Culture scientifique et technique

La "Science académie"

Des lycéens dans les laboratoires de recherche

Lise Barucq, responsable du pôle Science académie pour l'association Paris-Montagne

Une initiative d'étudiants et de chercheurs pour faire découvrir le monde de la recherche aux jeunes en difficulté et susciter de nouvelles vocations.

Un projet porteur

Un ensemble d'initiatives a été proposé par l'association Paris-Montagne, destinées à ouvrir le monde des sciences au public.

Ainsi, le festival de Sciences "Paris-montagne: le pari des sciences" a tenu sa première édition l'été dernier à l'École normale supérieure, au coeur du Quartier latin, rivalisant sans complexe avec "Paris-Plage".

La spécificité de ces initiatives? Une invitation particulière faite aux jeunes des quartiers sensibles, à qui les programmes de l'association Paris- Montagne sont en priorité destinés.

L'association cherche à établir des contacts avec les enseignants pour monter ses projets. Parmi les plus ambitieux, celui de la Science académie, inspiré largement d'un projet hongrois fonctionnant avec succès depuis une dizaine d'années. Ce projet est né l'an passé, porté par une petite équipe bénévole d'élèves, de doctorants et de chercheurs de l'École normale supérieure. La Science académie accueille des jeunes passionnés de sciences issus de lycées réputés difficiles, pour une immersion d'une semaine, pendant les vacances d'été, au coeur du fief historique de la connaissance et de la recherche, la montagne Sainte-Geneviève.

La Science académie s'adresse, pour l'instant, aux lycéens franciliens boursiers ou issus de lycées sélectionnés (zone prévention violence, APV, zone sensible, ZEP, REP...). Cette initiative a pour vocation, à terme, de devenir nationale, et se donne pour triple objectif:

  • de lutter contre les phénomènes d'auto-censure dans les orientations
  • vers les études supérieures;
  • de faire découvrir le monde de la recherche au jeunes générations, et en particulier aux jeunes dont l'environnement familial ou scolaire ne le permettrait pas;
  • de regrouper des jeunes passionnés par les sciences en une communauté dynamique.

La Science académie dispose du soutien d'enseignants de lycée, de chercheurs, de certains membres de l'Académie des sciences et de la direction de l'École normale supérieure. Elle fonctionne, depuis l'an dernier, grâce aux soutiens importants du ministère délégué à la Promotion de l'égalité des chances et du ministère délégué à la Cohésion sociale et à la Parité, qui permettent de faire vivre le projet via les subventions de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (l'acsé, ex-fasild) et la Délégation interministérielle à la Ville.

L'appui également essentiel de la direction de la Ville de Paris et de la région Île-de-France est à mentionner.

Des lycéens en labo, c'est possible!

Recrutés sur leur motivation (non sur leurs résultats scolaires) et par une candidature spontanée, une vingtaine de jeunes issus de lycées d'Île-de-France ont intégré la première promotion de la Science académie.

Au menu: visites quotidiennes de laboratoires de recherche de disciplines variées, rencontre avec des membres de l'Académie des sciences, construction d'une sonde météorologique avec l'association Planète Sciences, participation au festival "Paris-Montagne".

Cette semaine de découvertes scientifiques très dense a vite rapproché les vingt jeunes académiciens. De plus, un dialogue fréquent avec une équipe encadrante constituée d'étudiants et de chercheurs leur a permis d'exprimer aisément leur curiosité et leur passion.

Satisfaction également du côté des chercheurs qu'ils ont rencontrés, surpris des questions de ces jeunes et ravis d'avoir à expliquer leur démarche avec une autre approche.

Cette année, fortifiée par l'intérêt et la curiosité des jeunes accueillis cet été à l'ENS, l'aventure continue et prend de l'ampleur.

La promotion 2006 de la Science académie s'est retrouvée et s'est vu proposer des activités régulières au cours de l'année scolaire, comme des visites de sites scientifiques (Observatoire de Paris, Palais de la découverte...), ou la participation aux rencontres nationales CNRS-Jeunes à Poitiers. Ces activités ont favorisé la mobilité de ces jeunes et l'ouverture sur des sujets dépassant leurs programmes scolaires.

Des réunions d'informations sur les parcours scientifiques et les études post-baccalauréat leur ont également été réservés, pour prévenir les phénomènes d'auto-censure dans les orientations vers les études supérieures, souvent observés.

Enfin, la motivation de ces jeunes ne profite pas uniquement à leur communauté nouvellement formée mais engendre des dynamiques locales: invitation de chercheurs dans les classes et création de clubs de sciences, tel le club du lycée Alfred- Nobel de Clichy-sous-Bois qui a vu le jour en septembre dernier. La Science académie vise en effet à assurer un soutien logistique et financier aux projets que les jeunes académiciens souhaitent mettre en place.

Mécanique quantique pour la Science ac'

En 2007, la proposition de la Science académie s'élargit et se tourne encore davantage vers la recherche.

Dès les vacances de février, sur une demande des lycéens de la promotion 2006, une semaine de stage de découverte de la mécanique quantique a été mise en place au département de physique de l'ens.

Un franc succès pour la quinzaine de motivés: membres de la Science ac' 2006 et leurs camarades, jeunes de l'association Science ouverte de Drancy, ont apprécié les visites, séminaires et séances de manipulation, et ont impressionné leurs conférenciers.

Pendant les vacances de Pâques, ce sont plus d'une cinquantaine de jeunes de seconde et première S qui effectueront un stage de trois à cinq jours dans un laboratoire de recher-che. Encadrés par un chercheur pour quelques jours d'observation et de manipulation, les jeunes pourront découvrir un univers professionnel passionnant et des domaines scientifiques sans doute inconnus d'eux jusqu'alors. Un congrès, qui leur permettra de restituter leurs découvertes, est déjà prévu!

À l'issue des stages de cette année, les plus motivés pourront participer à la semaine d'activités estivales organisées lors du festival "Paris-Montagne", et bénéficier à leur tour d'un suivi régulier et personnalisé pour leur projet scientifique et leur choix de parcours scolaire.

Chaque jeune ayant fait un stage en laboratoire aura accès aux événements scientifiques organisés par le programme, en intégrant la communauté dynamique de passionnés de science qu'est la Science académie.

Pour en savoir plus...

Argos, n°42, page 13 (06/2007)
Argos - La "Science académie"