Editorial

Editorial Diotime n° 70

Michel Tozzi, rédacteur en chef de Diotime

L'idée qu'il puisse y avoir des pratiques philosophiques, et de nouvelles pratiques hors la classe terminale et l'université a fait son chemin en France depuis plusieurs années. De même l'idée que la philosophie puisse être une pratique, et pas seulement un enseignement, notamment une pratique culturelle dans la cité. Et de même enfin l'idée qu'elle puisse s'adresser à tous, selon le voeu de l'Unesco, par exemple toucher à l'école de jeunes enfants, et dans des lieux diversifiés, comme les foyers de jeunes travailleurs, MJC, prisons, hôpitaux, maisons de retraite etc.

Ce numéro 70 de Diotime, dans la continuité de la ligne éditoriale de la revue depuis 1989, rend compte de cette diversité des pratiques philosophiques aujourd'hui : lieux d'expérimentation dans la cité de nouvelles pratiques philosophiques (ex : café philo, ciné philo, rando philo...) ; pratiques à visée philosophique de la maternelle à la seconde ; articulation avec d'autres disciplines (mathématiques, médecine) ; supports de formation comme le conte philosophique ; réflexion sur la philosophie comme thérapie ; publications diverses sur ces activités ; colloque international à l'Unesco sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques (NPP)1 ; journée d'ouverture de la nouvelle Chaire Unesco de philosophie avec les enfants ; recherche universitaire sur l'esprit critique ; exercices spirituels puisés dans l'histoire de la philosophie ; expériences de ces activités au Maghreb etc.


(1) Le colloque aura lieu les 16 et 17 novembre 2016 au siège de l'Unesco à Paris. Participation gratuite mais inscription obligatoire, sur le site : www.philolab.fr

Diotime, n°70 (10/2016)

Diotime - Editorial Diotime n° 70