Actualité des CDI

Nomade's land

Brigitte Pierrat, professeure documentaliste

Cartable électronique, bureau virtuel, balado-diffusion, formation à distance, e-learning... nos pratiques et celles de nos élèves évoluent.

En voyage scolaire? TZR sur trois établissements? Vous avez dit mobilité? Alors, puisque vous partez en voyage, mettez (d'office) les bons outils dans votre trousse de survie.

Votre bureau virtuel sur une clé usb

Bureaux virtuels ou le tout en ligne?

Las... Vous ne faites pas partie des néo-titulaires et encore moins de ces jeunes lycéens heureux bénéficiaires d'une clé généreusement distribuée par les collectivités locales ou le ministère (http://www2.educnet.education.fr/priorites/cle-usb/). Qu'à cela ne tienne, rien de plus simple que de vous composer une clé sur mesure, malheureusement sans les accès aux ressources payantes (limitées toutefois à un an). Il ne vous en coûtera que le prix de la clé. Choisissez-la rapide, d'une capacité d'au moins 1 Go sinon 2, de façon à transporter aussi vos fichiers personnels. Les comparatifs de clés pullulent sur le web, n'hésitez pas à vous y reporter au moment de l'achat. Mais peut-être préférez-vous vous contenter d'un seul outil: un accès Internet pour écrire, calculer, dessiner, produire en ligne, consulter, stocker à distance. Deux écoles différentes, complémentaires et aussi pratiques l'une que l'autre, à condition toutefois d'avoir pris soin de bien les personnaliser avant votre départ ou votre déplacement.

Les bureaux virtuels, ou bureaux de poche

Ce sont des applications dites "portables" à installer ou pré-installées sur une clé. Vous les connaissez de nom pour la plupart, sans doute même utilisez-vous leurs grandes soeurs au quotidien. Le principe: ne pas polluer le pc hôte en installant des fichiers sur le disque dur. Les logiciels, paramétrables et personnalisables, se décompressent à la volée. Il existe même des clés totalement autonomes qui démarrent l'ordinateur à partir d'un mini-système d'exploitation Linux.

Dans ce domaine, deux produits phares et gratuits peuvent vous simplifier la vie: la clé Framakey et le bureau de poche. Dans la même veine mais il vous faudra débourser 35 euros, la clé distribuée par le crdp de Paris. Toutefois, si vous n'avez pas envie d'une usine à gaz, optez pour un choix personnalisé d'applications que vous installerez vous-même.

La Framakey, "couteau suisse de l'utilisateur nomade"

Rendez-vous sur le site www.framakey.org. Selon votre aisance avec l'informatique, optez pour le pack complet (full ou lite) ou des applications à télécharger individuellement en fonction de vos besoins. L'avantage du pack complet, c'est que vous ne vous occupez de rien: il suffit de décompacter le contenu sur votre clé, de la connecter au pc et de lancer les logiciels directement depuis l'interface qui s'est ouverte.

Cette Framakey se décline donc en versions full et lite. La première nécessite un minimum de 512 Mo. Parmi les logiciels, vous y trouverez une suite bureautique (OpenOffice.org), un navigateur (Firefox), un client de messagerie instantanée (Miranda), un logiciel de courrier électronique (Thunderbird), des lecteurs de fichiers audio et vidéo (Coolplayer, VideoLan, vlc) et un éditeur de texte orienté programmation. La version légère tient sur 256 Mo et contient les mêmes logiciels, à l'exception d'OpenOffice remplacé par Abiword, également connu en son temps.

Pour retrouver votre environnement de travail habituel, il ne reste plus qu'à importer vos signets, extensions et thèmes préférés, configurer vos comptes de messagerie et de ftp, installer vos modèles de documents.

Référez-vous aux nombreux tutoriels et à la faq disponibles sur le site pour optimiser l'usage que vous ferez de votre clé.

Si vous optez pour une installation personnalisée, rendez-vous dans le menu Applis portables (rubrique téléchargement) et faites votre marché parmi des logiciels de bureautique, de graphisme et pao, audio et multimédia, Internet, utilitaires, développement, jeux, sciences et éducatif.

Le Bureau De Poche

Téléchargez le fichier sur le site du développeur (http://www.bureaudepoche.fr/) et copiez-le sur votre clé. C'est un exécutable qui pèse dans les 106 Mo. Il se compose de 40 logiciels à compléter, si cela ne vous suffit pas, par des packs supplémentaires: bureautique, accessoires, jeux, multimédia, graphisme, personnel, détente. Il y en a pour tous les goûts et l'installation est automatisée: pour chaque pack, vous choisissez les programmes. Installé sur la clé, le Bureau De Poche se lance automatiquement. L'interface est personnalisable.

Variante : le bureau du professeur d'histoire-géographie

Développée à partir du Bureau De Poche (http://www.bureaudepoche.fr/), cette version spéciale enseignants d'histoire et de géographie tient sur une clé de 1 Go mais s'installe aussi sur un disque dur interne ou externe, un lecteur mp3 ou un Ipod (http:// bureauduprofhg.free.fr/).

Après décompression de l'archive sur la clé, un lanceur s'ouvre sur un bureau privé entièrement personnalisable. Au menu, des logiciels libres, gratuits ou des démos. Après les avoir testés, supprimez les logiciels qui ne vous conviennent pas, intégrez-en de nouveaux (le menu se reconstruit automatiquement), mettez à jour les anciens et créez votre propre menu. Un dossier Documents accueille vos fichiers personnels, ne le supprimez surtout pas! Toutes ces manipulations sont expliquées en détail sur le site et vous pouvez ainsi vous peaufiner une clé sur mesure même si vous n'enseignez pas l'histoire-géo.

La liste des ressources disponibles est trop longue pour être détaillée ici. Sachez qu'en complément des logiciels d'origine du Bureau De Poche (bureautique, utilitaires), vous y trouverez des logiciels et ressources disciplinaires (atlas, cartographie, sitographies, etc.).

Attention, certains antivirus reconnaissent un virus dans le programme japon.exe.

Voir aussi:

  • Le kit spécial photographes, avec lanceur d'applications intégré, à télécharger (http://www.virusphoto.com/index.php?page=usb).
  • Shinux (http://www.shinux.org/):
  • Un type de clé qui démarre le pc hôte sur un environnement Linux et propose un bureau virtuel complet, avec paramétrage des accès au réseau et aux imprimantes de votre lieu de travail, serveur web, etc. Le produit peut aussi être installé sur un mini-cd. Il ne requiert que 50 Mo d'espace libre.
  • My Lamoooche (http://www.la-moooche.com/mylamoooche.php): un bureau virtuel privé en ligne mais beaucoup trop envahi par la publicité. Si celle-ci ne vous rebute pas, vous aurez accès à une page personnalisable, à un gestionnaire de signets et d'actualité.

Pour aller plus loin: si le sujet vous passionne, voici une alternative à la Framakey : les clés U3 (http://www.u3.com/). Reconnaissables à leur logo U3, elles sont livrées en standard avec un lanceur, un antivirus et un logiciel de cryptage. Compatibles xp, Mac et Linux, elles peuvent s'enrichir d'autres programmes (exclusivement compatibles U3), disponibles sur le site de l'éditeur. Pour les bidouilleurs fous, il existe des utilitaires qui vous aideront à créer un menu pour lancer vos applications sur la clé, comme PStart (http://www.pegtop.net/start/), ultra léger, simple d'utilisation et gratuit, et d'autres qui, si vous ne pouvez pas vous passer de votre logiciel favori, le transformeront, après test de compatibilité, en application portable (universal Extractor à récupérer sur http://www.legroom.net/, rubrique opensource).

Méfiants, vous vous posez des questions sur les risques associés aux clés usb? Un site à consulter de toute urgence: http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2006-INF-006/CERTA-2006-INF-006.html.

Applications en ligne

Ceux qui préfèrent voyager encore plus léger et main dans les poches (sans bureau dedans!) adopteront les applications en ligne, accessibles via un seul programme, un simple navigateur. Au préalable, ils auront pris soin d'assurer leurs arrières en paramétrant soigneusement une ou plusieurs page(s) distante(s) pour tout avoir sous la main lors des déplacements. Et bien sûr, de retenir les mots de passe en conséquence!

Presque chaque grand moteur propose ce service, gratuit après inscription et création de compte. Nous retiendrons deux adresses pour leurs performances: Google (www.google.fr puis accueil personnalisé, puis ajoutez des modules) et Netvibes (www.netvibes.com). Mais ne passez pas à côté de Yahoo, surtout si vous avez déjà un compte chez eux (mon Yahoo: http://fr.my.yahoo.com/s/intl/fr/about/index_guest.html). Vous pouvez tester aussi Vikio, en français mais moins convaincant (www.wikio.fr).

Chacun fonctionne de la même façon, par ajout de modules, organisables par onglets. Si l'on retrouve les mêmes grands services et fonctions, les deux (voire les trois) restent néanmoins complémentaires. L'idéal, depuis le premier onglet de votre page perso Google, est de faire un lien vers votre page Netvibes.

Le top des services et utilitaires: module de gestion de vos favoris, 2 Go d'espace de stockage de fichiers avec Google mail, les pages jaunes, calcul d'itinéraires, conversion de fichiers en ligne, calculettes, actus en flux rss, podcasts, accès à tous vos autres comptes mails, moteurs de recherche, dictionnaires, la liste est longue. Si toutefois vous ne souhaitiez pas vous inscrire, exercez-vous simplement depuis la page d'accueil de chaque service pour vous faire une idée concrète des possibilités offertes. Les professeurs d'anglais, d'allemand et de portugais utiliseront l'adresse www.pageflakes.com. Ce site ne devrait pas tarder à proposer une interface en français.

Les suites bureautiques en ligne

Ce type d'application est basé sur la technologie Ajax (Asynchronous Java Script And xml), au coeur du web 2 (le web interactif). Son extrême jeunesse (2005) lui vaut de mettre à disposition des internautes des outils souvent en versions bêta mais, néanmoins, stables et performants. Au programme, non seulement des traitements de texte et des tableurs, mais aussi des calendriers, des outils de retouche d'images, de dessin, de messagerie instantanée, de compression/décom-pression... Des temps de chargement réduits, des fonctions de base amplement suffisantes pour un usage courant, pas d'encombrement sur le disque dur, adoptez-les sans hésiter:

  • Google document et tableur, anciennement Google Docs & Spreadsheets (http://docs.google.com/?hl=fr): disponible en français depuis peu, il séduit par ses fonctions de travail collaboratif et de nomadisme (partage, stockage et modification de documents à distance par des tierces personnes, historique des révisions, intégration dans des blogs, etc.). Autres fonctions: aperçu, impression, envoi par mail, modification du code html.
  • Importation des documents (formats doc, rtf, odt, sxw, csv, xls, ods) directement depuis le pc ou envoi préalable par mail. La taille des fichiers importables est limitée à 500 ko, mais plus de soucis si vous avez stocké vos documents via Gmail. Attention, le module tableur semble être encore en anglais!
  • AjaxWrite (http://www.ajax13.com/fr/) : cette suite bureautique au look épuré ne fonctionne que sous Firefox. Passé la page d'accueil en français et un temps de chargement de neuf secondes, les menus des diverses applications sont en anglais et il n'est pas (encore) possible d'importer des images. Mais en plus des traditionnels traitements de texte et tableur, vous pourrez dessiner avec AjaxSketch, écouter de la musique avec AjaxTunes, composer des présen-tations avec AjaxPresents et nettoyer votre salle de bains avec AjaxToucourt.
  • Sauvegarde des documents sur le pc ou en ligne après s'être enregistré. Intéressant: le travail simultané sur plusieurs documents, à partir d'onglets multiples.
  • Zoho(http://www.zohowriter.com/login.sas): en anglais. Pensez à désactiver les fenêtres pop-up ou cliquez directement sur http://writer.zoho.com/editor.im. Comme pour la suite Ajax, stockage en ligne possible après inscription. La suite Zoho ressemble au laboratoire d'expérimentation de Google. Essayez le Zoho Show (présentation), le Zoho wiki, le Zoho chat et le Zoho notebook. Plugin disponible pour Microsoft Office... Vivement une version française!
  • goffice (http://goffice.com/goffice6.aspx): en anglais, inscription gratuite mais obligatoire...

Dessin et retouche d'images

  • Pixoh (http://snipshot.com/): en anglais mais intuitif. Il suffit de charger une photo depuis votre disque dur, clé usb ou une url. Outils de redimensionnement, de découpe, de rotation, d'amélioration de la luminosité et de contraste. Simplissime et sans inscription. Dans le même registre mais avec plus de pub, essayez Pixenate (http://pxn8.com/).

Pour réaliser des organigrammes et des plans, adoptez Gliffy (http://www.gliffy.com/), en libre accès après une inscription obligatoire qui ouvre un espace de stockage en ligne.

Compression

Krunchez ou dékrunchez jusqu'à dix fichiers en ligne! Encore une fois, la langue de Skakespeare n'est pas un handicap au regard de la simplicité de l'application en ligne (http://krun.ch/).

Vérification orthographique

Paramétrez le site (http://orangoo.com/spell/) en français, tapez votre texte, vérifiez l'orthographe et choisissez celle qui vous convient. Pratique.

Présentation

Pour faire du "powerpoint" de base en ligne, toujours en anglais : www.thumbstacks.com. Les fonctions d'exportation sont réduites, mais vos présentations sont accessibles via une url.

Publiez et communiquez en ligne

Après avoir retouché les images de votre voyage scolaire, alimentez le site de votre établissement à distance! Plusieurs systèmes à votre disposition.

  • Le site sous spip (www.spip.net/): s'il a déjà été créé, il vous suffit de vous identifier et de rentrer dans l'interface de rédaction pour écrire le compte rendu de la journée, tant attendu par les parents.
  • Google Page Creator, en français (http://pages.google.com): à essayer s'il n'existe pas de site d'établissement. Aucune connaissance technique requise, un simple compte mail chez Google suffit. Les pages sont créées en ligne. Deux petites heures suffisent pour prendre en main l'interface et créer une infrastructure qu'il ne restera plus qu'à remplir.
  • Office live (http://office.microsoft.com/fr-fr/office_live/FX101754491036.aspx): incontestablement, le plus séduisant, actuellement, des outils de création gratuits de site en ligne. Facile à prendre en main, habillage personnalisé, choix des couleurs de l'interface, organisation de la navigation au sein des pages, diaporama automatisé, il ne lui manque presque rien. La version gratuite (Office Live Basics) donne droit à un nom de domaine gratuit, à 500 Mo pour le site et à 25 comptes de messagerie (2 Go d'espace par compte).

Gardez le contact avec votre tribu

Vous avez laissé votre assistant numérique personnel et votre téléphone portable à la maison? Connectez-vous sur http://www.memotoo.com/ et retrouvez les adresses postales, mails et les numéros de téléphone des contacts que vous y aurez préalablement déposés.

Prenez connaissance des rendez-vous qui vous attendent à votre retour grâce au calendrier, consultez les url de vos sites favoris, éditez en ligne vos documents stockés dans les 50 Mo d'espace qui vous sont alloués si vous avez souscrit à la version Premium. Le site, sécurisé, s'intègre parfaitement dans votre environnement de travail, que ce soit chez vous ou en déplacement: module pour vos pages Google ou Netvibes, barre de navigation dans les navigateurs, bureau virtuel sur votre ordinateur, etc. Les nombreuses fonctions d'importation, de synchronisation et d'exportation des données en font un outil appréciable de sauvegarde de vos contacts en ligne.

La version gratuite vous donne droit à cent favoris répartis en dix dossiers, quarante contacts, quarante évènements dans l'agenda. Attention, le compte est supprimé au bout de quarante jours d'inactivité.

Stockez à distance

Le stockage à distance a un triple avantage: sauvegarde, accès à vos données et partage depuis n'importe quel point dans le monde. Regardez tout d'abord du côté de votre fournisseur d'accès personnel ou détournez les services de vos webmails avant de faire éventuellement appel à un service dédié de stockage en ligne. Nombreux sont les fai qui mettent au moins 10 Go d'espace à votre disposition (c'est un minimum et certains montent à 300 Go), et pour peu que vous possédiez dix adresses mails chez le même prestataire, faites le calcul! Les webmails, eux, se limitent en général à 2 Go, mais cela peut suffire amplement.

Des utilitaires astucieux et pratiques peuvent convertir vos webmails en disques durs virtuels. Essayez Gmail drive si vous avez un compte Google ou Peer2mail (compatible Gmail, Yahoo, Hotmail, etc.).

Argos, n°42, page 5 (06/2007)
Argos - Nomade's land