Les cahiers EPS, n°41 (04/2010)

Réussir, comprendre, réinvestir : des intentions aux pratiques pédagogiques

Vers un livret des "maîtrises essentielles" au collège

Maurice Plays,
Jean-Marc Segard,
Claire Legland,
Julie Fontès.

Les Cahiers EPS n° 40, revisitant par une analyse transversale les compétences attendues du programme, ont recentré les apprentissages sur les capacités, connaissances et attitudes en les nommant et en les précisant.
Cet article tente d'aller plus loin encore en définissant, en amont et à un degré de généralisation plus élevé, un nombre limité de "savoirs souches" (M. Delaunay) formulés ici en "maîtrises essentielles" qu'il conviendrait d'enseigner en EPS. La formalisation n'est pas complètement aboutie, mais les propositions ci-après éclairent la démarche entreprise et les premiers résultats stabilisés.
Dans le but d'aider à la programmation des contenus d'enseignement, les auteurs jettent les bases de la construction d'un livret de maîtrises regroupant différents apprentissages fondamentaux. Ce livret permettrait de suivre l'évolution des apprentissages de l'élève, en fixant des attendus du début à la fin du cursus du collège.

Du regroupement des apprentissages fondamentaux en "maîtrises essentielles"...

Le statut des apprentissages fondamentaux

Les apprentissages fondamentaux représentent ce qu'un élève doit acquérir en EPS pour s'adapter au mieux, physiquement et psychologiquement, aux différentes situations rencontrées dans sa vie. Quelles sont les connaissances à apprendre, les attitudes à développer, les capacités à maîtriser pour garantir et améliorer ses possibilités d'adaptation motrice, d'action et de réaction à son environnement physique et humain ? C'est pour répondre à cette question que les apprentissages fondamentaux doivent être définis. Pour l'heure, les compétences attendues définies dans le programme du collège n'apportent qu'une réponse très partielle. "Réaliser la meilleure performance possible sur une distance de 40 m avec quatre haies de 70 cm en réalisant quatre appuis dans l'intervalle", est-ce que cela permet véritablement de développer et d'enrichir ses pouvoirs d'adaptation ?

Les "apprentissages fondamentaux" repensés sous la forme de "maîtrises essentielles"

Le travail de requalification porte principalement sur les apprentissages moteurs ou relatifs aux conduites motrices. En effet, les compétences méthodologiques et sociales définies dans le programme se rapprochent assez bien de la définition donnée ci-dessus, à la condition de décliner pour chacune d'entre elles, les capacités, connaissances et attitudes qu'il convient d'acquérir pour accéder à ces compétences.

En traduisant les apprentissages fondamentaux en termes de "maîtrises essentielles", s'exprime la volonté de prolonger et d'englober les notions de savoirs et de compétences, lesquelles ne suffisent pas à décrire le profil d'un élève physiquement éduqué (c'est-à-dire les conduites motrices).

D'autre part, la notion de maîtrise entre en résonance avec les finalités de l'EPS. "Maîtriser suppose tout d'abord la bonne connaissance du sujet, ce qui permet une pratique sûre de quelque chose" (Le Petit Larousse). Les connaissances identifiées en EPS sont bien au service des capacités à développer et ce lien entre les connaissances et les capacités, tout comme celui qui unit les connaissances et les attitudes, sont primordiaux.

Maîtriser, c'est aussi devenir très pertinent dans un art, acquérir une sûreté d'exécution. L'art serait alors l'art de se déplacer, de s'adapter au monde extérieur, aux réactions des autres.

Se rendre maître, c'est gouverner, commander, diriger. Ainsi, acquérir la maîtrise sur... permet le contrôle de la situation quelles que soient les circonstances. Se dessine donc, derrière cette caractérisation, la notion d'adaptabilité si importante en EPS : l'apprentissage a pour finalité la transposition des connaissances, l'utilisation des capacités dans des contextes différents du contexte d'apprentissage.

Enfin, "avoir une bonne maîtrise de son corps" est l'une des compétences à valider (compétence 7 : "L'autonomie et l'initiative - Être capable de mobiliser ses ressources intellectuelles et physiques dans diverses situations") dans l'attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3.

La traduction d'apprentissages fondamentaux en termes de maîtrises essentielles facilite la compréhension de ce qu'est une bonne maîtrise du corps en utilisant le même vocable.

Différentes "maîtrises essentielles" identifiées

Un certain nombre d'apprentissages fondamentaux déclinés en connaissances, capacités et attitudes dans les fiches d'APSA du n° 40 des Cahiers EPS, a été regroupé sous forme de maîtrises essentielles. Les principes, notamment, ont été repris/recopiés des énoncés présents dans les fiches d'APSA à spécificités différentes, d'où l'aspect partiellement "juxtaposé" de certaines propositions qui en résulte parfois. La présentation ci-dessous est bien sûr incomplète tant le contenu est dense. L'intérêt est d'identifier la démarche et de montrer que ces maîtrises essentielles introduisent de la cohérence et peuvent se situer au coeur même des conceptions de l'enseignant, en devenant le complément indispensable des compétences attendues du programme.

Document (format PDF) : Maîtrise de son capital physique

Document (format PDF) : Maîtrise de la dissociation/coordination des ceintures

Document (format PDF) : Maîtrise de l'équilibre et du déséquilibre

Document (format PDF) : Maîtrise des émotions

Document (format PDF) : Maîtrise du corps dans l'espace

Document (format PDF) : Maîtrise de la respiration

Document (format PDF) : Maîtrise de la prise d'information en lien avec la prise de décision

Document (format PDF) : Maîtrise de l'appréciation et de la production de trajectoire

... à l'élaboration d'un livret des "maîtrises essentielles"

Le livret pour l'élève

Afin d'assurer le suivi de l'élève au cours de sa scolarité, l'élaboration d'un livret des maîtrises essentielles concrétisant ces apprentissages fondamentaux apparaît pertinente. Cet outil peut permettre de bien définir les objectifs auprès des élèves et avec eux, afin qu'ils puissent mieux identifier ce que l'on attend d'eux. On peut en attendre qu'ils se mettent alors davantage en projet par rapport à leur développement et à leur évolution.

De plus, cet outil pourrait être un support objectif pour valider les compétences du socle commun en relation avec les contenus disciplinaires.

Il devrait être régulier d'évaluer les savoirs fondamentaux dans un contexte différent du contexte dans lequel ils ont été étudiés... puisque l'École vise à éduquer "pour ailleurs et plus tard". Par exemple, la démarche proposée par Nicolas Terré et Solène Billard, dans leur article sur la mise en oeuvre du socle commun, pourrait trouver sa place en EPS. Cela demande, de la part de l'élève, et préalablement de la part du professeur, d'identifier et d'intégrer les connaissances liées à une capacité et de les remobiliser dans un autre contexte (cf. transposition, généralisation de l'échelle d'appropriation de l'École de Nantes).

Ce livret pourrait prendre la forme suivante (à titre d'exemple).

MaîtrisesCapacitésÉtudie
en classe de...
Activité support :
Remobilisé
en classe de...
Activité support :
Validé
en classe de...
Activité support :
Maîtrise de la prise d'information en lien avec la prise de décisionPrendre des informations sur les actions de l'adversaire pour trouver des solutions pertinentes   
S'informer tout en se déplaçant   
Anticiper ses actions   
...   

Avec trois niveaux de maîtrise à prendre en compte : non maîtrisé ; maîtrisé partiellement ; maîtrisé (signalés dans le tableau à l'aide de trois symboles différents).

Le livret pour l'équipe pédagogique

Cet outil peut aussi aider l'enseignant dans ses choix de contenus et, par voie de conséquence, guider les équipes pédagogiques dans leur programmation d'APSA (lire l'article de J.-M. Segard à ce sujet). Il peut être imaginé de définir le niveau des capacités à atteindre par niveau de classe.

Ainsi, le livret pourrait prendre une autre forme tout en conservant les mêmes contenus :

NiveauMaîtrise de la prise d'information en lien avec la prise de décisionMaîtrise
des émotions
Etc.
6ePrendre des informations sur les actions de l'adversaire pour trouver des solutionsS'informer tout en se déplaçantAnticiper ses actions...Etc.
- Activité support :
- Niveau de maîtrise :
- Activité support :
- Niveau de maîtrise :
- Activité support :
- Niveau de maîtrise :
......
5e    ...
4e ...     

Un travail important pour un enjeu de taille

Il n'est pas possible, pour l'heure, de proposer en intégralité les apprentissages fondamentaux, ni de présenter un "livret des maîtrises essentielles" achevé. Cela nécessite un travail conséquent qui est en cours et dont cet article n'est que l'ébauche.

Pour autant, l'enjeu est très important puisqu'il doit permettre de recentrer l'action de l'enseignant sur l'élève qui apprend, se développe, se construit en identifiant précisément ce qu'il doit acquérir. Partir de l'élève et non de l'activité paraît indispensable : définir ce que l'élève doit apprendre, puis choisir les APSA supports les plus pertinentes plutôt que de choisir d'abord des APSA, les analyser et voir, dans le meilleur des cas, ce qu'elles peuvent développer chez l'enfant.

Le "livret des maîtrises essentielles" est, certes, un outil complexe à élaborer et à mettre en place. Mais là encore, l'affirmation et la visibilité de l'action de l'enseignant en EPS sont en jeu. Tout comme leur identité scolaire dans la communauté éducative.

Par ailleurs, cette démarche permettrait aux personnes extérieures (collègues des autres disciplines, parents, administration...), de ne plus faire la confusion entre les objectifs de la discipline et les APSA supports utilisées. Pour l'enseignant, définir aussi précisément les contenus à enseigner doit lui permettre d'être encore plus efficace et précis dans ses interventions. Le principal intéressé, l'élève, aurait la possibilité d'identifier ce que l'on attend de lui et dans quel but, de suivre sa progression tout en mettant en continuité et en cohérence les apprentissages qui se succèdent souvent sans se conforter les uns les autres.

Les cahiers EPS - Vers un livret des "maîtrises essentielles" au collège