Recherche Formation Action

Une discipline originale : professeur d'éducation socioculturelle dans l'enseignement agricole

L'importance de la place de la culture dans le développement sociétal n'est plus à démontrer. Cependant, l'articulation entre les processus d'individuation et de socialisation fonde aussi les missions éducatives de l'éducation socioculturelle.

Le monde change. Banalité. L'école prend-elle en compte les transformations ? La création des CDI, la reconnaissance du professionnalisme des documentalistes a été un élément d'une telle prise en considération. Aujourd'hui, les documentalistes et les responsables de l'Éducation nationale s'interrogent sur l'avenir de ce métier. Si l'on veut aller de l'avant, valoriser ce métier et ses missions, ce qui se passe dans l'enseignement agricole mérite d'être versé au dossier.

L'éducation socioculturelle est jeune. Créée en 1965, dans l'enseignement agricole, elle a d'abord eu pour mission de contribuer à faire en sorte que le milieu agricole sorte de son relatif isolement social et culturel. Dans un premier temps, le professeur chargé de cet enseignement a donc été un animateur. Puis, devant les transformations sociales, l'éducation socioculturelle est devenue une discipline, avec des programmes et une évaluation certificative.

La société française évoluant, le constat de départ est devenu celui du rôle fondamental joué par la culture dans le développement et les enjeux de l'apprentissage de la citoyenneté. Le monde agricole et rural a été profondément transformé et la mondialisation a multiplié les changements de repères. La société française est multiculturelle, ce qui ne va pas sans faire naître des tensions, voire remettre en question les valeurs humanistes.

L'éducation socioculturelle veut accompagner et dynamiser ces évolutions, en formant des jeunes capables de tenir leur rôle dans ce monde incertain. Le professeur chargé de cet enseignement est alors, à la fois, un enseignant de discipline et un animateur. Son action se développe sur trois axes : éducation à l'environnement social et culturel, éducation artistique et éducation à la communication humaine, à l'autonomie et à la coopération.

Référentiel professionnel du métier de professeur d'éducation socioculturelle

Les missions éducatives de l'éducation socioculturelle sont fondées sur la place de la culture dans le développement des sociétés, et sur l'articulation entre processus d'individuation et processus de socialisation dans les démarches éducatives.

Conçue comme dispositif de médiation, l'éducation socioculturelle considère la culture non pas seulement comme un patrimoine à transmettre, mais comme une démarche dynamique portée par les groupes de la population dans leur infinie diversité. D'une part, elle vise l'activation, chez les jeunes, des ressources de l'imaginaire et de la créativité, essentiels dans le développement personnel ; d'autre part, elle les invite à s'ouvrir à des univers culturels et symboliques anciens, actuels ou émergents, d'ici ou d'ailleurs, avec leur rapport au monde, leurs valeurs et leurs pratiques. Elle les guide donc dans l'apprentissage des langages tout autant que dans la construction d'une réflexion critique sur la diversité des cultures dans l'espace public. Elle suscite le débat, la recherche de solutions ou de propositions pour se situer, penser la vie en commun, s'insérer dans la vie sociale et professionnelle, innover et vivre les ruptures de la modernité.

Dans cette démarche au sein de l'enseignement agricole, l'éducation socioculturelle se doit d'avoir un regard attentif au rôle du développement scientifique et technique. L'intervention du professeur d'éducation socioculturelle, encadrée par des référentiels de formation, est forcément contextualisée, au plus près de l'actualité du monde contemporain, des réalités sociales et culturelles des publics en formation et des territoires en lien avec l'établissement. Les mé-thodes de l'éducation nouvelle (pédagogie active, constructiviste, pédagogie de/du projet) sont privilégiées : en effet, l'éducation socioculturelle participe à la construction, chez l'élève, de compétences qui ne se ramènent pas simplement à un corpus de savoirs mais qui s'élaborent et se maîtrisent, dans une démarche éducative impliquant des engagements dans des situations concrètes.

Le professeur d'éducation socioculturelle se doit d'entretenir et de développer des compétences en sciences humaines et sociales, qui constituent une de ses spécificités et qui sont indispensables à l'exercice de ses missions.

Les missions du professeur d'éducation socioculturelle

Comme tout professeur de l'enseignement agricole, le professeur d'ESC exerce sa fonction d'éducation et d'animation dans le cadre des missions confiées par la loi au service public d'enseignement et de formation professionnelle agricole, des référentiels nationaux, de la réglementation en vigueur, et du projet d'établissement. Comme membre de l'équipe pédagogique, il participe à l'élaboration et à la conduite des actions liées à l'exercice des missions de l'enseignement agricole au sein de l'établissement, notamment la mission d'animation et de développement des territoires ruraux, la mission d'insertion, et la mission de coopération internationale.

L'éducation socioculturelle est une composante à part entière de la formation ; elle concourt au développement culturel des jeunes en formation par un ensemble d'enseignements, de méthodes et de pratiques. Cette formation se poursuit, avec les mêmes objectifs, dans le cadre de projets d'activités périscolaires et associatives qui peuvent s'intégrer dans des actions d'animation et de développement.

L'éducation socioculturelle favorise l'ouverture du champ des relations et utilise nécessairement des méthodes actives de découverte, de compréhension et d'action.

Trois grands objectifs éducatifs interdépendants sont mis en oeuvre de façon équilibrée par chaque professeur d'éducation socioculturelle (voir annexe) : éducation à l'environnement social et culturel, éducation artistique, éducation à la communication humaine, à l'autonomie et à la coopération.

Ces objectifs éducatifs sont atteints par la mise en oeuvre de deux fonctions :

  • enseignement : le professeur d'ESC intervient à tous les niveaux de formation, dans les différentes sections de préparation aux diplômes délivrés par l'enseignement agricole, tant dans les modules généraux que les modules professionnels. Il est responsable, pour son domaine de compétences, des activités de formation inscrites dans les référentiels. Les domaines de référence académiques relèvent des disciplines suivantes : l'éducation artistique et les arts appliqués d'une part, les sciences humaines et sociales d'autre part (telles que la sociologie, l'ethnologie, l'anthropologie, la psychologie sociale, les sciences de l'information et de la communication).
  • animation : comme animateur de la vie sociale et culturelle, il exerce sa responsabilité en lien permanent avec la communauté éducative. Il élabore en concertation le projet d'animation et de développement culturel, dans le cadre du projet d'établissement, en cohérence avec les objectifs généraux inscrits dans les référentiels d'éducation socioculturelle. Dans le cadre de son service d'animation, le professeur d'ESC agit aussi auprès de l'association socioculturelle des publics en formation, selon les termes de la convention passée entre celle-ci et l'établissement.

Les activités et compétences du professeur d'éducation socioculturelle

Le professeur d'ESC exerce, au sein de l'enseignement agricole, un métier spécifique pour lequel on distinguera :

  • les activités et compétences mobilisées comme acteur de l'enseignement agricole, membre d'une équipe pédagogique ;
  • les activités et compétences spécifiques du professeur d'ESC, en relation avec l'enseignement de l'ESC et en relation avec l'animation socioculturelle.

Activités et compétences mobilisées comme acteur de l'enseignement agricole, membre d'une équipe pédagogique

Activités

==> Le professeur d'ESC est un enseignant responsable de l'action pédagogique et éducative dans son champ de compétence spécifique, au sein d'une communauté scolaire.

Il collabore à la mise en oeuvre du projet d'établissement. Il intervient donc comme acteur d'un projet pédagogique, d'un projet d'établissement et d'un projet de territoire.

Membre de l'équipe enseignante, il participe aux instances à caractère pédagogique, à l'élaboration des rubans pédagogiques, à la conduite des activités qui relèvent de ses missions, en autonomie ou dans le cadre des activités pluridisciplinaires, et au suivi des élèves en stage.

Il est responsable de la mise en oeuvre des méthodes pédagogiques et des techniques d'animation adaptées aux jeunes en formation et au contexte.

Il participe à des commissions et des jurys d'examen dans les domaines qui relèvent de ses compétences.

Il peut assurer la fonction de conseiller pédagogique et participer à des actions d'appui au système d'enseignement.

==> Le professeur d'ESC conduit des activités pédagogiques et éducatives dans le cadre :

  • des enseignements inscrits dans les référentiels de formation ;
  • de sa fonction d'animation de la vie socioculturelle de l'établissement ;
  • des missions de l'enseignement, et particulièrement celle de l'animation et du développement des territoires.

Il travaille en équipe à la conception, la coordination et la mise en oeuvre du projet d'animation et de développement culturel de l'établissement. Il participe donc à la définition, dans le champ socioculturel, de la politique éducative visant tous les publics en formation : finalités et objectifs, moyens et modalités d'évaluation.

Il développe des actions de formation et d'animation dans les trois domaines qui relèvent de ses missions spécifiques :

  • environnement social et culturel ;
  • éducation artistique ;
  • éducation à la communication humaine, à l'autonomie et à la coopération.

Compétences

Agir de façon éthique et responsable dans l'exercice de ses fonctions :

  • discerner les valeurs en jeu dans son action ;
  • mettre en place un fonctionnement démocratique respectueux des principes fondamentaux (égalité, laïcité) dans la classe, l'association socioculturelle...

Agir comme acteur de l'établissement en relation avec les membres de la communauté éducative, ainsi qu'avec les partenaires de l'établissement :

  • concevoir, coordonner, gérer, évaluer des projets pédagogiques ;
  • travailler en équipe, collaborer à des projets communs, négocier.

Coopérer avec les membres de la communauté éducative, les partenaires du territoire et les jeunes en vue d'atteindre les objectifs du projet d'établissement :

  • soutenir les jeunes en formation dans leur participation aux structures de l'établissement et de l'association ;
  • développer et entretenir des liens avec les partenaires de l'établissement, monter des projets en commun.

S'engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel :

  • établir un bilan de ses compétences et mettre en oeuvre les moyens disponibles pour les développer ;
  • s'engager dans des démarches de recherche pour analyser et développer les pratiques professionnelles.

S'engager comme acteur culturel dans l'accompagnement des changements sociaux :

  • situer son action en regard des principales problématiques socioculturelles de son temps : pratiques culturelles des jeunes, mondialisation culturelle, cultures et territoires...
  • engager l'éducation socioculturelle dans les débats de société.

Appréhender clairement les enjeux des apprentissages pour situer son action dans le cadre des missions de l'ESC, pour mobiliser les savoirs et savoir-faire relatifs aux trois objectifs éducatifs de l'ESC, et faire des choix pédagogiques et éducatifs cohérents.

Appréhender globalement les activités d'enseignement et les activités d'animation.

Concevoir et mettre en oeuvre des projets culturels éducatifs.

Concevoir, négocier, coordonner, mettre en oeuvre, évaluer le projet d'animation et de développement culturel de l'établissement.

Les activités et compétences du professeur d'ESC en relation avec l'enseignement de l'ESC

Activités

==> Le professeur d'ESC conduit une pédagogie active et contextualisée, au plus près des réalités sociales et culturelles, et des centres d'intérêt des publics en formation. Il met en oeuvre des activités d'observation, d'analyse, d'expression, de communication et de production.

==> À partir des référentiels de formation, il construit des progressions sous quatre formes (qui peuvent être mises en oeuvre en pluridisciplinarité) :

  • programmation séquentielle relative à un objectif ;
  • pédagogie conduite selon la méthodologie du projet, prenant en compte les centres d'intérêt des publics en formation ;
  • pédagogie centrée sur les pratiques d'expression et de réalisation conduites en atelier ;
  • pédagogie d'approche du territoire.

Compétences

Apporter des connaissances et des méthodes dans les domaines des sciences humaines et sociales, de l'éducation artistique et de l'animation.

Se situer comme médiateur des réalités sociales et culturelles :

  • rendre possibles des apprentissages significatifs en distinguant les points de repère fondamentaux ;
  • prendre une distance critique à l'égard des objets d'étude ;
  • établir un lien entre les objectifs des référentiels et la culture des publics pour donner du sens aux apprentissages ;
  • conduire la classe comme un lieu culturel ouvert au débat.

Concevoir et mettre en oeuvre des situations d'apprentissage en fonction des publics en formation, des référentiels de formation et du contexte de l'établissement :

  • appréhender les finalités, les compétences et les contenus relatifs aux référentiels de formation.
  • planifier et réaliser des situations de formation en fonction de la logique des contenus et de la progression des apprentissages, des représentations et des champs d'intérêt des publics en formation.

Évaluer la progression des apprentissages pour situer les publics et adapter la formation.

Planifier et réaliser des situations d'apprentissage en pluridisciplinarité.

Privilégier les méthodes actives, les pratiques collectives, les démarches constructivistes.

Concevoir et planifier une pédagogie du projet en adéquation avec les publics.

Les activités et compétences du professeur d'ESC en relation avec la fonction d'animation

Activité

==> Les activités d'animation du professeur d'ESC s'exercent dans le cadre du projet d'établissement. Elles intègrent :

  • les prolongements de certains enseignements avec une classe ;
  • les actions de médiation culturelle de l'établissement ;
  • les activités dans le cadre de l'association ;
  • toute autre activité éducative de l'établissement qui peut faire appel à ses compétences dans le champ socioculturel.

==> Ces activités favorisent :

  • l'épanouissement personnel des jeunes à travers des activités artistiques et culturelles (il anime directement au moins un atelier d'expression) ;
  • la médiation culturelle et artistique ouverte à l'ensemble des publics en formation (en groupes restreints et en grands groupes) ;
  • l'apprentissage de la citoyenneté et l'implication des jeunes dans une dynamique sociale, notamment en appui à la vie associative des publics en formation, à la gestion et à l'aménagement du centre socioculturel ;
  • la construction de partenariats dans le cadre des missions de l'enseignement agricole, notamment la

mission d'animation et de développement des territoires et la participation au réseau culturel régional.

==> Le professeur d'ESC programme et met en oeuvre des d'activités qui s'insèrent dans le cadre d'un projet d'animation et de développement culturel. Il en rend compte régulièrement. Cette programmation s'effectue en concertation, dans le respect de son autonomie éducative et du projet d'établissement.

Compétences

Conduire un atelier dans un domaine d'expression culturelle ou artistique.

Participer aux réseaux d'action culturelle et se situer comme médiateur culturel avec les structures concernées.

Agir comme conseiller de l'association des jeunes en formation, dans l'animation socioculturelle et l'accompagnement organisationnel, administratif et financier de l'association, ainsi que dans l'aménagement du centre socioculturel.

Mobiliser des techniques d'animation en appui à des projets culturels émanant de groupes de jeunes.

Concevoir, négocier, évaluer et communiquer les actions d'animation socioculturelle.

Annexes

Des annexes à ce référentiel professionnel traitent des trois objectifs éducatifs qui organisent l'éducation socioculturelle :

  • l'éducation à l'environnement social et culturel ;
  • l'éducation artistique ;
  • l'éducation à la communication humaine, à l'autonomie et la coopération.

Pour chacun des objectifs, sont précisés les finalités, les champs, les mots-clés, les enjeux éducatifs, les pratiques pédagogiques et la pluridisciplinarité.

À consulter sur : http://www.agriculture.gouv.fr/spip/IMG/pdf/dgerc20062002z.pdf

Argos, n°41, page 10 (12/2006)
une équipe d'Argos.
Argos - Une discipline originale : professeur d'éducation socioculturelle dans l'enseignement agricole