat associatif par exemple : atelier philo intergénérationnel et interprofessionnel "Le regard de l'autre" dans la cadre de la semaine SISM (Semaine de la santé mentale) pour le GEM (Groupe d'Entraide Mutuelle) de Fontenay le Comte. Ciné débat pour enfants pour la CIMADE à La Roche sur Yon ou pour le festival de contes "Xclus" (Paroles solidaires avec les exilés).

Animation de "café causons" en association avec le café Repair dans le cadre d'un partenariat avec le centre social de Luçon.

2 - Formations

Les formations sont majoritairement à destination du personnel de l'Education Nationale. Interventions lors de forums pédagogiques ou dans le cadre d'animations pédagogiques de circonscription sur "La communication bienveillante" ou "Les ateliers philo". Participation à la Formation inter-degré Climat scolaire 2017 : "Ouvrons la parole aux enfants pour les aider à devenir élèves", en partenariat avec l'OCCE de Vendée. Le public concerné s'élargit : personnel de direction, CPE, mais aussi infirmières et médecins scolaires, psychologues, secrétaires, assistants d'éducation, personnel de service... Citons la formation des équipes éducatives dans des établissements primaires et secondaires de Vendée ("Entendre la différence" ; "Communication bienveillante") et des formations assurées à Canopé (Réseau de création et d'accompagnement pédagogiques) La Roche sur Yon : "La pensée créative", "Les ateliers philo", "La communication bienveillante".

Les actions de formation s'ouvrent de plus en plus vers le monde médico-social avec un intérêt marqué pour des thématiques comme la communication, le climat de groupe, la non-violence, la prévention... par exemple demande d'intervention pour la CAF de Vendée lors du forum RéaAP (Réseau d'écoute, d'appui et d'accompagnement des parents). C'est la MGEN avec le réseau PAS (Prévention, Aide et Suivi) qui a commanditée la formation des binômes référents climat scolaire (Directeurs du 1er degré et Conseillers Pédagogiques) "Attitudes propices au dialogue", en septembre 2017 et septembre 2018.

Le format de ces actions de formation est varié : conférences, journées séquentielles ou également des stages en résidence, par exemple avec Patrick Tarrault organisation et animation du stage module complémentaire SEVE "Philo Art" en mai 2018.

D) Sessions de pratique et formations ARP-PHILO

France en 2017-2018

2017 :

  • Session Poursuivre à St Jacut sur "Les différences qui arrangent et les différences qui dérangent", 60 participants.

2018 :

  • WE de janvier à Toulouse rue Bayard, au local de l'ATSCAF, 30 participants
  • Session Poursuivre à Sète sur l'affirmation de soi, 40 participants

Maghreb

2017 :

  • Octobre en Algérie : dernière session officielle de formation des inspecteurs du primaire à l'éducation civique par les ateliers de réflexion partagée et les dispositifs de coopération inspirés de l'OCCE.

2018 :

  • Tunisie en janvier, WE d'initiation à Tabarka, en marge d'une mission officielle UNICEF-SOFRECO de Danièle à laquelle ont participé des inspecteurs tunisiens et l'AMPC.
  • Algérie en Mars - Voyage atelier à Ghardaia - Laghouat - Boussaada - Tipaza, sur la Pensée créative, 14 européens, 20 algériens, une délégation tunisienne !
  • Maroc en Avril - "Médiation, résolution de conflit et ateliers philo" avec une dizaine de français et une cinquantaine de marocains à Casablanca et à Marrakech recrutés par les associations SOUM et FOSE.

E) Conclusion, bilan et prospective

Nous marquons un infléchissement de notre politique vers une implication plus spécifiquement philosophique, nous sommes soucieux de distinguer la rigueur de la démarche questionnante sur nos présupposés-préjugés, de celle des marchands de bien être à la mode aujourd'hui !

Par ailleurs nous avons décidé de promouvoir des ateliers de poésie sur les mêmes thèmes à la fois pour spécifier la démarche philosophique en distinguant l'approche rationnelle de l'approche sensible et pour montrer des complémentarités intéressantes !

Nous souhaitons continuer dans cette voie sans abandonner la recherche méthodologique qui nous a amenés à imaginer un nouveau protocole de GAP à visée philosophique, puis à l'expérimenter au Maroc et en France.

Notre principe en formation est : " Il ne s'agit pas de faire à la place des animateurs potentiels locaux mais de les ''aider à faire tout seuls''. Ce principe de Maria Montessori a été bien compris et suivi d'effet un peu partout, particulièrement au Maroc où nous avons eu le plaisir de voir mis en oeuvre une action de formation en relative autonomie sur conflit-coopération-médiation ; et de constater le résultat du travail de formation de l'an dernier dans deux écoles de Marrakech (avec mise en place de médiateurs élèves et fonctionnement d'ateliers philo en primaire).

Projets :

Nous continuons nos ateliers de pratique, nos actions de formation et nos voyages ateliers. Sont prévues trois sessions :

  • Session au Maroc du 30 mars au 5 avril 2019 organisée avec La FOSE et Praxis sur le dialogue créatif en hommage à Michel Dagras.
  • Session Internationale à Olonne les 8-9-10 avril 2019 sur la pensée attentive.
  • Session en Tunisie en octobre-novembre, thème non encore arrêté.

Annexe 1 : article d'Animation et Education de l'OCCE

Osons penser ensemble !

Apprendre à penser "par et pour soi-même avec les autres" ! Quel bel objectif que celui de l'action régionale "Phil'osons" initiée auprès des classes coopératives du Lot, du Tarn-et-Garonne, de l'Aveyron et, depuis septembre 2018, de la Haute-Garonne.

"Phil'osons" avec les enfants. Oui, osons mener des discussions philosophiques avec de jeunes élèves grâce à une pratique régulière, une démarche rigoureuse, basée sur des outils élaborés. C'est ce à quoi prétend l'action "Phil'osons", commune à plusieurs départements de la région Occitanie-ouest1, née grâce au travail des animatrices pédagogiques des Associations départementales OCCE du Lot, du Tarn-et-Garonne et de l'Aveyron2. Poussées par cette envie de faire penser ensemble et philosopher les élèves, elles se sont formées au protocole ARP-Philo3 (Atelier de Recherche pédagogique et philosophique), inspiré par Lipman et Tozzi. C'est ce protocole qu'elles utilisent dans leur action.

Ainsi, chaque année, un thème commun est choisi et proposé aux classes : le vivre ensemble, les émotions... ou, pour cette année, les droits et les devoirs. Ensuite, le thème est décliné tous les deux mois : la colère, la joie, la tristesse, l'égalité filles-garçons, la différence, le respect... Les enseignants reçoivent des inducteurs, c'est-à-dire des supports qui vont lancer la discussion, prétextes à l'échange et qui vont favoriser la mise en activité de recherche philosophique des élèves. Ce peut être un texte, une image, une vidéo5...

Les ateliers se tiennent régulièrement. Ils ont souvent lieu dans la bibliothèque de l'école ou dans la classe, dans un espace où tout le monde est assis en cercle. Chaque atelier se déroule de façon similaire. Au début, chaque élève prend connaissance de l'inducteur. Ensuite, l'animateur procède à une mise en petit groupe où chacun va réfléchir à une question philosophique inspirée par cet élément déclencheur pour la soumettre, ensuite, au grand groupe. Chaque enfant pourra voter pour la question dont il souhaite discuter pendant l'atelier.

Après un petit temps de réflexion personnelle, un premier tour de parole a lieu. Chacun expose son idée autour de la question, la discussion se déroule. L'animateur clôture la séance sur un retour réflexif des enfants (Comment ça s'est passé pour eux pendant l'atelier ? Ce qu'ils en ont pensé/ce qu'ils en gardent).

Le rôle de l'animateur est très important : il adopte une attitude bienveillante, neutre, régule la parole, relance la discussion, est garant du cadre et du climat philosophique. Il se positionne comme "aide à penser". Pour permettre aux enseignants d'assumer pleinement ce rôle, les animatrices OCCE leur proposent une formation au protocole ARP Philo, dans laquelle ils vont "vivre" ce protocole afin de s'en emparer et de le mettre en pratique auprès des élèves. Elles proposent également des interventions dans les classes pour accompagner les enseignants dans leur démarche, les aider à mettre en place l'activité et s'approprier les différentes phases du protocole. Des outils d'animation et des bibliographies sont également à leur disposition.

Des traces multiformes

"Après avoir mené des ateliers sur le thème proposé, les classes envoient aux animatrices des "traces" que nous recueillons et partageons avec les autres classes inscrites. Celles-ci permettent souvent aux enfants qui se sont peu exprimés de noter un passage de l'atelier ou une réflexion personnelle qu'ils n'ont pas osé formuler. Ces traces prouvent que la pensée évolue sans qu'il y ait obligatoirement eu une prise de parole. Elles sont aussi un moyen de garder des souvenirs de ce qui a été dit et de permettre à chaque élève de revenir dessus. Elles revêtent différentes formes : cahier de philosophie, livret philo, réalisations plastiques, artistiques voire même poétiques, arbres à palabres..."4

Phil'osons s'adresse à tous les niveaux de classe (de la maternelle au CM2, au collège et au lycée) et à tous les enseignants convaincus de la nécessité de développer l'esprit et la pensée critiques des enfants dès le plus jeune âge. Chaque année, les animatrices constatent que de plus en plus de classes s'inscrivent à l'action (plusieurs centaines d'élèves chaque année sur les 4 départements concernés) et qu'après une série d'ateliers, quand ils sont inscrits dans la régularité voire inscrits à l'emploi du temps de la classe de manière hebdomadaire, des impacts positifs apparaissent : libération de la parole, respect des autres...

"Cette action favorise l'autonomie et l'initiative à travers la construction de la pensée, de l'esprit logique et argumentatif, développe l'écoute de l'autre, le respect mutuel et l'estime de soi. Elle permet d'instaurer un climat de classe positif, favorable aux apprentissages. Elle s'articule fortement avec le programme d'éducation morale et civique et favorise le travail autour de la maîtrise de la langue ; développe l'apprendre à penser, à réfléchir, à argumenter, à conceptualiser... Pour les élèves, c'est l'occasion de s'enrichir des autres, de prendre la parole devant un groupe selon des règles et un cadre précis et, plus fondamental encore, d'être considéré comme un être pensant".4

Annexe 2 : article de Michel Dagras dans la Voix du Midi

Ecrit par Michel Dagras (après un voyage atelier avec ARP-PHILO), pour expliquer le projet ARP-PHILO. Il nous a quittés fin juillet 2018...

Culture de roseaux pensants

Imaginez un groupe d'une dizaine de personnes réunies avec l'idée saugrenue d'apprendre à penser par soi-même avec l'aide des autres. Un projet à la fois grandiose et élémentaire ! Grandiose car il vise un objectif teinté d'utopie tant nous sommes imprégnés de longue date et comme formatés par l'éducation et la culture, profondes influences qui trient et organisent nos savoirs et accumulent des préjugés. Comment dans ces conditions prétendre sérieusement penser par soi-même ? En appeler en outre à l'aide des autres prend aussi à rebrousse-poil ce projet. Les points de vue d'autrui ne manquent pas en effet d'interférer sur les idées personnelles pour les modifier. ...

On réalise pourtant que frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui comme le dit Montaigne, conduit à l'enrichir bien plus qu'à la détruire. Ce bienfait est un fruit qui mûrit peu à peu dans la grande aventure d'un développement où l'originalité de chaque individu se cultive et grandit dans un réseau commun nourri d'interactions.

Lucides sur les difficultés de l'entreprise, les promoteurs de l'expérience se sont mis à la tâche. Ils l'ont conduite en l'équipant de règles de fonctionnement simples et rigoureuses. Voici comment. Un sujet de réflexion est choisi. Il n'est au fond qu'un prétexte puisqu'il s'agit avant tout d'apprendre à penser. Le fonctionnement du moulin compte ici plus que le grain à moudre. Un animateur est chargé de réguler les prises de parole. Il veille à ce que chacun puisse dire sa pensée sans être interrompu. Priorité sera toujours donnée à ceux qui sont restés jusque-là silencieux. Un climat d'écoute attentive et de grande liberté de parole s'établit. Chacun s'exprime, entendu par tous, et accueille de même la pensée des autres. Il y recueille ce qui lui plaît, s'étonne parfois, s'enrichit en tout cas. Pas de débat, mais un travail intérieur de construction de sa propre pensée grâce à la proposition de matériaux nouveaux. Des pensées personnelles précisent ainsi leurs formes et trouvent de nouvelles jeunesses dans un climat de paix. Il n'est pourtant pas simple d'accepter de changer, de réviser ses vues, de les modifier. Le "par soi-même" stimulé par les autres est toujours aventure.

Des groupes d'enfants se prêtent à l'exercice et ils y prennent goût. Des adultes aussi. Et même des anciennes en maison de retraite, avec la liberté de dire et de penser. Certaines l'ont saisie et en font un usage qu'accentue avec l'âge la prévision lucide, empreinte de pudeur, des échéances ultimes. D'autres, amis sans logis qui vivent dans la rue, ont eu vent de l'affaire. Elle les intéresse. Ils cherchent par eux-mêmes à voir où et comment ils pourront eux aussi tenter cette expérience.

Chacun tient en son fond l'intime faculté de penser par lui-même, de se faire une idée, de chercher en conscience quelle est la vérité. Je pense, je crois, j'estime, il me semble que... l'expriment à l'envi. Faculté contrariée par la pression sociale de la langue de bois et, dans l'excès inverse, par l'orgueilleuse idée de détenir tout seul l'exacte vérité. Un penser par soi-même avec l'aide des autres trace donc son chemin à travers les écueils des manipulations et des pensées uniques.

Et si nous observions, sous le souffle du vent le bruissement discret d'un bouquet de roseaux ? C'est comme si chacun s'adressait à ses proches et recevait de même une parole d'eux. Peut-être que Pascal a pris de ce spectacle son image sublime d'homme roseau pensant. Cultivons ces roseaux !


(1) Les ateliers à visée philosophique et démocratique ont démarré dans le Lot en 2010-2011, suite à la formation proposée par ARP-Philo à l'OCCE départemental pour engager les classes coopératives dans la mise en place d'ateliers philo. L'action se développant, les ateliers philo s'étendent à l'OCCE départemental du Tarn-et-Garonne, de l'Aveyron puis, en 2018, de la Haute-Garonne.

(2) En 2018 : Delphine Bavaresco (AD OCCE 12) ; Monique Baylac-Troy (AD OCCE 82) et Magali Corrière (AD OCCE 46) ; rejointes récemment par Cécile Murat (AD OCCE 31).

(3) http://arp-philo.org/

(4) Témoignage de Delphine de l'Aveyron

(5) Voir les inducteurs des années précédentes : https://padlet.com/ad46/Phil_

Diotime, n°81 (07/2019)

Diotime - Présentation actualisée d'ARP-Philo