Dossier : Lire avec les nouvelles technologies / 3. Vers de nouveaux usages

Un projet pédagogique TICE et lettres

Patricia ÉVRARD, agrégée de lettres, lycée de Louhans (71)

La création récente d'un site d'établissement par un groupe d'enseignants et de documentalistes a permis de mener plusieurs types d'activités en ligne.

La création de ce site (www.lpolouhans.com) a permis de mener des activités en ligne telles que la création de rubriques spécifiquement littéraires - " Écoutez voir " propose un texte en document audio par semaine -, d'un blog et un travail sur une " plate-forme pédagogique " accessible par mot de passe.

La création d'un blog sur le site de l'établissement répond à des objectifs divers et complémentaires : le premier est d'initier les élèves à une utilisation raisonnée, consciente, responsable et volontariste de l'outil informatique ; le second est de les habituer à un contrôle de leurs productions écrites afin de mieux communiquer dans un respect mutuel ; le troisième est la valorisation de leurs activités dans le cadre de leur scolarité.

Pour mener à bien ces objectifs fondamentaux, le blog a été créé en lien avec des projets pédagogiques menés en classe de français sur l'année scolaire 2006/2007 et, pour la classe de première L, en continuité avec le travail effectué l'année précédente.

Les projets pédagogiques réalisés ont été :

  • la visite du camp d'Auschwitz par des élèves de première L en décembre 2006 : le but étant de rapporter cette expérience avec des photos, documents audio et témoignages directs des élèves dans le cadre du projet : devoir de mémoire ;
  • la participation à deux prix littéraires : le prix des Incorruptibles (une classe de seconde), le prix des lycéens et des apprentis de Bourgogne (une classe de première L). Le but était de produire et de faire connaître sa critique des ouvrages dans le cadre du projet : développement de la lecture cursive et découverte critique de la littérature contemporaine.

Le projet dans son ensemble

S'informer et se documenter

En début d'année, et pour préparer la lecture des livres sélectionnés pour les prix littéraires, les élèves ont été invités à consulter les sites des créateurs de ces prix (www.lesincos.com et www.cr-bourgogne.fr) pour avoir des informations sur les auteurs et sur les livres. Les recherches se sont déroulées hors cours en première, et pendant les heures d'aide individualisée en seconde.

L'objectif était, outre le lancement de la participation à ces prix littéraires, le développement de l'utilisation raisonnée des sites dans les apprentissages scolaires. Cette phase du travail a révélé l'inégalité des élèves devant les TICE, certains ignorant tout de leur usage, d'autres étant déjà experts en la matière. Certains avaient Internet chez eux, et parfois depuis plusieurs années, d'autres n'en connaissaient pas les rudiments.

L'utilisation des TICE en aide individualisée est l'un des moyens possibles de remédier, au moins partiellement, à cette inégalité.

Parallèlement à ce premier travail, et en appui d'un travail spécifique sur le livre de Dai Sijie Balzac et la petite tailleuse chinoise, étudié en seconde dans une séquence sur le roman - de l'écriture à la publication, et même à son adaptation cinématographique -, les élèves étaient invités à utiliser Internet pour leurs recherches sur cet auteur et sur les critiques de son livre. Là encore, les heures d'aide individualisée ont servi d'appui pour ces recherches. Le support informatique était, à ce moment-là, le forum - privé - créé sur le site du lycée - qui n'existe plus aujourd'hui et qui est remplacé par une plate-forme pédagogique accessible par mot de passe - sur lequel les élèves écrivaient leurs résumés ou compte rendus critiques.

Écrire : apprentissage de l'autocorrection à l'aide d'outils informatiques

Les élèves ont été invités ensuite à lire - lecture cursive - puis à résumer les romans des prix littéraires. Ils ont dû également rédiger, au fur et à mesure de leurs lectures, des critiques argumentées des oeuvres lues. La réalisation de ce travail, en modules et en aide individualisée (seconde), a nécessité l'apprentissage d'outils de correction orthographique, lexicale, grammaticale - orthonet, lexilogos etc. - dans le but de favoriser l'autonomie de l'élève dans la maîtrise de l'expression écrite.

Écrire : connaître les enjeux et respecter les règles

Les critiques rédigées par les élèves sont finalement insérées - par copier-coller depuis le forum ou la plate-forme pédagogique - sur le blog du lycée. L'exigence pédagogique est de produire des textes corrects.

En seconde, les textes sont améliorés en aide individualisée avant d'être insérés sur le blog pour certains, mais les élèves peuvent évidemment les produire directement sur le blog de manière autonome. À tout moment, ils peuvent proposer leur production à la correction avant la publication sur le blog. Ils ne le font pas toujours mais ils s'attirent en ce cas des commentaires et sont invités à refaire leur production en l'améliorant.

En première, les élèves sont plus autonomes : ils produisent directement leurs critiques sur le blog. Lorsque c'est nécessaire, celles-ci sont imprimées, corrigées et les élèves doivent remplacer le premier texte par sa réécriture.

Écrire : exprimer son jugement personnel

L'écriture argumentative fait l'objet d'un apprentissage qui prend toute sa place dans le cadre des programmes de seconde et de première. Publier ses propres critiques engage la responsabilité de l'élève qui doit justifier son point de vue et convaincre ses lecteurs. La mutualisation des critiques sur le blog du lycée conduit à développer sa propre argumentation, à élargir les points de vue individuels et à confronter son opinion à celle des autres.

Une gazette littéraire a été créée sur le site du prix des Incorruptibles (http://www.lesincos.com/gazette) à partir des critiques rédigées par les élèves sur le blog du lycée. Elle était accessible par le site du lycée où un lien avait également été créé.

Écrire : mutualiser les échanges

La mutualisation des échanges s'est effectuée sur le blog du lycée aussi bien sur la page littéraire (blog littéraire) que sur celle qui est réservée au voyage d'étude à Auschwitz. Les élèves pouvaient y déposer leurs commentaires en toute autonomie. C'est la partie publique de l'écriture, ouverte à tous.

Certaines rubriques du site du lycée permettent de faire connaître les " Activités " menées pendant l'année scolaire - actions spécifiques, rencontres avec des auteurs, des acteurs de la vie sociale, des témoins historiques, ateliers - ou rendre compte du travail effectué - " Nous l'avons fait ".

Une partie plus privée trouve sa place sur la " plate-forme pédagogique ". Dans cet espace, le partage des notes de cours s'effectue sous contrôle : les notes sont rédigées par les élèves, soumises au contrôle du professeur avant d'être publiées à destination de la classe. C'est là aussi que des échanges plus personnels s'établissent, en liaison avec les cours.

L'oral : lecture à haute voix

Le mutimédia permet de valoriser également les activités orales : c'est ainsi qu'une rubrique baptisée " Écoutez voir " diffuse régulièrement des enregistrements sonores ou vidéo de textes lus par les élèves ou le professeur. Cette rubrique est ouverte à tous ceux qui veulent proposer des textes à écouter. L'intérêt pédagogique de cette rubrique est évident, non seulement pour la diffusion de textes mais aussi pour l'amélioration de l'expression orale sous toutes ses formes.

Bilan de l'expérience

L'utilisation des TICE permet d'atteindre les objectifs de l'enseignement du français au lycée, et elle peut s'effectuer dans les différentes pratiques de la classe : elle est particulièrement efficace en aide individualisée de seconde, et elle est indispensable pour les TPE qui nécessitent la maîtrise de l'outil informatique, ne serait-ce que pour mener efficacement les recherches personnelles. Les blogs sont un outil efficace pour la maîtrise de l'expression. Ils permettent aux élèves de s'affirmer comme membre d'une communauté.

Les TICE sont, en outre, un excellent moyen de communication à l'intérieur de la classe, pour les échanges entre élèves et professeurs. À l'échelle de l'établissement, elles permettent de diffuser les informations internes et externes, et favorisent les échanges pour toute la communauté scolaire. Elles peuvent être également une aide à la diffusion des textes et oeuvres de la littérature classique ou contemporaine.

Les difficultés majeures sont d'ordre technique - matériel insuffisant ou défaillant ; salles inadaptées pour l'accueil de classes entières, ce qui réduit considérablement les possibilités de travailler avec les élèves directement et favorise les élèves déjà bien équipés chez eux; difficultés internes de disponibilité des salles - mais l'utilisation des TICE comme outil pédagogique est encore relativement rare, et notamment en classe de français, ce qui explique les difficultés d'adaptation et la lenteur des remèdes à y apporter.

Les aspects positifs de l'expérience sont considérables sur le plan pédagogique. J'en retiendrai surtout l'intégration des outils informatiques pour les recherches, le travail sur l'expression - orthographe, vocabulaire, grammaire - et la formation d'un jugement personnel.

Pour mener à bien le développement de cette expérience et la poursuite des projets pédagogiques engagés - devoir de mémoire, prix littéraires - la mise à disposition régulière d'une salle équipée pour la classe entière, ainsi qu'un vidéoprojecteur, seront nécessaire. Une demande d'équipement a été faite en ce sens.

Argos, n°44, page 60 (12/2008)
Argos - Un projet pédagogique TICE et lettres