Dossier : Développer les relations Nord/Sud / 3. Et dans le domaine artistique

Une table rose pour les petits africains

Khalifa Ababacar Dieng, artiste plasticien, designer

Un créateur africain a travaillé sur un projet concernant la vie quotidienne des écoliers sénégalais.

Cet artiste designer nous a confié une sorte de compte rendu de son parcours, en privilégiant ses manières de voir les choses à faire et en train de se faire. Cette mise en perspective, par son concepteur, d'une action concrète, véritable intervention en milieu scolaire, est significative. Elle introduit de plain-pied dans une ambiance culturelle. Elle invite, de ce fait, le lecteur européen à entrer dans cette culture autre que la sienne, qui est, pourtant, tendue vers les mêmes objectifs ; faire réussir les élèves, dans les meilleures conditions possibles.

"En décidant de travailler sur le thème "Aménagement intérieur des écoles maternelles et création de jouets de plein air inspirés des jeux traditionnels au Sénégal" je voulais porter mon regard de plasticien sur les enfants, sur leurs occupations ainsi que sur les lieux qui leur sont destinés, en vue d'apporter ma contribution à tout ce qui a été fait pour leur offrir un meilleur cadre d'épanouissement.

Ce poème en guise d'illustration :

Enfant
Aujourd'hui, enfant tu es
Demain, adulte tu seras.
Et tu ne seras que, ce que moi,
Adulte d'aujourd'hui, ferai de toi.
Qu'il me soit offert l'opportunité de te montrer
La meilleure image possible, afin que
Moi, vieux, je n'aie point de regret
Toi, adulte, tu n'aies pas à me haïr.

Ce travail m'a permis d'intervenir dans plusieurs domaines : dans la décoration murale, en utilisant comme support les contes africains ; dans la proposition de modules de jouets de plein air, en m'inspirant des jeux traditionnels que j'ai connu enfant, dans un souci de conservation de ces dits jeux ; enfin, pour proposer un autre type de mobilier, essentiellement des tables.

Pour la décoration murale, l'idée était de prendre comme motifs décoratifs les personnages du conte illustré africain de Senghor et Sadji, Les aventures de Leuk Le Lièvre, qui offrait un sujet adéquat pour décorer les murs des écoles sénégalaises, en lieu et place de ce qui nous était proposé par Walt Disney...

Dans un souci de sauvegarde du patrimoine culturel, je voulais si les jeux traditonnels pouvaient être des modules utilisables par les enfants en tant que jouets de plein air, tout en profitant de l'occasion pour régler un probléme que j'avais rencontré durant mon enfance, lié aux difficultés, voire à l'impossibilité, que j'avais à pratiquer ces jeux du fait de mon handicap moteur.

La conception de mobilier, quant à elle, était motivée par le souci de diversification des formes,

d'agrémentation par les couleurs, et pour faciliter la mobilité et la plurifonctionnalité. Ainsi donc, dans le cadre de la biennale de l'Art contemporain africain 2006, j'ai été amené à réaliser les prototypes de deux de mes tables, durant le Workshop de Design organisé par cette biennale. Les diverses réalisations des designers ont été présentées au Salon international du design africain et l'une de mes tables a été primée. Une oeuvre de design étant le plus souvent un objet utilitaire, je suis à la recherche de partenaires pour une production en série de mes tables.

En dehors du design, l'encadrement d'ateliers d'éducation artistique dans les écoles maternelles et élémentaires occupe une place importante dans mon travail. Ces ateliers, appelés "Ateliers de développement de la créativité", par la relecture de notre environnement, sont avant tout des moments d'échan-ges avec les enfants et sont basés sur l'initiation aux diverses techniques artistiques, en utilisant des matériaux de récupération, en vue de fabriquer les outils nécessaires pour la conception et la production d'oeuvres d'art. Je souhaite continuer à travailler dans le design pour enfant, car depuis bientôt dix ans, le travail avec ces enfants reste chaque année une priorité pour moi.

En tant que plasticien, j'ai également participé à diverses expositions sur le plan national et international, mais je m'occupe aussi assez souvent de l'organisation d'expositions d'art contemporain au musée Boribana de Dakar, ou en dehors. J'aime aussi participer à ces expositions ou les monter.

Parler de mes projets n'est pas une chose aisée, en ce sens que mon idéal, voire ma raison d'être, c'est de toujours aller à la rencontre de l'autre par le biais des arts visuels. Car travailler en tant que designer ou encadrer des enfants en peinture et sculpture, c'est avant tout le prétexte de la relation à autrui par le biais de l'oeuvre d'art, qui est l'occasion pour moi de partager une émotion, de soumettre ma vision du monde ou même de me confronter à..."

Argos, n°41, page 64 (12/2006)
Argos - Une table rose pour les petits africains