Les cahiers EPS, n°37 (01/2008)

Le respect en action

L'apprentissage du respect par le golf

Jean-François Just

La notion de respect a toujours été sujette à disparition : " il n'y a plus de respect " est une exclamation souvent entendue et la vision très médiatisée du monde relate toujours plus d'agressions sur soi-même, les uns contre les autres et contre l'environnement.
L'enseignement de l'EPS doit, comme l'ensemble du système éducatif, réagir, ne pas se laisser aller au défaitisme.
Le golf, activité dont l'essence de l'apprentissage est intimement liée à la notion de respect, peut aider l'élève à acquérir des attitudes, des méthodes et des démarches favorables aux apprentissages moteurs, en interaction permanente avec l'intégration du respect de soi, de l'autre et de l'environnement.

L'apprentissage du respect de soi

En pratiquant le golf, le respect de soi s'acquiert en recherchant en permanence la connaissance de ses aptitudes et la maîtrise de ses émotions : accepter le parcours comme il est sans rien modifier, aménager ou améliorer, jouer la balle là où elle se trouve, sont les principes fondamentaux du jeu.

En respectant ces principes, l'élève vit une suite de situations particulières, qui enchaînent des mouvements complexes et précis, et il se concentre sur la connaissance de soi. Cette attitude lui permet d'évaluer en permanence ses possibilités.

Être capable de mieux se connaître résulte de la comparaison entre les actes mis en oeuvre dans un certain contexte et les résultats obtenus par rapport à l'objectif fixé. Cet apprentissage se réalise lorsque l'élève projette la balle de golf vers une cible définie en faisant le moins de coups possible. Selon ses possibilités, il réalise le projet de déterminer (ou non) le nombre de cibles intermédiaires nécessaires.

Se connaître, c'est aussi pouvoir maîtriser ses émotions. Après avoir formulé et décidé d'un coup, le résultat peut être bien différent. En acceptant cette différence, l'élève démontre le respect qu'il a de lui et de sa volonté d'analyser l'échec sans l'imputer à des éléments extérieurs. Si l'élève peut, malgré cette erreur, enchaîner un projet de réalisation adapté à la nouvelle situation, il démontre qu'il est capable de se respecter.

Alors que l'évaluation, dans cette activité physique, porte généralement sur la mesure d'une performance fixée par l'élève sous forme de contrat (projeter la même balle d'un point à un autre en utilisant un minimum de coups), l'enseignant peut aussi se centrer sur des critères du respect de soi. Les indicateurs sont prélevés dans six catégories de la conduite golfique qui montrent si l'élève se traite bien, se respecte.

Cas 1 - L'apprentissage du respect de soi est non acquis

  • Prise de décision : Joue sans préparation ni routine; trop vite ou trop tard.
  • Allure de marche : Marche lente, jeu éclaté.
  • Matériel de jeu : Gênant; l'écarte du pied; l'oublie parfois; en est encombré.
  • Chariot vers un green : Le pose ou l'arrête au hasard.
  • Gestion économique : Exécute tous ses coups d'une manière crispée.
  • Gestion émotionnelle : Perd tous ses acquis moteurs en situation de stress (toute situation est quasiment stressante).

Cas 2 - L'apprentissage du respect de soi est en cours d'acquisition

  • Prise de décision : Se représente la trajectoire de balle en fonction du coup suivant.
  • Allure de marche : Joue groupé, quelle que soit la situation; n'ose pas s'éloigner avant son tour.
  • Matériel de jeu : Posé souvent trop loin; n'a pas le bon club au bon moment; doit se précipiter.
  • Chariot vers un green : S'applique à l'arrêter au bon endroit quelle que soit la situation de jeu.
  • Gestion économique : Gère le parcours choisi en fonction de son capital moteur et énergétique.
  • Gestion émotionnelle : Ne modifie pas ses conduites motrices dans une situation de stress.

Cas 3 - L'apprentissage du respect de soi est acquis

  • Prise de décision : S'approprie un rituel rapide et précis.
  • Allure de marche : Marche à allure dynamique; alterne jeu groupé et jeu déployé.
  • Matériel de jeu  : À portée de main, dans le sens de la marche; évite les déplacements inutiles.
  • Chariot vers un green : Utilise le temps libre et les angles morts pour l'arrêter au bon endroit afin de quitter le green rapidement.
  • Gestion économique : Est capable de rester lucide jusqu'à la fin du parcours choisi.
  • Gestion émotionnelle : La situation de stress ne perturbe plus et même favorise sa réussite.

L'apprentissage du respect de l'autre

L'élève doit comprendre et mettre en oeuvre des règles et des codes afin de réaliser ses actions de jeu en toute sécurité pour tout le monde. Il doit vérifier que son acte ne met personne en danger, qu'il s'agisse de l'exécution du geste (swing), de sa conséquence (trajectoire de la balle) ou du comportement dans le déplacement.

Du fait de la longueur de la canne, le mouvement, très ample, nécessite l'observation de la position des autres élèves avant d'agir. Il convient aussi de vérifier que l'espace où la balle sera envoyée est libre de toute présence.

L'élève dont la balle se trouve la plus éloignée joue en premier afin d'éviter à quiconque de se trouver en avant et de se mettre en danger. Ces codes doivent être respectés et l'enseignant peut observer l'apprentissage du respect vis-à-vis de l'autre en se référant aux indicateurs suivants.

Le respect envers les autres s'observe dans les échanges entre élèves afin d'obtenir la meilleure façon d'agir, d'aider un camarade ou de se faire aider. Dans le jeu, des formes de non agressivité apparaissent dans de nombreuses situations :

  • Prendre en charge les drapeaux sur le green afin d'éviter au joueur d'être pénalisé .
  • Éviter de dire des grossièretés et de faire des gestes de dépit dangereux lorsqu'un coup est manqué.
  • Savoir apprécier les bons coups réussis par les autres et les féliciter.
  • Saluer et remercier ses partenaires de jeu lorsque la partie est terminée.

De nombreuses mises en situation peuvent permettre de conduire un affrontement collectif respectable : celle qui est la plus spectaculaire pour obliger au respect de l'autre consiste à jouer en alternance une seule balle, à deux, trois ou quatre joueurs, en essayant de faire le moins de coups possible. Une telle situation demande l'échange, la complicité et l'harmonisation des choix pour former une véritable équipe. La concession de la perte d'une partie de son identité au profit d'un objectif commun est le symbole d'une profonde volonté de respecter l'autre.

Cas 4 - L'apprentissage du respect de l'autre est non acquis

  • Préparation : Se prépare, bouge, quand un joueur est à l'adresse, gêne.
    Se met en danger.
  • Démarrage : Démarre ou remue avant que chaque joueur ait frappé.
    Se met en danger.
  • Repérage : Se dirige directement à sa balle pour éviter de la perdre.
    Se met en danger.
  • Jeu des autres : Joue sans se préoccuper des autres (balles égarées, tour de jeu).
    Danger

Cas 5 - L'apprentissage du respect de l'autre est en cours d'acquisition

  • Préparation : Ne commence à se préparer que lorsque vient son tour de jeu; n'ose pas bouger; placé en sécurité.
  • Démarrage : Rassemble son matériel et se prépare à partir en sécurité quand la dernière balle est arrêtée.
  • Repérage : Se déplace uniquement à son tour et en sécurité mais sans repères suffisants.
  • Jeu des autres : Participe aux recherches mais en oublie son jeu; en retard quand vient son tour;mais joue en sécurité.

Cas 6 - L'apprentissage du respect de l'autre est acquis

  • Préparation : Utilise, en silence, temps et angles morts; est prêt à jouer quand vient son tour;placé en sécurité.
  • Démarrage : Démarre alors que la dernière balle du groupe est encore en mouvement; sécurité maîtrisée.
  • Repérage : Prend des repères; il se déplace sans gêner les autres, en sécurité.
  • Jeu des autres : Après avoir repéré sa balle ou joué en sécurité, participe aux recherches.

L'apprentissage du respect de l'environnement

L'environnement, en golf, est d'abord une ressource. Les parcours de golf sont variés et très diversifiés (parcours ruraux, forestiers, littoraux, en zone de marais, etc.). L'évolution de l'élève dans un tel environnement sollicite sa volonté pour chercher à mieux connaître ce qui l'entoure. L'intérêt qu'il va porter à observer l'environnement le conduit à utiliser le moindre repère, arbre, ruisseau, étang, pour évaluer la distance qui le sépare de la cible qu'il souhaite atteindre.

Le terrain de golf présente des surfaces très fragiles, régulièrement abîmées par l'exercice même de l'activité. Lorsque la détérioration se poursuit après le passage de chaque pratiquant, le terrain devient impraticable. En présentant de cette façon l'obligation de réparer chaque dégât provoqué par sa balle, son club ou ses déplacements, l'élève s'imprègne du respect qu'il " doit au terrain ". Cette troisième forme de respect peut aussi être évaluée par l'enseignant par une troisième batterie d'indicateurs.

Cas 7 - L'apprentissage du respect de l'environnement est non acquis

  • Swings d'essai : En fait beaucoup, trop tard et en arrachant de l'herbe.
  • Divots (motte de terre) : Centré sur sa balle, l'oublie; ne retrouve ni le divot, ni l'emplacement.
  • Ratissage bunkers : Ne ratisse que l'emplacement initial ou se centre sur sa balle et oublie.
  • Impact de balle : Ne sait pas le relever; n'imagine pas qu'il puisse en faire; ne le voit pas.
  • Lignes de putt : Les ignore; piétine les abords du trou; traîne les pieds.

Cas 8 - L'apprentissage du respect de l'environnement est en cours d'acquisition

  • Swings d'essai : N'ose plus en faire ou arrache encore de l'herbe par accident.
  • Divots : L'oublie encore quelquefois sous l'émotion d'un coup inhabituel.
  • Ratissage bunkers : Se complique la tâche; veut trop bien faire; jardine longuement.
  • Impact de balle : Le relève avec application quand il est " sur son chemin "; ou/et quand on le lui rappelle.
  • Lignes de putt : En évite une, deux, et piétine la troisième; marque la balle à quelques centimètres du trou au lieu de jouer.

Cas 9 - L'apprentissage du respect de l'environnement est acquis

  • Swings d'essai : N'en fait qu'un ou deux, au bon moment, sans arracher d'herbe.
  • Divots : Réparer les dégâts fait partie de ses routines de joueur.
  • Ratissage bunkers : Laisse un minimum de traces de pas puis procède avec économie, efficacité et rapidité.
  • Impact de balle : Le recherche et en relève un ou deux par réflexe quels que soient leurs emplacements.
  • Lignes de putt : Les respecte avec aisance; sait quand il faut jouer le dernier putt.

Conclusion

L'activité golf se montre particulièrement pertinente lorsqu'il s'agit d'apprendre le respect. La variété des situations, dans le cadre stable du parcours (même si des conditions peuvent varier) et de principes d'action bien repérés, offre des contenus d'apprentissage, spécifiques et généraux qui rendent l'accès au respect assez direct et sensible. L'expérience du respect de soi, des autres et de l'environnement constitue une étape décisive une étape vers l'autonomie qui permettra à l'élève de s'engager dans des projets de vie respectueux et respectables.

Les cahiers EPS - L'apprentissage du respect par le golf