Les cahiers EPS, n°40 (12/2009)

APPN et AP artistiques

Escalade - niveau 1

Nicolas Terré

De la compétence attendue aux thèmes d'étude

La compétence attendue en escalade est globale : "Choisir et conduire un déplacement pour grimper, en moulinette, deux voies différentes à son meilleur niveau en privilégiant l'action des membres inférieurs. Assurer un partenaire en toute sécurité".

Ce tout peut cependant se découper en thèmes d'étude afin d'identifier plus précisément des unités d'apprentissage :

  • T1 - Choisir et conduire un déplacement.
  • T2 - Grimper deux voies différentes à son meilleur niveau.
  • T3 - Privilégier l'action des membres inférieurs.
  • T4 - En moulinette, assurer un partenaire en toute sécurité.

L'ordre retenu, qui découle de l'écriture de la compétence attendue, n'est qu'une méthode pour identifier des unités d'apprentissage. Il ne correspond pas à une logique de progression vers la compétence attendue qui relève de la liberté pédagogique de chaque enseignant.

De la compétence attendue à la situation d'évaluation finale

La situation finale crée les conditions de la manifestation de la compétence attendue et s'accompagne d'indicateurs pour valider les connaissances, capacités et attitudes travaillées pendant le cycle.

Dispositif

Grimper deux fois une même voie, la première sans contrainte et la seconde en supprimant un maximum de grosses prises pour les mains (au minimum deux). Un capteur est placé sur la corde au niveau de la tête du grimpeur pour s'assurer qu'il grimpe par ses propres moyens. Au cours de la réalisation, l'assureur, accompagné d'un contre-assureur, est évalué sur la maîtrise des techniques d'assurage.

Indicateurs

Le score des grimpeurs (sur 15) est calculé de la manière suivante : (HT + PS - PC - PP) x DIFF

HT : La hauteur totale franchie (de 0 à 8) renseigne sur la capacité de l'élève à choisir une difficulté surmontable et à progresser vers le haut.

PS : Le nombre de prises supprimées renseigne sur la capacité de l'élève à utiliser prioritairement ses jambes, prévoir et contrôler ses déplacements.

PC : Les pénalités capteurs (de 0 à 2) renseignent sur la capacité du grimpeur à se déplacer et s'équilibrer par ses propres moyens.

PP : Les pénalités de projets renseignent sur la capacité à choisir une difficulté pertinente et à mémoriser un itinéraire.

DIFF : La difficulté de la voie (de 3a à 4c) sert de coefficient (de 0,8 à 1,5) pour valoriser le niveau de maîtrise dans les critères qui précèdent.

Le score des assureurs (sur 5) est lié à l'observation de l'enseignant sur chacune des actions : vérification (1), communication (1), placement (1), assurage de la montée (1), assurage de la descente (1).

Document (format PDF) : Escalade - N1

Les cahiers EPS - Escalade - niveau 1