Informations et publications

Informations et publications

I) Informations

Deux journées d'échanges et d'expérimentation de pratiques pédagogiques ont eu lieu les 7 et l8 novembre 2014, à Paris, consacrées au thème"Apprend-on à écrire de la philosophie ?", dans le cadre du collectif "Enseigner la philosophie autrement ?".

"Avec ces deux journées, nous souhaitons ouvrir un chantier de réflexion et d'expérimentation plus large autour de la question de l'écriture en philosophie : comment nous y prenons-nous avec les élèves pour leur faire maîtriser l'écriture à laquelle l'évaluation finale recourt fatalement, mais qui leur pose souvent problème, tant elle est peu "naturelle" ? Quelles situations d'écriture, quels formats inventons-nous en classe ou en dehors de la classe ? Comment le clavier et l'écran viennent-il en renfort du stylo et du papier ?".

Trois façons de contribuer étaient proposées : prendre part aux échanges ; signaler ses pratiques personnelles, les présenter en expliquant comment on en est venu à les concevoir, avec quels objectifs, dans quelles conditions matérielles et pédagogiques elles fonctionnent, quels effets ont pu être constatés ; aller plus loin encore en prenant le temps de les faire essayer aux participants en atelier "comme si nous étions des élèves" pour les tester par nous-mêmes.

L'EPHA est un projet de co-formation entre pairs ; un collectif crée en 2013 et intitulé : Enseigner la Philosophie Autrement ? (EPHA). L'objectif de ce collectif est de faire travailler ensemble des professeurs de philosophie autour et à partir de leurs pratiques d'enseignement, de découvrir des pratiques singulières, de les interroger collectivement, et d'imaginer des transpositions possibles afin qu'elles deviennent l'affaire de chacun.

"Ce collectif est né d'un questionnement suscité par notre pratique ordinaire de l'enseignement de la philosophie au lycée : que faire face au sentiment d'extériorité et d'abstraction, face à l'ennui, face aux discours d'impuissances que provoque trop souvent le cours de philosophie ? Que pouvons-nous faire pour (re-)donner saveur au savoir, à l'interprétation, au questionnement ? Quelles innovations, transformations ou inflexions pédagogiques proposons-nous qui pourraient permettre d'autres formes d'appropriation, d'élaboration ou de production de pensées philosophiques ?

Un compte-rendu des premières journées des 24 et 25 mai 2013 a été publié dans la revue Diotime, n°59, janvier 2014.

L'équipe de l'EPHA : Bastien Sueur, Jean-Charles Royer, Cécile Victorri, Jean-François Nordmann, Jaumélina Salaris, Guillaume Lequien, Jean-Jacques Guinchard, Rémy David, Emmanuelle Rozier.

Contact - Bastien Sueur : 06 71 05 18 42

A partir d'octobre 2014 et jusqu'en juin 2015, Philosoph'Art proposera à Lyon des ateliers Philo - Clown, Philo - Arts Plastiques, Philo - Photos à des enfants primo-arrivants à Lyon, en partenariat avec Forum Réfugiés Cosi. Forum Réfugiés Cosi est une association oeuvrant pour l'accueil des réfugiés, la défense du droit d'asile et la promotion de l'Etat de droit.

Philosoph'art mènera chaque mercredi des ateliers sur la vie, la culture, l'exil, le bonheur, la famille auprès de ces enfants en situation de rupture avec leurs pays d'origine et en intégration dans ce nouveau pays. Au programme ? Rire, réfléchir, dessiner, penser, rêver, parler, photographier, peindre et jouer...

Philosoph'art s'installe à la Havane, à Cuba. Cette année, c'est à l'école primaire et secondaire Alejo Carpentier, située à La Havane, dans le quartier Playa, que Philosoph'art a posé ses valises.

Trois ateliers sont mis en place : - toutes les deux semaines dans une classe de CM1 ; - toutes les semaines en CE2 ; - une fois par mois en CP.

L'objectif ? Initier les enfants du primaire à la discussion philosophique, favoriser la discussion et l'échange.

L'Institut de Pratiques Philosophiques (IPP) a organisé un Séminaire "Pratiquer la philosophie" les 18 - 19 octobre 2014 à Argenteuil (France)

"Durant ce séminaire, nous travaillerons les enjeux et le fonctionnement de la pratique philosophique, en tant qu'outil d'approfondissement de la pensée et de l'analyse critique. À travers de nombreux exercices, il s'agira de mettre en oeuvre et d'identifier les diverses compétences philosophiques : analyser, synthétiser, argumenter, exemplifier, questionner, conceptualiser, etc. Des ateliers d'inspirations multiples seront proposés afin de permettre à chacun de s'initier à ce travail ou de le développer, au cours desquels seront abordés et discutés des éléments théoriques. Ce séminaire s'adresse à tous ceux qui s'intéressent à la pratique philosophique, pour mener une pratique de réflexion, de discussion ou d'enseignement, sur un plan professionnel ou à titre d'amateur, sans prérequis d'expérience ou d'érudition. Ce stage peut servir d'initiation ou d'approfondissement de la pratique. Divers praticiens présenteront leur travail au cours de ce séminaire.

Un autre séminaire aura lieu les 17 et 18 janvier :"Pratique artistique et pratique philosophique" : "En dépit de leurs différences apparentes, l'art et la philosophie ont en commun de s'adresser tous deux à la vie de l'esprit. Certes la pratique d'un art relève en général d'un rapport à la matière, à travers l'utilisation d'outils ou d'instruments, mais elle implique aussi un travail sur soi, tout comme la pratique philosophique.

Durant ce séminaire, il s'agira non plus d'être en dehors de la pratique artistique, en tant que simple spectateur, mais de "s'abimer" au contact de la matérialité, comme au contact des idées esthétiques. A travers de nombreux exercices, les participants se mettront à l'oeuvre de l'art et à l'oeuvre de la pensée, comme acteurs, comme spectateurs, comme interprètes. Les compétences philosophiques seront mises en application dans un rapport critique à la pratique artistique. Il semble que dans notre quotidien nous nous exprimions constamment, plus ou moins délibérément, plus ou moins consciemment. La pratique d'un art consiste à resserrer cette expression, à la conceptualiser, à la mettre sous tension, afin de lui donner forme, la rendre visible et l'interpréter, pour qu'elle dise plus clairement ce qu'elle a à dire. Car la pratique d'un art, au même titre que la pratique philosophique, participe de la pratique du soi et d'autrui, de la connaissance de soi et d'autrui. Que puis-je faire d'un morceau de matière, de couleurs, de formes ou de mon corps ? Comment me positionner face à une oeuvre d'art ou tout autre objet placé devant moi ? Autant de problématiques qui révèlent notre rapport au monde et à l'existence".

Contact :i.millon@club-internet.fr - Tél. 01 30 76 06 24

Un autre atelier a eu lieu sur "Travailler les compétences de la pratique philosophique" à Liège (Belgique) les 11-12 octobre 2014.

Vidéos d'ateliers et textes théoriques sur les sites suivants : www.brenifier.com http://www.pratiques-philosophiques.com/

Philolab est une association française loi 1901 fondé en avril 2006, dont l'objet statutaire est de "favoriser le renouvellement et le développement de l'enseignement et de la pratique de la philosophie". Elle a trois grands domaines d'activité : la recherche-action, la mise en réseau et la diffusion. Elle organise ses activités autour de sept grands chantiers, qui rendent compte de leurs travaux à un colloque international tenu en novembre à l'Unesco.

Philo-école : coordonné par Edwige Chirouter, professeur de philosophie à l'IUFM des Pays de la Loire.

Philo-cursus : coordonné par Michel Tozzi, professeur émérite à l'université Montpellier 3 en didactique de la philosophie.

Philo-formation : coordonné par Véronique Delille, formatrice, et Nathalie Frieden, maîtresse d'enseignement et de recherche en didactique de la philosophie à l'Université de Fribourg (Suisse).

Philo-cité : coordonné par Alexandra Ahouandjinou, ingénieur informatique.

Philo-travail : coordonné par Claire de Chessé, directrice de Philolab.

Philo-soin : Coordonné par Marianne Remacle, professeur de morale et animatrice philo en hôpital psychiatrique

Philoart, coordonné par Jean-Pierre Bianchi ; ce chantier s'efforce de favoriser le développement des NPP auprès de public précarisés ou marginalisés.

Site : philolab.fr

Université populaire de Bretagne Sud

Par la démarche expérimentale, avec un animateur confirmé, les enfants découvrent les sciences. "Les enfants d'aujourd'hui sont les étudiants de demain !" Une fois par semaine, le mercredi ou le samedi suivant l'âge, les enfants de 7 à 14 ans sont initiés à l'expérimentation scientifique. Ils sont enthousiastes :"On fait plein de découvertes. En faisant les expériences nous-mêmes, on comprend mieux, on décroche moins".

Contact : univpop.bretagnesud@laposte.net

Le Pôle Philo est un service deLaïcité Brabant wallon, en Belgique. Il publie une newsletter informant de ses diverses activités : animations scolaires (Philofolies) ; café-cours philo hebdomadaire, à partir de la lecture d'un texte-clef ; Philo dell'arte, articulant pour les enfants réflexion philo et production artistique ; Cafés-Palabres à Nivelles et Incourt ; Ciné Philo à Ottignies et Braine-l'Alleud ; Cafés-Paroles à Opprebais, Jodoigne, Linsmeau et Braine-d'Alleud ; formations diverses à Philo dell'Arte et café philo...

Contact : annick.tasiaux@laicite.net

Présentation de l' association Philocitéà Liège (Belgique)

" Nous sommes une association belge d'une petite dizaine de personnes, la plupart bénévoles, mais quelques-unes salariées, grâce à une subvention publique, accordée depuis un peu plus d'un an par ce qui correspond en France à l'Education Nationale ;

Ces personnes sont pour une bonne part des docteurs en philosophie, de sorte que nous sommes très intéressés par l'accompagnement réflexif des pratiques d'animation de discussions philosophiques;

Nous proposons en Belgique de l'animation, de la formation à l'animation de discussions philosophiques et de la recherche sur les Nouvelles Pratiques (ce sont les trois axes de nos activités);

Nous nous appliquons à nous former à diverses méthodes : maïeutique socratique, DVDP (Tozzi), CRP (Lipman), atelier ARCH (Lévine), et à animer selon ces diverses méthodes.

Nous formons des enseignants à l'usage de ces quatre méthodes, en tirant ressource de chacune. L'exercice proposé rentre dans les objectifs des trois premières".

Signalons par ailleurs l'ouverture d'un cabinet de philosophie pratique à Louvain-la-Neuve (Belgique). Il se présente ainsi :

"Peu connu en Belgique francophone, l'entretien (ou la "pratique") philosophique est une activité qui s'exerce plus couramment en Flandre (depuis 1997), en France (depuis 1992), en Allemagne (depuis 1981) ou aux Etats-Unis (depuis 1974)... Avec l'ouverture en 2006 à Bruxelles du cabinet philosophique du Centre de philosophie pratique "Chromatiques whiteheadiennes" (ASBL), une lacune de taille a été comblée dans le paysage culturel de la Communauté française. Le cabinet a intégré le centre Kinos en mai 2014.

Albert Camus (1913-1960) a écrit : "Dans les vies les mieux préparées, il arrive toujours un moment où les décors s'écroulent. Pourquoi ceci et cela, cette femme, ce métier et cet appétit d'avenir ? Et, pour tout dire, pourquoi cette agitation à vivre dans ces jambes qui vont pourrir ?".

La question du "pourquoi" ne prend pas nécessairement une forme aussi radicale, mais toujours elle doit être entendue et toujours il faut lui opposer quelque argument. Tel est du moins le pari que fait le philosophe et celui ou celle qui s'adresse à lui, que ce soit simplement pour mettre de l'ordre dans ses idées ou pour trouver une réponse à un problème précis, quel qu'il soit : comportemental, conjugal, moral... Selon le cas, le dialogue philosophique permettra de faire le point, de rafraîchir son regard sur le présent, d'assumer le passé, d'anticiper le cours des événements voire de susciter le changement.

Le principe est simple : le visiteur (pour reprendre le terme du praticien Gerd Achenbach) met sur la sellette une question particulière ; cette question fait alors l'objet d'un dialogue ouvert dans lequel le philosophe n'intervient que pour orienter la recherche. Il s'agit donc d'une pratique non-directive (le philosophe facilite et relance la discussion afin que le visiteur puisse découvrir sa solution), qui ne requiert aucune formation philosophique et qui n'exploite pas les ressources mises en oeuvre en psychologie, en psychothérapie, en analyse de type psychanalytique, ou lors d'un mentorat ("life coaching"). Un entretien dure une heure et coûte 50 € ; le nombre d'entretiens nécessaire n'excède généralement pas deux.

Le philosophe-praticien est M. Weber. Directeur du Centre de philosophique pratique, il a soutenu sa thèse de doctorat en philosophie à l'UCL (1997). Ancien Visiting scholar au Center for Process Studies de la Claremont School of Theology et à la Claremont Graduate University (Los Angeles, 1993-1995), lauréat de la Classe des Lettres de l'Académie Royale de Belgique (2000), M. Weber a publié une quarantaine d'ouvrages dont huit monographies. Sa théorisation de la pratique philosophique s'appuie principalement sur la philosophie "processuelle" de A. N. Whitehead (1861-1947) et est mise en regard des exercices spirituels de Pierre Hadot (1922-2010) pour la visée philosophique, de la maïeutique socratique pour la rigueur analytique, et du pragmatisme de William James (1842-1910) pour l'efficacité".

Pour tout renseignement : http://www.centre-kinos.be ; info@chromatika.org

Elements bio- et bibliographiques : http://www.chromatika.org

II) Publications

Claudine Leleux vient de publier, en collaboration étroite avec Chloé Rocourt et Jan Lantier, un quatrième volume d'éducation à la citoyenneté chez De Boeck dans une nouvelle collection intitulée "Apprentis citoyens". Pédagogiquement, ce volume vise principalement à développer l'autonomie affective chez les élèves de 5 à 14 ans par l'identification, l'expression et la régulation des émotions.

Cet ouvrage propose aux enseignants le matériel scientifique et pédagogique pour l'animation de treize ateliers d'éveil philosophique destinés à faire s'interroger les élèves de 5 à 14 ans sur une palette d'émotions, soit pour les libérer, soit pour les maitriser.

Les ateliers pour les maternelles portent sur les quatre émotions de base (peur, colère, tristesse, joie). Pour les primaires et les adolescents, outre les concepts d'émotion et de famille d'émotions, s'y ajoutent l'émoi amoureux, le dégout, la jalousie, la fierté, la honte, la surprise.

Pour la table des matières en fichier pdf, voir sur le site :

http://users.skynet.be/claudine.leleux/TM_EDUCIT4_AC.pdf

Lien avec l'éditeur :

http://fondamental.deboeck.com/titres/132305_1_0/developper-l-autonomie-affective-de-5-a-14-ans.html

Dans la même collection "Apprentis citoyens", vient de paraitre une réédition revue et augmentée de l'ouvrage Hiérarchiser les valeurs et les normes de 5 à 14 ans. Quatorze ans après la première édition, la recherche, les lectures et la nécessité de résoudre des problèmes pratiques et didactiques d'enseignement ont en effet amenée C. Leleux à développer certaines notions théoriques, principalement la question des valeurs et des normes (chapitres 4 et 5), et leurs conséquences didactiques. Cette réédition est aussi l'occasion d'actualiser les références bibliographiques.

Site personnel : http://users.skynet.be/claudine.leleux

Anne Herla, philosophe et didacticienne à l'Université de Liège (Belgique), a publié dans

Tracés n° 25, 2013, aux Editions ENS, un article intitulé : "La discussion philosophique en classe : une pratique de l'émancipation ?".

Chilhoodest une excellente revue internationale de philosophie avec les enfants, qui publie des articles sur la question en plusieurs langues :

Site - http://www.periodicos.proped.pro.br/index.php/childhood

Thierry Aymès a le projet d'éditer un CD "PHIL IT ! La philo en chansons au service des enfants haïtiens! ". "L'association PHILASSOPHIA se donne comme objectif de créer un CD inédit dont 100% des bénéfices nets générés par sa vente seront reversés à l'association "Enfants d'Haïti".

Basé sur un jeu de mot anglophone (FEEL IT ! littéralement ressentez-le !), "PHIL IT !" est le premier CD qui proposera la philosophie à travers le filtre de la musique populaire. Il rassemblera de nombreuses stars des années 80 (très en vogue actuellement) et un BAND AID entonnera une chanson-phare à la gloire d'une philosophie "utile" soucieuse des problèmes de son temps. Cette chanson-phare, en passant sur les ondes provoquera la vente du CD. Les gains nets récoltés à l'occasion de la vente du CD "PHIL IT!" seront entièrement reversés à l'association "Enfants d'Haïti". Il s'agit de réaliser un CD de 15 titres dans le but de toucher les non-initiés et d'aider les plus démunis de sorte qu'il ne puisse plus être dit que la philosophie NE SERT A RIEN. Des chanteurs des années 80 ont d'ores et déjà répondu "présents" et se sont proposés d'écrire des mélodies, de les interpréter et de concocter des arrangements sur des textes que Thierry Aymès, président de l'association Phil ASSOphia leur a proposés. Desireless, Antoine Aurêche (Operation of the sun), Philip Cataldo, Thierry Pastor, Mario (chanteur du groupe "Image"), Joniece Jamison (connue pour son duo avec François Feldman "Joue pas!"), Jean Schultheis, Patsy, Jean-Pierre Morgan (du groupe "les avions") sont d'accord, d'autres encore doivent nous rejoindre.

Le philosophe André Comte-Sponville, a pleinement cautionné cette initiative par écrit et nous autorise à utiliser ses encouragements au moment de la communication : "Je trouve vos chansons tout à fait habiles, suggestives et souvent drôles. La chanson sur la "Monade" chez Leibniz m'a paru très talentueuse et le texte sur le "Dasein" selon Heidegger est très joliment fait. Je vous souhaite plein de succès dans cette belle tentative".

En proposant en chansons des textes construits à partir de concepts fameux comme le "Cogito" de René Descartes, le "Visage" d'Emmanuel Lévinas ou "l'éternel retour" de Friedrich Nietzsche, "PHIL IT!" prend le pari d'une philosophie qui n'est pas seulement faite "pour" et "par" les universitaires, les thésards ou les conférenciers.

Elle est faite pour tout le monde et doit, sans se compromettre, prendre la forme la plus populaire pour intervenir "concrètement" et "directement" dans le monde".

Diotime, n°63 (01/2015)

Diotime - Informations et publications