Les cahiers EPS, n°39 (06/2009)

Élèves et savoirs dans le programme

Quelle place, dans l'enseignement, pour le développement des élèves

Annabelle Paris,
Delphine Evain.

Submergés par des connaissances sur les APSA, soumis à des obligations institutionnelles, orientés par contraintes organisationnelles, les enseignants d'EPS oublient ce qui devrait être leur préoccupation principale : l'élève.
L'élève est avant tout un être humain en construction, avec ses caractéristiques propres. C'est pourquoi le contenu qui lui est proposé ne peut que lui être adapté.
Le présent article adopte cette démarche par une mise en relation étroite entre les caractéristiques développementales des élèves et les apprentissages fondamentaux les plus appropriés à travailler, développés par Maurice Plays dans son article de ce numéro des Cahiers. Un code couleur distingue les choix présentés.

Cycle d'adaptation

Document (format PDF) : Le cycle d'adaptation

Conclusion

La répartition des apprentissages fondamentaux proposée, suit une logique d'emboîtement qui, au regard de l'avancée du développement des ressources de l'élève, peut commencer avant la catégorie d'âge annoncée et se terminer après.

Selon cette même logique, le renforcement des savoirs fondamentaux évolue vers une plus grande complexité à l'image de l'avancée dans le cursus de formation de l'élève, du collège au lycée.

Enfin, le choix d'approfondir les caractéristiques développementales des élèves a pour objet le recentrage du travail des enseignants sur leur sujet, puisque les nouveaux programmes n'y font aucune allusion.

Les cahiers EPS - Quelle place, dans l'enseignement, pour le développement des élèves