En classe

Les règles, est-ce une bonne ou une mauvaise chose (Grande Section de maternelle) ?

Compte-rendu de l'atelier philo du jeudi 13 septembre 2018

Maellis Rousseau, professeur d'école

La semaine dernière, nous avons joué à l'orchestre et on s'est rendu compte qu'on avait besoin de règles pour entendre tous les instruments sans avoir mal aux oreilles. Puis, vous avez proposé des règles pour la classe et nous les avons écrites. Mais des règles, il y en a un peu partout. Est-ce que c'est une bonne ou une mauvaise chose, les règles ? Alors, pour commencer, est-ce que quelqu'un a un exemple de règle ?

1 : Il faut pas taper.

2 : Il faut pas taper et mordre.

3 : On n'a pas le droit de taper, de blesser et de se bousculer.

4 : On doit être sage et lever le doigt.

Maîtresse : Ce sont des exemples de règles.

5 : Il faut toujours être sage, sinon tout le monde ne nous aime pas et on n'a pas de cadeau. Si on ne respecte pas une règle, il y a des conséquences.Mais moi je suis pas toujours sage, c'est trop difficile.

6 : Il faut pas taper et pas mentir.

7 : Il faut attendre le bâton de parole et attendre que la maîtresse dise notre prénom.

M : Alors ça ce sont des règles de la classe. Est-ce qu'il y a des enfants qui pourraient nous donner des exemples de règles qui se passent ailleurs que dans la classe ?

8 : Il ne faut pas bousculer dans le toboggan dans la cour.

9 : Moi j'ai pris un grand toboggan dans un parc.

M : Est-ce qu'il y a des règles dans les parcs ?

10 : Oui je les connais toutes. Il faut pas mordre.

M : Ah c'est vrai, mordre, c'est interdit partout, pas que dans la classe.

11 : Même les animaux ils ont pas le droit de mordre.

12 : Il ne faut pas faire de bruit dans la classe.

13 : Dans la cour, si c'est mouillé, on n'a pas le droit de courir.

M : Et pourquoi ?

14 : Parce qu'on peut se faire mal.

M : Donc tu es en train de dire que parfois il y a des choses qui sont interdites pour notre sécurité, pour ne pas qu'on se fasse mal.

15 : Dans la rue, il faut donner la main à Papa, à Maman, à Tata ou à Papy.

16 : Il faut pas donner des coups de poing ou des coups de pied.

M : Maintenant qu'on a tous ces exemples de règles, qu'est-ce qui est pareil dans on doit pas marcher dans la cour quand c'est mouillé, on doit donner la main aux adultes dans la rue, on doit lever le doigt ? Finalement, qu'est-ce que c'est une règle ?

17 : Il ne faut pas mentir, sinon les autres, ils ne nous croient plus.

M : Est-ce que tu veux dire que ne pas mentir, c'est une bonne règle parce que si les autres ne nous croient plus, on ne peut plus se parler ? Est-ce que tu es d'accord avec ça ?

18 : Oui.

19 : On n'a pas le droit de monter le toboggan à l'envers.

M : Et est-ce que c'est une bonne règle ?

20 : Non

M : Pourquoi ?

21 : Parce qu'on a pas le droit de faire ça. Moi je l'ai fait et bing, je me suis cogné le menton

M : La règle, ce n'est pas forcément ce que l'on fait, par exemple, monter le toboggan à l'envers, par contre, la règle c'est ce que l'on doit faire. Ce que l'on doit faire, c'est monter le toboggan par l'échelle.

M : Est-ce que quelqu'un connaît une règle qui n'est pas une bonne chose ? Est-ce que quelqu'un connaît une mauvaise règle ?

22 : Il faut attendre son tour pour lire un livre ?

M :Est-ce que c'est une bonne règle ?

23 : Non parce que je veux le livre tout de suite.

M : C'est vrai qu'une règle, ça nous empêche de faire ce qu'on veut. Ça peut être embêtant. Est-ce que vous êtes d'accord ?

...

Pourquoi, même si c'est embêtant, il faut attendre son tour pour lire un livre ?

...

M : Est-ce qu'il y a d'autres moments où il faut attendre son tour ?

24 : Si on veut descendre le toboggan, il faut attendre que l'enfant d'avant soit parti et ça peut être long. ? M : C'est intéressant ce que nous explique Arthur, il nous dit qu'on ne peut pas descendre le toboggan en même temps. Si je veux pouvoir utiliser le toboggan, il faut que j'attende. Si personne n'accepte d'attendre, personne ne peut faire du toboggan. Les règles permettent de faire des choses, à condition de respecter aussi ce que les autres veulent faire.

Relance : poster des p'tits philosophes.

25 : Le policier empêche les bonshommes de passer.

M : Qui passe ?

26 : Les voitures.

M : Qu'est-ce qui se passerait si les piétons passaient en même temps que les voitures ?

27 : Les piétons vont se faire mal.

M : C'est une règle pour protéger les piétons. Ils doivent attendre pour leur sécurité. Est-ce que c'est bien de protéger les piétons ?

28 : Oui

M : Qu'est-ce qui va se passer après ?

29 : Les voitures elles doivent pas passer dans l'autre sens sinon il y aura un accident.

30 : Quand le feu sera rouge pour les voitures, les piétons pourront passer.

31 : C'est pareil que donner la main aux parents dans la rue.

M : Ce sont deux règles qui permettent de se déplacer en sécurité.

L'atelier philo est à la fois un moment d'apprentissage de la langue orale et un moment de construction d'une pensée personnelle.

Chaque enfant y apprend à  :

  • Demander la parole, attendre son tour pour s'exprimer.
  • Rester dans le propos, écouter les autres, s'appuyer sur leurs propos pour réfléchir.
  • Donner son avis, expliquer ce qu'il pense, poser des questions, donner des définitions, donner des exemples.
  • Reformuler le propos d'un autre, exprimer son accord ou son désaccord, argumenter.
  • Prendre conscience que tout le monde ne pense pas de la même manière.

Diotime, n°80 (04/2019)

Diotime - Les règles, est-ce une bonne ou une mauvaise chose (Grande Section de maternelle) ?