Les cahiers EPS, n°40 (12/2009)

Editorial et mode d'emploi

Editorial du n° 40

Nicolas Terré,
Michel Delaunay.

Philosophie générale

Ce numéro des cahiers EPS arrive à point en cette rentrée 2009, au moment où les enseignants sont confrontés à la mise en oeuvre, dans leurs classes, de l'arrêté du 8 juillet 2008. Le numéro 39 avait tracé les grandes lignes d'une réflexion épistémologique à la fois critique et constitutive. Le numéro 41, en cours d'élaboration, exposera les démarches pédagogiques et didactiques des membres du GAIP de l'académie de Nantes, notamment pour enseigner les contenus de programme décrits dans ce numéro 40.

Comme ils l'ont souvent fait par le passé sur d'autres thèmes, les auteurs ont cherché à mettre au jour ce que les programmes contiennent et ne disent pas.

En prenant pour centre de gravité de leurs analyses les niveau 1 et niveau 2 des compétences attendues, ils ont mis en évidence, formulé et listé les connaissances nécessaires, les capacités sollicitées et les attitudes présentes pour les construire. Les enseignants devant s'y référer, s'en servir, les faire apprendre... Autant les expliciter, en établir le répertoire, comme dans les autres disciplines, et ainsi pouvoir se mettre d'accord entre enseignants, construire un projet d'EPS en toute connaissance de cause (d'apprentissage).

Chaque "compétence attendue" est un complexus ou agrégat de compétences plus élémentaires. En décomposant chaque niveau de compétence en thèmes d'étude et en autant d'unités d'apprentissage, le travail des enseignants et des élèves risque de s'en trouver facilité.

Plutôt que d'attendre la fin du cycle pour évaluer, il est proposé des situations-étapes qui permettent d'évaluer si les acquis sont réalisés phase d'apprentissage par phase d'apprentissage. L'évaluation finale vise la totalité de la compétence, les évaluations d'étape les contenus successifs, au fil des leçons.

La logique de la conception de l'équipe de rédaction des cahiers EPS est de faire acquérir des savoirs fondamentaux. Les connaissances sont ici formulées en principes et règles d'action et de gestion. Si une APSA constitue le support privilégié lors d'un cycle d'apprentissage, il n'est pas inutile de rappeler que des savoirs étudiés se retrouvent également dans d'autres APSA. Ils peuvent être acquis par l'enseignement combiné de plusieurs APSA ou grâce à la cohérence que l'enseignant établit d'un cycle à l'autre, en prenant appui sur les similitudes de savoirs, plus que sur les spécificités comportementales de chaque sport.

Dans le même esprit, exploiter une APSA veut également dire qu'on rattache les contenus qui y sont étudiés au socle commun de connaissances et aux sept piliers. Les auteurs ont fait un travail d'identification des liens possibles, partant de l'idée que l'EPS ne fonctionne pas "en soi", mais comme un maillon de la chaîne Éducation nationale. Le numéro 41 aura pour fonction de montrer comment s'y prendre pour associer apprentissage de savoirs du socle et apprentissage de savoirs propres à la pertinence motrice de la discipline.

Dans un cadre conceptuel arrêté en commun, les formulations, dans ces tableaux de contenus d'enseignement et d'apprentissage, demeurent propres aux auteurs, afin de préserver la diversité des compréhensions et des propositions, comme cela ne va pas manquer de se produire dans les équipes d'établissement. L'important réside dans l'énonciation des contenus à partager au sein d'un projet, sans se laisser aller à "pinailler" sur tels ou tels termes ou formulations. Les enseignants ont à se préoccuper de ce que les mots recouvrent, pas des mots eux-mêmes, sauf pour engager des batailles sémantiques dont la fonction est, secrètement, de ne pas avancer.

La nouvelle formule de la revue permettra prochainement aux lecteurs de laisser sur le forum leurs interrogations et leurs remarques, par exemple, pour obtenir la déclinaison d'un titre de principe d'action ou la formulation complète d'une règle d'action, une précision d'argumentation ou tout autre sujet relatif au contenu de la revue.

En guise de transition

Les lecteurs ne trouveront pas ici de réponses sur le "comment" enseigner. C'est l'objet du numéro 41. En revanche, la lecture successive des tableaux, APSA par APSA, renseigne sur le "quoi" faire apprendre et sur les moyens pour l'évaluer, afin d'appliquer le programme de 2008 de façon lucide, cohérente et partageable.

Si tous les niveaux de compétences dans toutes les APSA ne sont pas traités, l'explication est à trouver dans le manque de temps et non pas dans l'impossibilité de le faire. Ces propositions viennent enrichir la bibliothèque des outils pédagogiques, à côté des documents publiés par des voies officielle ou d'édition privée ou publique comme l'ouvrage dirigé par Claude Volant (collection "Corpus", mai 2009).

En rappelant que toutes les contributions complémentaires seront les bienvenues, l'attention des lecteurs est attirée sur les possibilités d'échange et de diffusion du savoir qu'offre la nouvelle formule des Cahiers EPS.

Les cahiers EPS - Editorial du n° 40