Le réseau Canopé Le portail educ-revues
 
Cahiers philosophiques

Les Introuvables des Cahiers

Présentation

Michèle Cohen-Halimi,
Gérald Sfez.

Au printemps 1985, le Centre national d'art contemporain Georges Pompidou organise une exposition, Les Immatériaux, qui fera date. Le philosophe Jean-François Lyotard conçoit cette exposition avec Thierry Chaput. Un autre philosophe, Jacques Derrida, est invité à participer à l'une des manifestations de l'exposition : il accepte de donner des définitions à une liste de mots imposés (" Artificiel ", " Auteur ", " Capture ", " Code ", " Confins ", " Corps ", " Dématérialisation ", etc.) et inscrit ses propres définitions dans un travail d'écriture réticulaire reliant vingt-six auteurs par micro-ordinateurs.

L'ensemble de ce texte et la totalité du travail d'écriture ont paru dans un catalogue intitulé Épreuves d'écriture, publié aux éditions du Centre Georges Pompidou sous la direction de Thierry Chaput, Chantal Noël et Nicole Toutcheff.

Nous présentons certaines " définitions " de Jacques Derrida que nous avons choisies et nous les faisons suivre par une lettre de Jean-François Lyotard intitulée Notes du traducteur, qui, en répons et " commentaire ", réverbère les voix, les idiomes philosophiques et trame un récit de la relation des deux philosophes. Une mise en regard de ces deux textes, réunissant la lettre de Jean-François Lyotard avec d'autres extraits du texte de Jacques Derrida, a déjà paru sous une formule analogue en 1990, dans le numéro 2 de la Revue philosophique de la France et de l'étranger. Le copyright en revient aux éditions Galilée qui publieront prochainement un ouvrage réunissant les deux textes dans leur totalité.

Cahiers philosophiques, n°117, page 83 (04/2009)

Cahiers philosophiques - Présentation